Top 10 des phrases d’ados qui énervent

La rédaction - publié le 09/09/2019 à 14:30

Les fameuses phrases d’ados, vous savez celles qui vous clouent sur place ou vous font lever les yeux au ciel ? Celles qui sont lâchées comme un cheveu sur la soupe ou prononcées avec dédain ou assorties d’un sourire narquois ? Oui, ces phrases-là sont le plus souvent prononcées le plus naturellement du monde et dans un champs lexical qui vous échappe. Ces phrases-là, chers darons et daronnes, on kiffe. Ou pas.

1- « Ouaaaaais, j’arriiiive ! »

Autrement dit : j’arrive quand je veux et si je veux.Et vous avez beau vos égosiller, s’il est en train d’envoyer un snapchat ce n’est PAS le bon moment.Activez le mode vengeance : ah t’es déjà là. Tiens, il reste un bout de poulet à réchauffer, mais on t’a laissé les ailes, tu nous en voudras pas, hein.

2- « Pffff...... »

Ce n’est pas une phrase, mais ça en dit très long : je suis au bout de ma vie quand on est au musée / en repas de famille / n’importe où en fait sauf avec mes potes.Respirez bien fort, recentrez-vous mentalement et répétez-vous : "je n’entends pas, je n’entends pas". Courage, ça va passer.

3- « Madame, vous... »

Ah non ! Pas Madame, et tu me dis tu s’il te plaît !Non mais quoi ? Je suis née dans les années 80, moi, je suis jeune, moi...

4- « C'est de ton temps, ça ! »

Ecoute, une bonne fois pour toute oui, Partenaire Particulier c’est de mon temps, mais NON je ne l’écoute pas en boucle sur mon radiocassette ou mon tourne-disque.

« Y’a pas de wifi, c’est une blaaague ? »

Non non je suis très sérieuse, là. Tu va survivre un quart d’heure le temps de passer une heure dans ce restaurant, à communiquer avec tes semblables ?

6- « Tu peux me déposer une rue avant, Mams ? »

Comment ça ? Tu as honte de ta mère mon chéri ? Pense à tes gentils petits camarades qui viennent à pieds et qui doivent t’envier...

7- « Tu peux pas comprendre»

Non tu as raison, j’ai eu quinze ans dans les années 90 et je suis passée directement de l’enfance à l’âge adulte. Je n’ai pas eu de boutons, pas de peine de coeur, pas de questionnements existentiels : rien ! Un conseil : parle à ta grand-mère.

8- « C’est bon, là »

Ecoute, non c’est pas "bon, là" quand tu consultes ton portable à table / pose tes baskets sur la table basse / ne te laves pas depuis trois jours ! Ouuuuuuh.. Que cette réplique a le don de vous faire sortir de vos gonds !

9- « Ben ouais, j’ai le seum. Le seum, quoi...»

J’ai beau faire des efforts, chercher dans mon dictionnaire, mais là non, je ne vois pas. Tu m’éclaires un tantinet ? Oui, un tantinet. Un tantinet, quoi...

10- « T’inquiète je gère »

Une phrase qui répond très bien à un tas de propositions : tu as fait tes devoirs ? Tu ranges ta chambre ? Tu révises ton bac ? Et qui signifie généralement : je n’ai pas de leçon à recevoir de toi chère maman...

Tous les guides famille
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.