Famille monoparentale : quelles sont les aides possibles ?

Fabienne Cornillon - publié le 11/12/2019 à 18:22

Garde des enfants, logement, loisirs... les aides pour les parents solos sont toujours les bienvenues quand il faut faire face à tous les frais habituels. Sur lesquelles peut-on compter ? Comment en bénéficier ? Nous vous disons tout.

Les aides financières pour les dépenses du quotidien

Le RSA (Revenu de Solidarité Active), qui remplace l'API (Allocation de Parent Isolé).

Le RSA s’adresse en théorie aux personnes de plus de 25 ans.
Les élèves, étudiants et stagiaires d’entreprise non rémunérés ne peuvent prétendre au RSA, sauf s’ils sont parents isolés. Pour obtenir le RSA, vous devez contacter la Caf.

L'ASF (Allocation de Soutien Familial)

Elle est attribuée aux parents qui :
- vivent seuls ;
- résident en France ;
- ont la charge d’au moins un enfant dont l’autre parent ne verse pas de pension depuis au moins un mois ou pour lequel la pension alimentaire fixée est inférieure à 115,64 €.

Il existe 2 types d'ASF : l'ASF non recouvrable pour les enfants orphelins de père et/ou de mère, ceux dont la filiation n'est établie qu'à l'égard d'un seul parent ou les enfants dont l’autre parent n’est pas en mesure financièrement de subvenir aux besoins de son enfant. Elle est versée pendant 4 mois. Pour continuer de bénéficier de cette allocation au-delà des 4 mois, il faut alors engager une action contre le débiteur.

L'ASF recouvrable, quant à elle, est versée à titre d’avance. La Caf ou la MSA re retournera ensuite contre le parent défaillant pour lui réclamer les sommes dues.

 

Le complément familial

Il s'adresse aux personnes ayant au moins 3 enfants à charge entre 3 et 21 ans. Cette aide est accordée sous conditions de ressources. Ce tableau indique les plafonds à ne pas dépasser en 2019 et le montant octroyé.

Enfants à charge

Parent isolé

Montant

3 enfants

Moins de 23 341 €

256,86 €

De 23 341 € à 44 680 €

171,23 €

4 enfants

Moins de 26 522 €

256,86 €

De 26 522 € à 53 039 €

171,23 €

Par enfant supplémentaire

6 360 €

 


Son montant est fixe et revalorisé chaque année.

 

L'aide fiscale : réduire les impôts

Les personnes vivant seules et ayant (ou ayant eu) des enfants à charge bénéficient d'avantages fiscaux. Le 1er enfant à charge des personnes célibataires, divorcées ou veuves qui vivent seules et assument la charge d'un ou plusieurs enfants donne droit à une part de quotient familial au lieu d'une demi-part. Il faut, pour cela, cocher la case T sur la déclaration de revenus.

Les aides au logement : se loger avec un enfant

L'APL (Aide personnalisée au logement)

Elle est attribuée sous conditions de ressources, pour les personnes vivant dans un logement conventionné, quelles que soient les caractéristiques familiales des occupants.

L'ALF (Aide de Logement Familial)

L'ALF est attribuée aux ménages ou personnes isolées ayant des personnes à charge, sous conditions de ressources.

Pour savoir si vous pouvez bénéficier de l'APL ou de l'ALF, rapprochez-vous de votre CAF.

Le fonds de Solidarité pour le Logement (FSL)

Le fonds de solidarité pour le logement est institué dans chaque département et accorde des aides financières aux personnes qui rencontrent des difficultés pour trouver ou conserver un logement. Les conditions d'attribution des aides sont fixées par chaque département. Ces aides peuvent notamment permettre de financer un dépôt de garantie, une assurance logement, un premier loyer ou de rembourser des dettes de loyer ou encore des factures impayées (eau, électricité, etc.)

Pour établir un dossier, il faut se rapprocher du centre communal d’action sociale.

La prime de déménagement

Pour en bénéficier, il faut avoir au moins 3 enfants à charge ou à naître et déménager entre le 3e mois de grossesse et les 2 ans du dernier enfant et recevoir une aide au logement (APL ou ALF) pour la nouvelle résidence.

Cette prime couvre intégralement les frais de déménagement jusqu’à un certain plafond. En 2019, celui-ci est de 991,58 € pour 3 enfants, 1 074,22 € pour 4 enfants et de 82,63 € par enfant supplémentaire.

Là encore, pour faire la demande, il faut remplir un formulaire auprès de la CAF.

Les coups de pouce pour faire garder son enfant

Prestation d'accueil du Jeune Enfant (Paje)

La Paje est versée par la CAF pour les enfants de moins de 6 ans gardés par une assistante maternelle agréée ou pour une garde d'enfant à domicile, sous conditions de ressources.

Elle comprend une prime à la naissance ou à l'adoption, une allocation de base et un complément de libre choix du mode de garde (pour réduire ou cesser son activité afin de s'occuper de son enfant). Pour en savoir plus, renseignez-vous auprès de votre CAF ou directement en ligne.

Aide à la garde d'enfants pour parents isolés (AGEPI)

Cette aide est versée lorsque le parent isolé a la charge d'enfants de moins de 10 ans et est à la recherche d'un emploi ou en formation. Selon le nombre d'enfants et le temps de travail ou de formation hebdomadaire, le parent peut être aidé. L’aide est de 170 € à 520 €.

Pour vous renseigner sur l’AGEPI, rapprochez-vous du Pôle emploi.

Partir en vacances, même seul avec un enfant, c'est possible !

Avec la carte famille nombreuse de la SNCF, non seulement vous bénéficiez d’une réduction de 75 % sur vos billets de train, mais vous obtenez également des réductions dans les musées, les parcs de loisirs, etc.

La Caf propose des aides pour les vacances des familles monoparentales. Dès lors que vous percevez des prestations familiales, vous pouvez partir à des prix préférentiels dans des centres agréés VACAF ou AVF.

Tous les guides famille
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.