Comment faire pour cumuler travail et retraite ?

Fabienne Cornillon - publié le 28/11/2019 à 15:28

Vous remplissez toutes les conditions pour toucher votre retraite, mais vous désirez continuer à travailler ? Sachez qu'il vous est possible de cumuler salaire et pension de retraite. Ceci, via deux dispositifs : le cumul retraite-emploi ou la retraite progressive. À vous de faire vos simulations avant de statuer et de choisir le système le plus avantageux !

Travailler à l'âge de la retraite

Si vous le souhaitez, vous pouvez continuer à travailler tout en étant retraité. Emploi dans le public, dans le privé ou en tant que non-salarié, vous pouvez accéder à toutes sortes d'activités rémunérées. Il vous est même possible de retravailler auprès de votre dernier employeur avant la retraite, à condition, toutefois, d'attendre un délai de 6 mois après le point de départ de votre retraite. Dans le cas contraire, votre retraite ne sera pas versée avant ce délai de 6 mois.

Si vous êtes affilié au régime général, votre retraite pourra s'additionner à votre revenu d'activité. Toutefois, selon votre situation professionnelle, le cumul sera soit intégral, soit partiel.

À noter : si vous avez validé votre départ à la retraite avec tous vos trimestres, votre nouvelle activité ne créera pas de nouveaux droits à la retraite.

Emploi-retraite : cumul intégral ou cumul partiel ?

Si vous remplissez tous les critères d'attribution de la retraite de base et complémentaire (âge légal de départ, nombre de trimestres validés, etc.), le cumul intégral emploi-retraite sera alors possible. Dans le cas inverse, le cumul peut être accordé, mais dans certaines limites. En effet, ici, la somme du revenu et de la retraite (de base et complémentaire) ne doit pas être supérieure :
- à la moyenne mensuelle des revenus d'activité des 3 derniers mois avant votre admission en retraite ;
- ou à 160 fois le SMIC (2 433,95 € en 2019), si ce montant est plus avantageux.

À défaut, si les sommes perçues sont supérieures à ces plafonds, la pension de retraite sera suspendue.

À noter : n'oubliez pas de prévenir votre caisse de retraite de tout changement, notamment concernant une reprise d'activité. La mise à jour des droits n'est pas toujours automatique.

Toucher la retraite et travailler grâce à la retraite progressive

Le système de retraite progressive vous permet d'exercer une activité à temps partiel tout en percevant une partie de votre retraite. Pour en bénéficier, votre activité doit être comprise entre 40 et 80 % de la durée légale ou conventionnelle de votre profession.

Voici les conditions à respecter pour profiter de la retraite progressive :
- être âgé(e) de 60 ans minimum ;
- réunir au moins 150 trimestres au régime de retraite de base ;
- respecter la durée de travail, soit 40 à 80 % du travail à temps complet.

Dans le cadre d'une retraite progressive, la part de retraite versée est proportionnelle au temps de travail. Ainsi, un emploi à temps partiel de 80 % vous donne droit à une part de retraite de 20 % et un emploi à 45 %, à une part de retraite de 55 %.

Avantage majeur de ce dispositif : il vous permet de continuer à cotiser pour votre retraite définitive. De plus, si votre employeur vous donne son accord, vous pourrez cotiser sur la base d'un salaire à temps plein et ainsi toucher davantage au moment de la retraite !

 

À noter : votre caisse de retraite vous enverra régulièrement un questionnaire, par voie postale, afin de savoir si vous êtes toujours en activité, à temps partiel. Veillez toujours à le renvoyer dûment rempli. À défaut, le paiement de votre retraite peut être suspendu !

Cumuler ASPA et salaire : c'est désormais possible !

Auparavant, l'ASPA (Allocation de Solidarité aux Personnes Agées), ex-minimum vieillesse pouvait être réduite ou supprimée en cas de reprise d'une activité professionnelle. Depuis le 1er janvier 2015, un cumul partiel est possible. Les critères d'attribution en fonction de la situation des bénéficiaires de l'ASPA :
- pour ceux qui vivent seuls, l'ASPA peut être cumulée avec des revenus professionnels dans la limite de 0,3 SMIC (soit 456,36 € brut en 2019) ;
- pour un couple (marié, concubin ou pacsé) :  il peut être cumulé à des revenus professionnels égaux au maximum à 0,5 SMIC (soit 760,61 € brut en 2019).

 

Cumul emploi-retraite et retraite progressive vous permettront de continuer à travailler plus longtemps. Des alternatives à étudier pour vivre plus confortablement, au moment de la retraite !

Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.