Faire garder ses enfants pendant les vacances : les solutions économiques

Fabienne Cornillon - publié le 21/11/2019 à 17:44

Avec plus de seize semaines de vacances scolaires contre cinq semaines de congés payés, de nombreux parents sont obligés de trouver des solutions pour faire garder leurs bambins. Voici nos conseils pour alléger le budget garde d'enfants en vacances.

Compter sur la famille : le prix du gîte et du couvert

Devinez qui sera ravi de garder vos enfants en échange d'un accueil chaleureux sous votre toit ? Les grands-parents pardi ! Aujourd'hui, de nombreuses familles sont très éloignées géographiquement, ce qui ne permet pas à tous de se voir très régulièrement. Les vacances sont donc une excellente période pour resserrer les liens et permettre à chacun de retrouver ses proches. Disponibles, expérimentés et heureux de s'en charger, les grands-parents sont souvent les premiers à se manifester lors des congés scolaires.

Mais, il n'y a pas qu'eux. Les jeunes oncles et tantes, voire les cousins en âge de garder leurs cadets, ne seront pas contre une semaine de babysitting en échange du gîte, du couvert, du prix du billet de transport et bien sûr d'un petit peu d'argent de poche. Pas besoin de s'occuper d'un recrutement de nounou, pour peu que vous ayez une grande famille, il vous suffit de passer quelques appels à vos proches pour trouver un volontaire.

De même, si l’un de vos enfants grandit, il sera certainement fier de pouvoir garder son petit frère ou sa petite sœur. Naturellement, il n’est pas question de faire garder un nourrisson par un enfant de 8 ans, mais laisser un enfant de 11 ans et un autre de 7 ans chez vous n’est pas une hérésie. De plus, les moyens de communication aujourd’hui sont accessibles aux plus petits, vos enfants sauront vous appeler en cas de besoin.

Garde partagée : deux jours de congés

Sur le même principe que les crèches parentales, des centres associatifs composés des parents de bambins viennent prêter main forte une fois par semaine pour garder ceux des autres en alternance, on s'organise entre amis, voisins ou collègues.

À condition de trouver cinq parents dans le même cas et de pouvoir poser deux jours de congés, il suffit d'alterner les journées de babysitting chez les uns et les autres pour pouvoir tenir deux semaines. En plus, les enfants seront ravis de retrouver leurs copains.

Le plus dur sera de les occuper, mais pour ça, il y a de nombreux bons plans gratuits sur radins.

La nounou à domicile

Aucune possibilité de se libérer ou de faire venir un membre de sa famille pour surveiller vos bambins durant les vacances ? Il vous reste la solution babysitting. Et cela a un prix, celui de votre tranquillité d'esprit.

Lors des vacances, le choix d'une nounou à domicile est souvent un passage obligé. Les assistantes maternelles (personnes agréées par le Conseil Régional) ont souvent des plannings bien remplis à l'année. Recrutée par vos soins, la nounou vient garder l'enfant sous votre toit et devient donc employée à domicile. Cette embauche s'accompagne ainsi des démarches de déclaration auprès de l'URSAFF, sauf si vous réglez la prestation avec des chèques emploi-service.

Comment bénéficier d’un crédit d’impôt pour la garde d’enfant à domicile ?

Si vous avez opté pour cette solution, vous pouvez obtenir un crédit d’impôt à hauteur de 50 % dans la limite de 12 000 € de dépenses par an.

Pour bénéficier de cet avantage fiscal, la personne qui garde les enfants doit :
- être votre salariée directe ;
- appartenir à une association, une entreprise ou un organisme déclaré ;
- un organisme à but non lucratif dont l’objet est le service à domicile. Il doit être conventionné par un organisme de Sécurité sociale ou habilité par l’aide sociale.

Partager le prix de la nourrice

Là aussi, le principe de garde partagée peut s'appliquer. Il suffit alors de trouver d'autres familles (souvent les voisins pour plus de praticité) pour partager les frais de garde et, par la même occasion, offrir un peu de compagnie à vos bambins. Après, il vous restera à définir ensemble le domicile de garde (qui lui aussi pourra changer en alternance) et l'heureuse élue pour la mission. Mais, même si ces prestations sont souvent proposées par des femmes, sachez que les baby-sitters hommes sont aussi dans la course !

Le centre de loisirs

En fonction de vos revenus, il vous est possible d’obtenir des prix tout à fait intéressants dans un centre de loisirs. De fait, c’est votre quotient familial qui va impacter le prix. Ainsi, si votre quotient familial est faible, pour quelques euros par jour, votre enfant sera prix en charge, repas compris, et pourra s’amuser pendant que vous travaillez, l’esprit serein. N’hésitez pas à contacter la CAF pour connaître le montant de vos aides.

 

Faire garder ses enfants nécessite de trouver LA personne de confiance qui pourra s'occuper de vos enfants au mieux. Avec la famille, il n'y a pas de soucis, mais pour recruter une personne extérieure, n'hésitez pas à faire passer de réels entretiens d'embauche. Si vous avez peur de perdre trop de temps dans cette démarche ou de ne pas savoir comment vous y prendre, diverses agences proposent de dénicher la perle rare, moyennant finances bien sûr !

Tous les guides famille
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.