Retraites : la CNAV ne réclamera pas l’argent lié à son erreur

Paolo Garoscio - publié le 18/09/2020 à 08:30

On vous en parlait il y a quelques jours : à la suite d’une erreur de calcul de la CSG, révélée par Capital, des retraités ont reçu un courrier leur annonçant qu’ils allaient subir un rattrapage. Finalement, ce ne sera pas le cas.

cnav retraite argent remboursement
La CNAV ne demandera pas son dû après son erreur.

Une erreur sur le taux de la CSG appliqué aux retraites

L’erreur était totalement administrative et liée aux diverses mesures appliquées aux retraites au niveau du taux de CSG : depuis le 1er janvier 2020, alors qu’ils auraient dû voir leur taux de CSG grimper à 8,3%, plus de 200.000 retraités en France s’étaient vus appliquer un taux de 6,1%. La faute à un dispositif de lissage mis en place par le gouvernement.

Tout a commencé en 2018 lorsque le taux de CSG a été augmenté, pour les retraites, par le gouvernement. La hausse avait causé des remous au niveau social, ce qui avait poussé le gouvernement à exonérer pendant quelques temps une partie des retraités, aux revenus modestes, qui devaient voir leur taux augmenter. Ce lissage entraînait toutefois l’application du nouveau taux dès le 1er janvier 2020, ce qui n’a pas été le cas.

Olivier Dussopt annonce que le rattrapage n’aura pas lieu

À la suite des révélations de Capital, reprises par la presse, le gouvernement s’est retrouvé coincé : le rattrapage demandé était de plusieurs dizaines d’euros, plusieurs centaines pour certains foyers. Une somme élevée, surtout en cette période de crise. Le 17 septembre 2020, le ministre chargé des Comptes Publics, Olivier Dussopt, a donc annoncé que le rattrapage ne se fera pas.

Les 206.000 retraités concernés par l’erreur, a écrit le ministre sur Twitter, « ne doivent pas subir les erreurs administratives ». Ils pourront donc garder le trop-perçu qui est de 190 € en moyenne, soit un peu plus de 39 millions d’euros en tout.

À lire aussi Départ volontaire à la retraite : comment calculer vos indemnités ?

Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.