Préparer sa retraite : comment consulter votre relevé de carrière ?

Fabienne Cornillon - publié le 11/09/2019 à 18:29

Préparer sa retraite est essentiel afin de pouvoir bénéficier d’un pouvoir d’achat correct et de vivre pleinement cette nouvelle phase de votre vie. Consulter votre relevé de carrière va vous permettre de faire un point pour estimer vos revenus futurs. S’ils ne sont pas suffisants, il existe d’autres solutions pour préparer votre retraite.

1 – Qu’est-ce que le relevé de carrière ?

Le relevé de carrière est un document qui vous permet de savoir où vous en êtes dans vos cotisations. En effet, dès lors que vous êtes actif, vous cotisez, chaque mois, pour votre retraite de base, mais aussi pour votre retraite complémentaire.

Le relevé de carrière vous indique le nombre de trimestres que vous avez cumulés, les emplois que vous avez occupés et les salaires retenus pour vos cotisations.

Vous pouvez également consulter votre relevé de situation individuelle. Le RIS va plus loin que le relevé de carrière puisqu’il vous indique des informations sur votre retraite de base, mais aussi sur votre retraite complémentaire.

Chaque année, votre employeur envoie des informations vous concernant à l’Assurance Retraite afin que vous puissiez consulter vos données.

2 – Comment consulter son relevé de carrière ?

Pour consulter votre relevé de carrière, c’est très simple, il vous suffit d’ouvrir un compte sur le site lassuranceretraite.fr. Pour cela, vous avez deux possibilités :
- ouvrir un compte de manière traditionnelle ;
- vous connecter via FranceConnect.

FranceConnect est un service qui vous permet de vous connecter simplement à tous les services publics. Cela vous permet d’être reconnu plus rapidement. Par exemple, si vous avez un compte sur le site impots.gouv.fr, vous pouvez reprendre vos identifiants pour vous connecter sur le site de l’Assurance Retraite.

Notez que vous pouvez également consulter votre relevé de situation sur le site info-retraite.fr. Ce site est également accessible via FranceConnect.

Le relevé de situation individuelle est également envoyé par courrier tous les 5 ans dès l’âge de 35 ans. Vous n’avez aucune action à effectuer, cet envoi est automatique.

Si vous souhaitez obtenir une estimation indicative globale, EIG, il en va de même, l’envoi est réalisé tous les 5 ans par courrier de manière automatique. Toutefois, le premier envoi n’a lieu qu’à 55 ans.

3 – Relevé de carrière : que faire en cas d’erreur ?

Il est très important de consulter votre relevé de carrière. En effet, pour diverses raisons, celui-ci peut afficher des erreurs.

Qu’il s’agisse de votre relevé de carrière ou de votre relevé de situation individuelle, il est important de régulariser la situation afin que vous puissiez cumuler vos trimestres correctement et que les montants pris en compte soient corrects.

Par exemple, il est possible, en consultant votre compte, que vous vous aperceviez qu’une année travaillée n’a pas été prise en compte. Votre relevé de carrière sur le site lassuranceretraite.fr vous indique lorsqu’il y a une anomalie. Dans ce cas, il suffit d’envoyer à votre caisse de retraite les informations qui pourraient permettre de mettre votre dossier à jour. Ainsi, vous pouvez envoyer des bulletins de salaire, une attestation de Pôle Emploi ou un décompte de la Sécurité sociale pour l’année concernée.

4 – Pourquoi préparer sa retraite ?

Si nous vous invitons à consulter votre relevé de carrière, c’est tout simplement parce que ce document est important. C’est lui qui va vous permettre d’anticiper. En effet, bien préparer sa retraite, c’est, le plus tôt possible, faire un point sur sa situation. Le relevé de carrière vous permet de connaître les trimestres cotisés, mais ce n’est pas tout. En consultant votre compte retraite, vous pouvez accéder à des informations sur votre retraite complémentaire et les points cumulés. De plus, vous pouvez effectuer une simulation avec m@rel, le simulateur d’info-retraite.fr.

C’est simple et rapide, vous savez immédiatement le montant de votre future retraite selon les données disponibles à ce jour.

Ce sera le moment d’être rassuré, ou de vous demander s’il n’est pas temps de trouver des solutions alternatives. En effet, s’il est estimé que vous allez gagner 400 € à la retraite, même avec une bonne complémentaire, il est difficile d’imaginer pouvoir vivre correctement et profiter de votre retraite.

Consulter votre relevé de carrière permet de prendre conscience, très tôt, de la situation. Certes, votre situation peut évoluer. De fait, imaginons que vous avez 50 ans et donc encore 12 ans à travailler. Le régime de retraite général prend en compte les 25 meilleures années de votre carrière. Si votre salaire est multiplié par deux durant vos dernières années d’activité, cela va augmenter le montant de votre retraite. Si vous êtes fonctionnaire, ce sont les 6 derniers mois qui sont pris en compte. Il est possible d’imaginer qu’en 12 ans votre salaire sera revalorisé. De plus, vous pouvez, d’ici là, changer de fonction et obtenir un bien meilleur salaire.

Si vous êtes fonctionnaire, dans la mesure où ce sont les 6 derniers mois qui sont pris en compte pour le calcul de votre retraite, il peut être intéressant de changer de fonction, ne serait-ce qu’en toute fin de carrière, pour augmenter votre base de calcul.

5 – Comment préparer votre retraite ?

Vous venez de consulter votre relevé de carrière et êtes quelque peu déçu par ce qui vous est promis ? Vous pensez que votre pension de retraite ne sera pas suffisante pour vivre correctement ? Selon votre âge, il est peut-être encore temps d’agir.

Notre premier conseil pour préparer votre retraite est, si possible bien sûr, de devenir propriétaire. Les taux sont au plus bas depuis quelques années, c’est le moment d’investir. Être propriétaire de sa résidence principale offre un avantage non négligeable : si votre crédit est remboursé au moment de votre retraite, vous aurez une charge importante en moins. Pas de loyer, pas de crédit, vous allez bénéficier d’un reste à vivre plus important.

Notre deuxième conseil est de réaliser un investissement locatif. Ce concept est intéressant puisque, selon la nature de cet investissement, il est possible de financer le crédit immobilier souscrit avec les loyers perçus. Il ne vous reste alors que la taxe foncière, les impôts fonciers et les charges à payer. Pour réduire les frais, investissez dans une maison, vous n’aurez pas les charges de copropriété à payer, cela pourrait vous faire économiser autour de 1 000 € par an (voir plus selon l’immeuble et sa localisation). À terme, vous aurez le choix : vendre votre bien et obtenir un capital ou continuer à louer ce bien et obtenir un revenu complémentaire avec les loyers perçus.

Enfin, dès que possible, mettez de côté. Ouvrez une assurance-vie, un PEL, mettez de l’argent sur votre PEE ou votre PERCO si votre entreprise vous propose cette solution, etc. Il existe différentes solutions pour mettre de côté et s’assurer un petit complément de revenu au moment de la retraite.

Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.