Les manuels scolaires moins chers

La rédaction - publié le 09/09/2019 à 14:30

On ne peut pas y couper, à chaque rentrée c'est la même chose : nouvelle classe donc nouveaux manuels scolaires. Certains budgets dépassent les 100 €. Alors, pour limiter les frais, voici quelques astuces bien radines !

On saute sur l'occasion

Acheter chaque manuel neuf, c’est inconcevable ! Alors, on profite de tous les moyens pour réduire cette dépense. Plusieurs options existent pour dénicher la bonne occasion, mais peu importe la méthode, il faut savoir rester attentif à l’état général des livres et espérer qu’il n’y ait pas trop de changement dans le programme d’étude.

  • On peut racheter les ouvrages aux élèves de la classe supérieure. Pour cela, certains établissements organisent une bourse aux livres, où les élèves se rencontrent et déterminent eux-mêmes les prix. C’est là qu’il faut savoir sortir les crocs pour bien négocier son achat. Pour cela, on vérifie l’état général extérieur, la couverture, si les pages ne sont pas annotées ... N’oubliez pas que votre enfant aura à revendre ses livres l’année prochaine. Avec l’achat de manuels scolaires d’occasion, vous pouvez espérer faire une économie de 30 à 50 % par rapport au prix du neuf.
  • Impossible de mettre la main sur un manuel scolaire qui, acheté plein pot, se relève hors budget ? Au contraire, il s’avère impossible de revendre un ancien manuel ? Découvrez la bourse aux livres sur Internet. Getboox, est un site (avant tout créé par des étudiants, pour des étudiants) où l’on peut vendre ou acheter sans commission : chacun fixe librement son prix. Environ 2.000 ouvrages sont référencés, dont des manuels scolaires et autres annales du bac à destination d’un public lycéen et étudiant. Une belle initiative pour le porte-monnaie, terminé les bouquins qui prennent inutilement la poussière sur les étagères !
  • Enfin, il reste toujours la possibilité de louer ses manuels contre une petite somme. On ne peut pas faire de généralités car certains établissement proposent une location payante, d’autres un prêt gratuit, où l’on paye seulement en fin d’année si les manuels sont abîmés. C’est à voir au cas par cas.

On achète du neuf

Parfois, il est impossible de trouver un exemplaire d’occasion, tout simplement parce qu’on s’y prend trop tard, ou alors que les programmes ont changé d’une année à l’autre. Il faut alors s’acheter un manuel tout neuf. Généralement, les établissement scolaires tentent de limiter le changement à un ou deux livres par an, pour éviter de se retrouver sur la paille mais aussi de laisser les élèves avec tous leurs bouquins sur les bras.

  • Achats groupés : dans ce cas, que faire ? On s’organise ! Si le lycée ou le collège de votre enfant ne propose pas de passer une commande groupée pour obtenir des prix intéressants, il faut prendre les choses en main ! Voyez avec les autres parents d’élèves si une solution d’achats groupés ne serait pas envisageable. Plus nombreux vous serez, plus simple sera la négociation et plus importante sera la remise. Le tout est de réussir à récupérer les adresses et à s’organiser.
  • Acheter sur Internet : si Internet peut réduire le prix de nos courses, pourquoi le miracle ne serait-il pas possible avec les achats de manuels scolaires ? La plupart des grandes enseignes ayant des rayons librairie (Fnac, le Furet du Nord...) se livrent une guerre sans merci au moment de la rentrée. Mais après-tout, cela peut-être une bonne idée de commander via Internet : on peut bénéficier de bons de réduction Mais qui dit commande sur Internet, dit livraison et délai, alors on ne s’y prend pas à la dernière minute et on fait particulièrement attention aux dates de publication pour ne pas se retrouver avec une édition précédente, totalement obsolète.

Les aides pour acheter ses manuels scolaires

Les modalités changent d’une région à l’autre. Dans la majorité des cas, tous les élèves sont concernés. Parfois, seuls les boursiers ou les élèves de Seconde sont aidés. Dans le Nord-Pas de Calais, les lycéens peuvent demander directement ou via leur école un "chéquier livres Région" d’un montant minimum de 70 € (plus élevé pour les boursiers), alors que la Région Rhônes-Alpes propose la carte M’ra de 70 € (100 € pour les élèves de 2nd), permettant de bénéficier d’une aide à l’achat ou à la location des manuels scolaires. Elle donne également accès à de nombreux avantages pour des manifestations culturelles ou sportives. Le plus simple reste de se renseigner sur le site de la région où les enfants sont scolarisés ou directement auprès de l’établissement scolaire pour en savoir plus.Peu importe l’option choisie, pour avoir les meilleurs prix mais également les manuels en meilleur état, il ne faut pas attendre la dernière minute. On se renseigne en amont auprès de l’établissement de son enfant pour connaître les modalités exactes d’acquisition des livres scolaires, et surtout comment obtenir le meilleur prix !Peu importe l’option choisie, pour avoir les meilleurs prix mais également les manuels en meilleur état, il ne faut pas attendre la dernière minute. On se renseigne en amont auprès de l’établissement de son enfant pour connaître les modalités exactes d’acquisition des livres scolaires, et surtout comment obtenir le meilleur prix !

Tous les guides famille
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.