Faire garder son bébé : quelles solutions ?

Fabienne Cornillon - publié le 19/12/2019 à 10:14

La question de faire garder son bébé se pose très rapidement après la naissance. Quel mode de garde ? Quel prix ? Y aura-t-il de la place ? Pas de temps à perdre : voici les solutions pour trouver un lieu d'accueil lorsque les parents retrouveront le chemin du travail.

L'accueil collectif : la solution pour les tout-petits

Crèche, halte-garderie ou encore jardin d'enfants sont des accueils de jour, prenant le relais des parents après le congé maternité et ce jusqu'à l'entrée de l'enfant à l'école maternelle. Une équipe pluridisciplinaire prend en charge les enfants à raison d'une personne pour 5 enfants qui ne marchent pas et 1 personne pour 8 enfants mobiles. La qualification du personnel et la sécurité des équipements et des locaux sont strictement évaluées et surveillées par le Conseil Régional. Accueillis régulièrement ou occasionnellement, les bouts d'chou sont dans un environnement favorisant leur éveil.

Lourde dépense dans le budget, la crèche fait souvent trembler les comptes en banque. Pourtant, en optant pour l'accueil collectif, les parents peuvent bénéficier d'une aide de la CAF pour diminuer les frais, la Paje (prestation d’accueil du jeune enfant). Calculée en fonction des revenus, mais aussi du nombre d'enfants à charge, elle est directement versée au gestionnaire du centre choisi, qui le déduit ensuite du tarif appliqué aux parents. Un simulateur est disponible sur le site de la CAF pour évaluer facilement le montant à régler par mois pour un forfait horaire spécifique.

Tout cela semblerait idyllique, s'il n'y avait pas un problème : le nombre de places ! Mieux vaut s'y prendre tôt (dès l'annonce de la grossesse dans certains cas) pour être certain d'être accepté ! Pour choisir son établissement, il faut également se renseigner sur les facilités d'accueil : heures d'ouverture, professionnels présents à proximité, activités proposées. Pour faciliter la vie de leurs employés, mais aussi limiter les retards, l'absentéisme ou encore les congés parentaux à rallonges, certaines structures possèdent une crèche d'entreprise (ou interentreprise) : un élément à prendre en compte lorsque l'on cherche un emploi.

L'assistante maternelle : une nounou en or !

Hors de question de confier son enfant à n'importe qui ! Et ça tombe bien, les assistantes maternelles sont toutes des professionnelles de la petite enfance, agréées par le Conseil Régional, à la suite d'une formation de 120 h minimum (sauf pour les titulaires d'un CAP petite enfance ou du diplôme d'auxiliaire de puériculture).

La plupart du temps, elles exercent à leur domicile, avec un maximum de 3 enfants à surveiller, voire plus avec une dérogation. Les conditions d'accueil sont strictes : espace nuit pour la sieste, meubles sécurisés, espace de jeu, respect de l'hygiène. Pour pallier ces contraintes pas toujours évidentes à conjuguer, un nouveau système se développe : les maisons d'assistantes maternelles. Les MAM proposent des locaux plus adaptés aux enfants et des plages horaires plus larges. Là aussi, des aides sont disponibles pour les parents souhaitant employer une assistante maternelle. En fonction des ressources et du nombre d'enfants à charge, jusqu'à 85 % de la rémunération et 100 % des cotisations sociales peuvent être prises en charge par la CAF ou la MSA, grâce au complément de libre choix du mode de garde.

La garde à domicile : se simplifier la vie a un coût !

Incompatibilité des horaires avec l'assistante maternelle ? Plus de place en crèche ? Il ne vous reste plus que la garde à domicile. Recrutée par vos soins, la nounou vient garder l'enfant sous votre toit et devient donc employée à domicile. Cette embauche s'accompagne ainsi des démarches de déclaration auprès de l'URSAFF, sauf si vous réglez la prestation avec des chèques emploi-service. Ces mêmes chèques peuvent d'ailleurs vous valoir des réductions fiscales. En fonction des ressources et du nombre d'enfants à charge, jusqu'à 85 % de la rémunération ainsi que 50 % des cotisations sociales peuvent également être prises en charge par la CAF ou la MSA, grâce au complément de libre choix du mode de garde.

Pour réduire les frais, le principe de garde partagée peut s'appliquer. Il suffit alors de trouver d'autres familles (souvent les voisins pour plus de praticité) pour partager les frais de garde et, par la même occasion, offrir un peu de compagnie à vos bambins. Après, il vous restera à définir ensemble le domicile de garde (qui lui aussi pourra changer en alternance) et l'heureuse élue pour la mission. Mais, même si ces prestations sont souvent proposées par des femmes, sachez que les baby-sitters hommes sont aussi dans la course ! Vous souhaitez en savoir plus ? Garde partagée est un site de petites annonces spécialisé dans la recherche de famille ou de nounou, pour trouver votre bonheur à deux pas de chez vous.

Faire garder ses enfants nécessite de trouver LA personne de confiance qui pourra s'occuper de vos enfants au mieux. Pour recruter une personne extérieure, n'hésitez pas à faire passer de réels entretiens d'embauche. Si vous avez peur de perdre trop de temps dans cette démarche ou de ne pas savoir comment vous y prendre, diverses agences proposent de vous dénicher la perle rare, moyennant finances bien sûr !

Compter sur la famille : comment s'organiser ?

Pour ceux qui ont la chance d'avoir leur famille à proximité, s'arranger avec les membres de son entourage peut-être une solution payante : grands-parents à la retraite, oncles ou tantes en congé parental, au foyer ou travaillant à temps partiel. Voilà des personnes d'expérience qui pourront vous épauler pour garder vos bambins, pas forcément à plein temps, mais permettront d'alléger la facture de la nounou ou de la crèche de temps en temps. En contrepartie, vous pourrez à votre tour leur rendre de menus services : entretien du jardin, coup de main pour des travaux, mais aussi de la prise en charge des frais liés à la garde (couche, nourriture, chauffage), c'est la moindre des choses !

Pour plus d'infos sur les modes de garde et notamment les démarches pour employer un assistant maternel ou une garde à domicile, rendez-vous sur le site de la CAF.

Tous les guides famille
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.