Les chemins de l'adoption : comment ça marche ?

Fabienne Cornillon - publié le 11/12/2019 à 15:08

Les familles ayant accueilli un enfant sont unanimes. Malgré les longs mois d'attente et les procédures semées d'embuches, l'adoption est une expérience formidable. Nous vous donnons les clés pour vous lancer dans cette aventure forte en émotion en toute sérénité.

Puis-je adopter un enfant ?

Pour agrandir la famille ou avoir son premier enfant, toutes les personnes âgées de plus de 28 ans et quelle que soit leur situation (célibataire, vivant en couple ou marié) peuvent se lancer dans une procédure d'adoption. Les couples mariés depuis plus de deux ans peuvent même adopter avant d'avoir l'âge légal.

Bon à savoir : dans le cadre d’un concubinage ou d’un PACS, seul l’un des deux membres du couple sera l’adoptant officiel. Le deuxième concubin pourra toutefois réaliser une démarche ensuite pour adopter à son tour l’enfant.

Pour adopter, il est également nécessaire d’avoir au moins 15 ans de plus que l’enfant adopté, sauf dans le cadre de l’adoption de l’enfant de son conjoint. Un juge peut toutefois accorder une dérogation dans certains cas.

À qui parler de mon projet ?

Vous êtes décidé à vous lancer dans l'aventure ? Avant de commencer les procédures, informez votre entourage de votre projet. Parents, amis, collègues, l'adoption est un processus qui peut s'avérer difficile et mieux vaut être bien entouré. Vos proches peuvent vous apporter de précieux conseils, notamment s'ils ont déjà vécu l'expérience. Si vous ne trouvez pas d'oreille avisée dans votre entourage proche, n'hésitez pas à partager vos questions, vos doutes et vos témoignages dans des forums spécialisés sur internet comme Enfance et Familles d'Adoption. Vous y trouverez la réponse adaptée à de nombreuses questions.

Où adopter mon enfant ?

En France ou à l'étranger, il est possible d'adopter tout enfant ayant été officiellement déclaré orphelin ou abandonné. Si vous avez des affinités avec une culture, une langue ou un pays en particulier, il vous sera plus facile d'adopter un enfant dans les meilleures conditions et de l'aider à s'intégrer au mieux dans votre foyer.

Selon l’article 347 du Code civil, les enfants adoptables sont :
- les enfants dont les parents ont consenti à l’adoption et qui sont, de manière générale, entre les mains du service de l’aide sociale à l’enfance ou d’un organisme dédié à l’adoption ;
- les pupilles de l’État ;
- les enfants déclarés abandonnés par décision de justice et qui sont remis à l’aide sociale à l’enfance.

Quelles sont les démarches à entreprendre ?

La première étape de l'adoption est de faire une demande d'agrément auprès du Conseil Général de votre département. Fiche de renseignements, copie du casier judiciaire, extrait d'acte de naissance, un certain nombre de documents vous seront demandés. Une procédure d'investigation sera alors lancée pour s'assurer que l'enfant adopté sera accueilli dans les meilleures conditions. Une fois délivré, l'agrément a une valeur nationale et est valable pendant 5 ans.

J'ai l'agrément, et maintenant ?

Si vous avez décidé d'adopter un enfant en France, vous serez automatiquement inscrit sur une liste départementale d'attente, mise à jour régulièrement. Un conseil de famille attribue ainsi les enfants orphelins, aussi appelés « pupilles de l'État », aux familles en fonction de la nature de leur projet et de leur ancienneté sur la liste.

 

Pour adopter un enfant à l'étranger, deux solutions s'offrent à vous : passer par l'Agence Française de l'Adoption, ou par tout autre organisme dit « autorisé pour l'adoption internationale » ou OAA. Après une première prise de contact, vous bénéficierez de l'aide d'un conseiller qui vous orientera afin de constituer votre dossier, choisir le pays d'adoption, et vous accompagnera dans toutes vos démarches jusqu'à l'arrivée de l'enfant dans votre famille. L'Agence Française de l'Adoption met à votre disposition des correspondants en fonction de votre lieu de résidence. Si vous choisissez de passer par une OAA, vous pourrez aussi orienter votre choix en fonction de sa proximité géographique, ou simplement sur les conseils de vos proches.

Quelle est la durée moyenne d'attente ?

Il n'existe pas de moyenne nationale en matière de délais. Les démarches peuvent prendre plus ou moins de temps selon la nature de l'adoption et le pays d'origine de l'enfant. Chaque pays possède effectivement ses propres procédures, parfois très complexes, qui peuvent faire varier le temps d'attente du simple au double. Pour connaître les spécificités de chaque pays, le site adoption.gouv.fr vous propose des fiches détaillées sur leurs manières de traiter les dossiers. Quoi qu'il en soit, il faudra s'armer de patience.

Faut-il prévoir un budget pour adopter ?

Si adopter un enfant prend du temps, cela coûte aussi beaucoup d'argent. Constitution des dossiers, visites dans le pays d'origine de l'enfant, le budget peut vite grimper à mesure que le temps passe et en fonction de la distance à parcourir pour aller rencontrer l’enfant. Si certains départements viennent en aide aux familles souhaitant adopter en leur proposant des subventions ou des prêts à taux zéro, il n'existe encore malheureusement aucune aide nationale à l'adoption en France.

 

Sachez cependant qu'à l'arrivée de l'enfant, la CAF vous délivrera des aides financières et allocations comme à tous les nouveaux parents. Pour pallier le coût élevé de l'adoption, le montant de la prime est même deux fois supérieur à celui versé pour une naissance ordinaire. Vous pourrez ainsi compter sur un montant de 1 888,98 euros pour accueillir votre enfant dans les meilleures conditions.

Si vous êtes réellement motivé pour adopter, votre courage et votre patience sauront être récompensés par l'arrivée tant attendue de votre enfant. Une formidable aventure à partager, pour aider ceux qui viennent de se lancer !

Tous les guides famille
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.