Retraites des fonctionnaires : ce que vous devez savoir

Fabienne Cornillon - publié le 17/01/2020 à 11:23

Salarié de la fonction publique, vous souhaitez anticiper votre retraite dès aujourd'hui ? Voici quelques éléments clés pour tout savoir sur votre retraite. Simplifiez toutes vos démarches dès maintenant !

Âge légal du départ à la retraite des fonctionnaires

Autrefois fixé à 60 ans, l'âge du départ à la retraite des fonctionnaires est aujourd’hui porté à 62 ans, en suivant les mêmes modalités que dans le privé. Il s'agit d'une augmentation progressive, appliquée en fonction de l'année de naissance des assurés, mais aussi de leur fonction. Ainsi, l'âge légal de départ est par exemple fixé à 62 ans pour les fonctionnaires sédentaires et 57 ans pour la catégorie active.

Fonctionnaires : quelles caisses de retraite ?

Comme les salariés du privé, les fonctionnaires cotisent à une caisse de retraite de base et une caisse de retraite complémentaire. Deux organismes qui diffèrent selon leur profession et leur statut. La cotisation à ces deux caisses de retraite est obligatoire. Voici comment savoir quelle est votre caisse de retraite.

Caisse de retraite de base des fonctionnaires

Il existe deux caisses de retraite de base pour les fonctionnaires :
- la Caisse nationale des pensions civiles et militaires pour les fonctionnaires de l'État qui en dépendent ;
- la CNRACL (Caisse nationale des retraites des agents des collectivités locales), pour les agents des collectivités locales et hospitaliers qui y sont affectés.

À noter : les règles de fonctionnement de ces deux caisses de retraite sont presque identiques.

Fonctionnaires : quelle caisse de retraite complémentaire ?

Les fonctionnaires peuvent cotiser à deux caisses de retraites complémentaires :
- la RAFP (Retraite additionnelle de la fonction publique) pour les fonctionnaires de l'État et les agents des collectivités locales et hospitaliers ;
- l'IRCANTEC (Institution de retraite complémentaire des agents non titulaires de l'État et des collectivités publiques) pour les agents non titulaires de la fonction publique.

Retraite des fonctionnaires : les particularités de la RAFP

La RAFP est une caisse complémentaire créée en janvier 2005. Ce régime de retraite fonctionne par points : les cotisations sont converties en points retraite qui s'additionnent tout au long de la carrière professionnelle.

Au départ à la retraite, le nombre de points accumulés est multiplié par la valeur de liquidation du point qui est en vigueur au moment du départ. Ceci est dû au fait que chaque année, prix d'achat et valeur de liquidation des points retraite sont normalement réévalués.

À propos du versement de la retraite complémentaire RAFP

La retraite additionnelle de la RAFP est versée chaque année et prend la forme d'une rente. Son montant est revalorisé chaque année en fonction de la valeur de liquidation du point. Dans certains cas, ce versement peut prendre la forme d'un capital versé en une seule fois. Ceci est uniquement possible si le nombre de points qui ont été acquis au cours de la carrière du salarié de la fonction publique est inférieur à 5 125 points.

Bon à savoir : lorsque le départ en retraite se fait après l'âge minimum légal, le montant de la retraite complémentaire de la RAFP est majoré. Cette majoration se calcule selon le nombre d'années qui se sont écoulées entre l'âge minimal de départ à la retraite et la date effective du départ.

Retraite publique : quelles démarches ?

Le fonctionnaire souhaitant faire une demande de retraite de base et additionnelle doit s'adresser à sa direction des ressources humaines. Il doit absolument effectuer sa demande 6 mois minimum avant la date à laquelle il souhaite cesser son activité professionnelle. Au fil de ses démarches, l'administration apportera son aide au fonctionnaire, notamment pour remplir le dossier de demande de retraite en vigueur, selon la caisse de retraite dont il relève.

À noter : en pratique, la demande de retraite complémentaire à la RAFP accompagnera la demande de pension de base auprès de la CNRACL ou du service des pensions militaires et civiles.

Vous êtes salarié de la fonction publique ? Anticipez votre retraite dès aujourd'hui en découvrant précisément à quel organisme de retraite de base et complémentaire vous êtes rattaché. La date de votre départ souhaité approche ? Prenez contact avec votre DRH au moins 6 mois avant cette date pour entreprendre vos démarches en toute sérénité.

Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.