Pourquoi choisir un baptême civil ou républicain ?

Johanna A - publié le 10/03/2021 à 17:23

Le baptême religieux est une étape très connue, notamment chez les personnes croyantes. Mais, qu’en est-il des baptêmes civils ? Celui-ci est réalisé dans la mairie ou à l’hôtel de ville de votre commune et n’a aucune finalité religieuse, ni même d’ailleurs de finalité légale. C’est une étape de vie que vous pourrez réaliser pour faire entrer votre enfant au sein de la communauté républicaine et qui représentera l’occasion de fêter la naissance de votre enfant. Si cela suscite votre intérêt, découvrez en détail l’origine et les étapes de concrétisation d’un baptême civil avant de prendre cette décision importante.

Qu’est-ce que le baptême civil ?

Pour les personnes issues d’une autre religion ou pour les personnes athées, le baptême civil permet d’organiser une cérémonie à l’occasion de la naissance de votre enfant et de réunir vos invités pour célébrer cet évènement. Le baptême civil, également appelé baptême républicain, permet également de désigner un parrain et une marraine. Même si ces derniers n’auront aucune obligation vis-à-vis de l’enfant, tout comme avec le baptême religieux d’ailleurs, l’enfant pourra alors se sentir entouré de proches détenant un rôle particulier. 

Même si vous n’en avez pas toujours entendu parler, l’origine du baptême républicain remonte pourtant à l’époque de la Révolution française, et a été officialisée dans un décret paru le 8 juin 1974. Celui-ci a permis d’établir le baptême comme entrée officielle de l’enfant dans la communauté républicaine, permettant de « valider » l’adhésion de l’enfant aux valeurs de ladite république.

Ceci est officiel sans être pour autant légal, puisque cet acte ou encore le certificat de baptême délivré en fin de cérémonie n’a aucune valeur juridique. La cérémonie est dirigée par le maire de la commune ainsi que son adjoint et a lieu soit à la mairie même soit à l’hôtel de ville. Elle se déroule généralement dans la salle des mariages les samedis après-midi. Cependant, si ceci est une possibilité offerte aux mairies, aucune d’entre elles n’a l’obligation de célébrer ces baptêmes républicains.

Pourquoi faire baptiser son enfant civilement ?

Différentes raisons poussent certains parents à célébrer un baptême civil à l’occasion de la naissance de leur enfant. Si ce n’est pour célébrer l’enfant et profiter de l’occasion pour festoyer, voici des avantages intéressants à y recourir.

Choisir librement le parrain et la marraine de l’enfant

Effectivement, lors d’un baptême religieux, le parrain et la marraine doivent faire partie de la même religion. Pour le baptême républicain, peu importe si ceux-ci sont issus d’une autre religion ou s’ils sont athées, ils peuvent tout de même exercer ce rôle auprès de l’enfant. 

L’enfant ne se voit pas imposer de religion particulière

Avec le baptême religieux, vous faites entrer votre enfant au sein d’une communauté religieuse, et ce, en général, sans son accord ; l’enfant est généralement baptisé à un âge où il n’est pas en mesure d’avoir un avis. Le baptême civil laisse l’enfant libre de ses convictions futures, il lui permet juste d’entrer dans la communauté républicaine dans laquelle il vit. 

Pas de tradition à respecter lors de la cérémonie

La cérémonie laïque est libre de toute organisation. Mis à part le moment où vous êtes reçus dans les locaux de la commune, pour enregistrer l’acte par monsieur le Maire, vous organisez le reste de la cérémonie comme vous le souhaitez. Un baptême religieux est constitué, quant à lui, de rituels ordonnés et précis. 

Le baptême civil est beaucoup plus simple et rapide à organiser

Il nécessite moins de démarches. Nous parlons bien du baptême même ; l’organisation de la fête qui s’en suivra dépendra de chacun.

Quelles démarches pour organiser le baptême civil de mon enfant ?

Tout comme pour tout acte administratif, la demande de célébration d’un baptême républicain est à effectuer à la mairie de votre commune de résidence. Comme suggéré ci-dessus, celle-ci n’est soumise à aucune obligation quant à l’acceptation de cette demande. Si votre mairie de résidence refuse, vous pouvez alors vous tourner vers une autre mairie à proximité pour leur demander. 

Cet événement ne coûte rien et il vous faudra fournir quelques documents, généralement :

  • Acte de naissance de l’enfant
  • Livret de famille
  • Justificatif de domicile
  • Pièce d’identité des parents, du parrain et de la marraine

Nous vous rappelons que cet événement n’a aucune valeur juridique ou légale et que malgré les documents fournis ou reçus (certificat de parrainage civil), ceux-ci n’ont qu’une valeur morale pour tous. 

Le personnel du service public de votre commune peut vous solliciter pour un entretien au préalable si vous souhaitez que la cérémonie se déroule d’une manière particulière. Sinon, aucune autre démarche n’est nécessaire, il ne vous restera plus qu’à organiser la réception post-baptême.

Comment se déroule le baptême civil ?

Vous et vos invités serez accueillis dans la salle des mariages de la mairie ou de l’hôtel de ville. Le maire entreprend un discours, tel que pour un mariage, retraçant l’histoire du baptême républicain pour commencer. Il parlera ensuite de l’enfant à baptiser puis de son parrain et de sa marraine, leur rappelant leur rôle et la valeur morale de leur engagement. Il rappellera les valeurs de la république auxquelles l’enfant sera rattaché en se faisant baptiser civilement

En fin de baptême, et après l’avoir signé, un certificat de parrainage civil sera remis à l’enfant, au parrain ainsi qu’à la marraine. Celui-ci possède toujours une valeur morale, et n’est point officiel d’un point de vue légal ou juridique, il est symbolique. Si vous avez convenu avec le maire au préalable, il vous est possible de faire un discours ou de proposer à un invité de le faire, de diffuser une chanson pour l’occasion, ou tout autre chose prévue pour l’occasion. 

 

Vous savez désormais tout sur le baptême civil. Il ne vous reste plus qu’à prendre la décision. L’organisation de baptêmes civils rencontre de plus en plus de succès. Effectivement, l’occasion « d’officialiser » le parrainage devant monsieur le Maire révèle un caractère particulier à cette étape de la vie de son enfant. De plus, l’expression des valeurs de la république lors de cet événement spécial permet aux parents de ressentir symboliquement une entrée officielle de l’enfant dans la communauté nationale. Et pour la réception qui suit, avez-vous déjà une idée de l’organisation ?

Tous les guides famille
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.