Ehpad : 1 senior sur 3 est en détresse psychologique

Perrine de Robien - publié le 04/02/2020 à 10:00

Selon une enquête publiée le 31 janvier 2020, un tiers des seniors vivant en Ehpad sont en situation de détresse psychologique. C’est bien plus comparé à ceux qui vivent à domicile.

ehpad retraités seniors dépression
Des seniors rarement ou jamais heureux en Ehpad.

Des seniors rarement ou jamais heureux

Quand on vieillit, vaut-il mieux rester chez soi ou aller dans une maison de retraite ? La question mérite d’être posée car les deux options ont des avantages et des inconvénients. Une enquête réalisée entre 2015 et 2016 auprès de milliers de séniors de 75 ans met un coup de projecteur sur leur santé physique et morale. Publiés le vendredi 31 janvier 2020, les résultats montrent que la vie en Ehpad n’est pas tous les jours rose pour de nombreux résidents.

Une personne âgée sur trois qui vit en Ehpad broie du noir. Selon l’enquête, un tiers des sondés vivant en maison de retraite ne s’y sentent « jamais ou rarement heureux » contre 15% pour ceux qui vivent chez eux. Enfin, 1 résident sur 5 se dit souvent ou en permanence triste. Un sentiment de mal être qu’il leur fait perdre l’appétit ; les seniors qui n’ont pas envie de manger sont deux fois plus nombreux en Ehpad qu’à domicile.

Dépression, manque de motivation, lassitude, fatigue…

Parmi les autres signes qui témoignent de cette détresse psychologique, la lassitude, la fatigue voire l’épuisement (56% des sondés vivant en Ehpad) et le manque de motivation pour réaliser des activités du quotidien. Selon l’enquête 47% des résidents d’Ehpad ont pris des antidépresseurs dans l’année contre 14% pour les seniors vivant à domicile.

Faut-il faire porter le chapeau aux Ehpad ? Pas forcément. La Drees (direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques) souligne en effet que cet écart de moral entre les deux situations est lié au fait que lorsque les seniors vont dans un Ehpad, ils sont déjà mal en point (9 cas sur 10). La dégradation de leur santé est en effet « la cause majeure de l’entrée en établissement spécialisé ».

À lire aussi Maisons de retraite : les coups de pouce de l'État

Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.