Enfant : faut-il donner de l’argent de poche ?

La rédaction - publié le 09/09/2019 à 14:30

De la tirelire au porte-monnaie, de la « petite pièce » à l’argent de poche... Comment faire ? Logiquement dépendants économiquement des parents, les enfants aspirent à la liberté et souhaitent acquérir leur propre pouvoir d’achat dès le plus jeune âge. Quel que soit le montant, l’argent de poche est synonyme d’indépendance et d’émancipation et permet aux enfants de mettre un pied dans le monde des adultes. A quel âge commencer et comment s’adapter au fil des années ?

Argent de poche pour les enfants : à quoi ça sert ?

L’argent de poche est primordial dans l’éducation de vos enfants. Ce qui compte, ce n’est pas le montant mais plutôt ce qu’il symbolise à leurs yeux et dans la relation parents-enfants.Donner de l’argent à votre enfant, c’est le responsabiliser, lui démontrer votre confiance et l’aider à devenir autonome.Grâce à son argent de poche, il a son propre pouvoir d’achat et peut prendre la décision lui-même d’acheter un objet qui lui fait envie. De cette façon, il se positionne vis à vis de ses parents et entame son indépendance petit à petit.PUBLICITÉMobalpa vous offre la pose de votre cuisine !Vous avez un projet de cuisine ? Du 5 au 28 septembre, profitez de notre offre et bénéficiez de la pose offerte.Inspired by

Quel argent de poche pour les plus petits ?

Pour les plus petits, l’argent commence à prendre de la valeur seulement quand ils savent compter correctement.

  • Un enfant de 3 ans aime le fait d’avoir des pièces de monnaie mais n’apprécie pas sa valeur. Il préfère d’ailleurs avoir cinq pièces d’un euro plutôt qu’un billet de dix !
  • Entre 6 et 12 ans, les enfants n’ont pas de réels besoins mais le fait de lui verser de l’argent de poche lui prouve que vous lui faites confiance et qu’il peut entrer dans le monde des adultes. Donnez lui une pièce chaque semaine car à cet âge, les repères dans le temps sont différents et attendre un mois avant de toucher son argent de poche lui semble une éternité !

A cet âge, laissez votre enfant dépenser son pécule comme il le souhaite et n’émettez pas de jugement.Un conseil : n’utilisez jamais l’argent pour le récompenser pour une tache ménagère ou des bons résultats scolaires. Ne tombez pas non plus dans le chantage en le menaçant de lui retirer son argent de poche s’il n’obéit pas ou fait une bêtise.

Argent de poche et recherche de liberté

  • Entre 12 et 15 ans, votre enfant commence à sortir avec ses copains et revendique une certaine liberté pour acheter certains objets.

Versez-lui un minimum de 15 euros par mois et ajustez le montant en fonction de ses besoins et aussi de votre propre budget. Financez vous-même ses vêtements, son équipement scolaire et prenez à votre charge les sorties exceptionnelles et les plus coûteuses.En revanche, n’hésitez pas à lui demander de faire bon usage de son argent. Incitez-le à ne pas le gaspiller bêtement et ne pas faire d’achats dangereux comme de l’alcool, un couteau ou des cigarettes.Menacez-le de lui supprimer son argent de poche s’il transgresse les règles mais en revanche, restez tolérants sur les autres types d’achat.

Argent de poche : le passage vers l'âge adulte

Entre 15 et 18 ans, vous pouvez accorder davantage de liberté à votre adolescent.Calculez le budget que vous lui consacrez chaque mois pour financer l’achat de ses vêtements, de ses sorties, de ses fournitures scolaires et proposez-lui de gérer lui-même cette somme.Un montant compris entre 45 et 90 euros semble raisonnable.Parlez-en avec lui et s’il juge que c’est trop peu, proposez-lui de trouver un petit job pour arrondir ses fins de mois : baby-sitting, petits bricolages chez les voisins, cours de soutien scolaire etc.C’est un excellent moyen pour qu’il prenne conscience de la valeur de l’argent.

Argent de poche des enfants : quelle attitude adopter ?

L’argent de poche que vous allez verser à votre enfant dépend donc de son âge et du budget que vous pouvez y consacrer.Plus votre enfant grandit et plus il va avoir de besoins et plus le montant devra être important.Attention cependant à ne pas succomber à tous ses caprices.Dialoguez avec lui et évaluez ses besoins. Si vous attendez que votre enfant remplisse sa part du contrat, vous devez aussi remplir la vôtre :

  • Versez son argent de poche toujours le même jour et à fréquence régulière.
  • S’il dilapide son argent en une semaine, ne comblez pas systématiquement ses déficits. Il doit apprendre de ses erreurs de gestion.
  • N’hésitez pas à l’inciter à tenir un petit livre de compte pour qu’il puisse y noter toutes ses dépenses et toutes ses rentrées d’argent. Il pourra ainsi prendre plus facilement du recul et voir comment il gère son argent.

Bon à savoir : certains enfants refusent d’avoir de l’argent de poche. Si vous vous trouvez dans cette situation avec votre enfant, n’hésitez pas à l’interroger sur ses motivations et instaurez un dialogue pour l’inciter à prendre confiance en lui.

Tous les guides famille
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.