Stagiaire aide familial étranger, jeune ou pair ou salarié au pair ?

Fabienne Cornillon - publié le 28/11/2019 à 15:34

Faire garder ses enfants est un véritable casse-tête si vous n’arrivez pas à trouver une personne de confiance. Embaucher une personne à domicile, française ou étrangère, peut vous être d’une aide précieuse. Mais attention, il existe en réalité différents statuts : jeune au pair, stagiaire aidant familial et salarié au pair. Quelle est la différence entre ces statuts ?

Quelles sont les conditions requises pour être stagiaire aidant familial ?

Avant de conclure un contrat, sachez que le candidat doit remplir un certain nombre de conditions :
- être âgé de 17 à 30 ans ;
- être de nationalité étrangère ressortissant de l’UE ;
- être titulaire d’un accord de placement ;
- être inscrit à des cours de français pour les étrangers.

Quelles sont les conditions requises pour être jeune au pair ?

Pour devenir jeune au pair désireux de parfaire sa connaissance du français, voici les conditions :
- être âgé de 18 à 30 ans ;
- être de nationalité étrangère hors UE ;
- être de nationalité différente de celle de la famille ;
- n’avoir aucun lien de parenté avec la famille d’accueil ;
- avoir une connaissance de base du français (niveau d’instruction ou qualifications professionnelles) ;
- être titulaire d’un accord de placement.

Quelles sont les conditions requises pour être salarié au pair ?

L’emploi au pair n’impose pas de conditions comme c’est le cas pour les autres statuts.

Quelles différences entre ces statuts ?

Voici un tableau pour bien comprendre la différence entre stagiaire aide familial étranger, jeune au pair et salarié au pair.

 

Stagiaire aidant familial étranger

Jeune au pair

Salarié au pair

Durée de la période d’accueil

De 3 mois à 1 an, prolongé à 2 ans maximum

De 3 mois à 1 an, prolongé à 2 ans maximum

Pas de conditions

Horaires et congés

- 5 heures maximum par jour
- repos d’au moins une journée complète par semaine et au moins un dimanche par mois

- 25 heures maximum par semaine
- repos d’au moins une journée complète par semaine

Pas de durée minimale ou maximale

Rétribution

- logé
- nourri
- argent de poche entre 271,50 € et 325,80 € par mois

- logé
- nourri
- 320 € d’argent de poche par mois

- logé
- nourri
- rémunération en espèce possible ;
- salaire défini par la convention collective

Protection sociale

- Régime général de la Sécurité sociale
- caisse de retraite des particuliers

- Régime général de la Sécurité sociale
- caisse de retraite des particuliers

- Régime général de la Sécurité sociale
- Caisse de retraite des particuliers
- Assurance chômage

Garde d’enfant au pair ou par un stagiaire familial étranger : une bonne idée ?

Cela offre des avantages non négligeables : d’une part, cela permet de bénéficier d’une garde à domicile, ce qui est très confortable pour les parents. Pas besoin d’aller tous les matins et tous les soirs chercher l’enfant chez la nounou.

De plus, si vous optez pour le stagiaire aidant familial ou le jeune au pair, cela permet à votre enfant d’apprendre de manière assez naturelle une autre langue, c’est aussi pour vous une manière d’enrichir vos compétences en la matière.

Toutefois, faire le choix de cette solution peut présenter des limites. En effet, un étudiant étranger n’est pas autorisé à garder vos enfants plus de 25 ou 30 heures par semaine. Si vous travaillez, cela peut être un peu juste. Le salarié au pair offre de plus vastes possibilités.

D’autre part, cela n’ouvre pas de droits à une aide pour la payer, sauf pour le salarié au pair.

Autre point à prendre en considération : vous faites garder votre enfant par une personne qui n’est pas professionnelle. Ainsi, il n’est pas possible d’opter pour cette solution si vous avez un enfant en bas âge. Il sera plus rassurant de songer à une nourrice professionnelle.

Enfin, cela nécessite d’être capable de cohabiter avec une personne que vous ne connaissez pas, tout le monde n’est pas prêt à cela.

Comment trouver un stagiaire aidant familial ou une personne au pair ?

Pour engager une telle personne, plusieurs options sont envisageables : recourir à une agence de placement, passer en revue les petites annonces ou profiter du bouche-à-oreille. L'inconvénient avec les petites annonces et le bouche-à-oreille est l'absence de garanties.

Avec les agences de placement, les parents sont assurés des compétences de cette personne, car ces agences effectuent une sélection rigoureuse des candidates. De plus, en cas de conflit, l'agence joue le rôle de médiateur. Dans l'hypothèse où les deux parties ne trouvent pas de compromis, l'agence se charge du remplacement de la jeune fille. Il relève aussi de la responsabilité de l'agence de placement de fournir le formulaire d'accord de placement au pair d'un stagiaire aide familial étranger ou un jeune au pair.

Si vous ne passez pas par une agence, vous pourrez vous procurer ce document en ligne à l’adresse suivante : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R53106.

Tous les guides famille
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.