Pourquoi on ne supporte pas les enfants des autres

La rédaction - publié le 19/09/2019 à 14:30

Les enfants, que vous en ayez ou pas, ça bouge, ça s'exprime, et surtout ça a des parents. Et les parents des enfants des autres, ce n'est pas vous, jusqu'à preuve du contraire. C'est là que ça se complique. Car vos enfants, ou vos neveux, ont forcément toutes les qualités du monde. Mais ceux des autres, c'est une autre histoire !

Les enfants des autres sont malpolis

Après un énième « dis bonjour à la dame », l’enfant tourne la tête et ne daigne même pas vous adresser un regard. Et vous attendez là, bêtement, un petit bisou, en guettant la réaction de la mère du coin de l’œil. Qui donc t’apprend la politesse, petit morveux ?Mais quand il s’agit de votre enfant ou de votre neveu, vous lui trouvez toutes les excuses du monde. Il est fatigué, il est timide, il ne fait pas le brusquer. Pauvre petit chou !

Les enfants des autres sont bruyants

Ils sont là, à courir dans tous les sens, à faire des pouet-pouet avec une trompette, à crier en jouant au loup. Mais silence !!! Que font les parents ? Moi ça fait déjà longtemps que j’aurais mis de l’ordre dans tout ça !Sauf que quand votre petit bouchon hurle en sautant dans la piscine pendant que les autres tentent de se reposer dans leur transat, vous trouvez ça génial qu’il s’amuse comme un poisson dans l’eau. C’est tellement beau de le voir s’épanouir.

Les enfants des autres ne sont pas aussi beaux que les miens

Il paraît que génétiquement, toutes les mamans sont programmées pour trouver leur enfant beau. La nature est bien faite : cet instinct permet de créer un lien maman-enfant indéfectible pour que l’enfant ne soit pas rejeté et survive. Toutes les mamans sont donc dénuée de tout sens esthétique critique vis-à-vis de leur enfant. Théoriquement. De même, les membres d’une même famille ne sont pas choqués par les caractéristiques physiques apparentées à leur propre famille.En revanche, dès qu’il s’agit de l’enfant des autres, ça se corse. Votre sens critique s’aiguise cruellement sur des traits jugés ingrats, et sur un défaut physique. Cela peut même aller jusqu’à juger qu’une paire d’oreilles décolées est plus belle sur votre enfant que sur ceux des autres. C’est cruel mais c’est comme ça.

Les enfants des autres sont mal éduqués

Le regard sur l’éducation des autres, c’est bien connu, est toujours biaisé. Une fois la porte fermée, les critiques pleuvent : enfants trop gâtés, trop turbulents, impertinents ou au contraire trop timides.... Le regard porté sur l’éducation des autres serait en réalité exacerbé par l’exigence de perfection que nous avons sur nous-même, et des règles d’éducation que nous avons reçues dans notre enfance.Vos zouaves grimpent partout ? C’est pour encourager le développement de leur motricité ! Mais les enfants de vos amis sautent sur votre canapé et vous criez au scandale.C’est une réalité : les enfants des autres ne sont pas vos enfants, alors pensez-y et mettez de l’eau dans votre vin. Surtout si vous voulez conserver de bonnes relations avec vos proches !

Tous les guides famille
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.