Besoin d'une garde d’enfant occasionnelle ? Pensez à la halte garderie !

Gala K - publié le 22/01/2021 à 14:30

Comme beaucoup de parents, il vous est sûrement arrivé un moment où vous n’avez trouvé personne pour s’occuper de votre bébé alors que vous deviez être retenu quelque part. Avez-vous déjà songé à la halte-garderie ?

Qu'est-ce qu'une halte-garderie ?

Une halte-garderie est la solution idéale pour confier votre petit bout de choux entre les mains d’experts de l’éducation et pour un encadrement de qualité. Il s’agit d’un lieu d’accueil ponctuel et temporaire, destiné aux enfants âgés de 0 à 6 ans.

Dans cet établissement spécialisé, votre enfant sera confié à des puéricultrices qui sauront le guider dans ses activités d’éveils comme le chant, les contes, la peinture ou autres jeux ludiques. La halte-garderie initiera votre enfant à la socialisation et le préparera à sa rentrée à l'école.

Si vous avez décidé d’essayer ce mode de garde, sachez que vous avez deux options :

  • Soit vous contactez les responsables de la commune où vous résidez afin de mettre votre enfant dans une halte-garderie publique.
  • Soit vous vous adressez à une halte-garderie privée, exerçant les mêmes fonctions qu’une halte-garderie publique.

Si vous habitez en milieu rural, renseignez-vous sur les horaires de la halte-garderie itinérante (HGI) dans votre ville. 

À découvrir aussi : Connaissez-vous le troc de baby-sitting ?

Les conditions pour faire garder ses enfants dans une halte-garderie

L’accès à une halte-garderie ne dépend pas de votre situation professionnelle et familiale. Sa mission n’est pas seulement vouée aux parents qui travaillent à plein temps. Ce type d’établissement répond aussi aux besoins de tous ceux qui exercent une profession à temps partiel et aux personnes non salariées.

Notez, cependant, qu’une halte-garderie n’admet l’inscription que des enfants dont les vaccinations obligatoires sont à jour (sauf présentation d’un certificat médical prouvant une contre-indication).

Comme dans une crèche, le nombre de places est limité dans une halte-garderie. 5 % des places sont attribuées d’office aux parents à faibles revenus et qui suivent un parcours d’insertion sociale. Pour éviter un éventuel refus, faites une réservation le plus tôt possible !

Les conditions d’inscription varient d’une ville à une autre, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de la mairie de votre commune quant aux démarches et aux documents nécessaires à l’inscription de votre enfant.

Autres points à retenir

La halte-garderie ne propose qu’un temps limité pour la garde enfant, soit un maximum de 3 demi-journées par semaine. Attendez-vous également à ce que l’établissement vous impose des horaires très stricts (généralement entre 8 h 30 et 18 h 30). La ponctualité est de rigueur lorsque vous récupérez votre bébé.

Bien que la halte-garderie offre les couches et les repas, pensez néanmoins à remplir le sac de votre enfant avec des vêtements de rechange et une petite collation.

Les tarifs d’une halte-garderie sont nettement inférieurs à ceux d’une crèche. Pour une heure de prestation, vous n’avez à payer entre 0,76 à 3 euros. Mieux encore, ces dépenses sont déductibles à 50% de vos impôts.

Aller plus loin : Les aides pour faire garder ses enfants.

Tous les guides famille
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.