Comment obtenir une retraite à taux plein ?

Fabienne Cornillon - publié le 05/09/2019 à 17:50

Il est bientôt l’heure pour vous de partir à la retraite, mais vous avez peur de ne pas avoir cotisé assez ? Faisons un point pour comprendre comment être certain d’obtenir une retraite à taux plein.

1 - Retraite à taux plein : qu’est-ce que ça veut dire ?

Commençons par redéfinir ce qu’est une retraite à taux plein. Dès lors que vous avez atteint l’âge légal de la retraite et que vous avez respecté la durée d’assurance, à savoir le nombre de trimestres durant lesquels vous devez avoir cotisé selon votre année de naissance, vous avez droit à la retraite à taux plein. Dans le secteur privé, elle atteint 50 % du salaire de référence (calculé aujourd’hui sur les 25 meilleures années). Dans le secteur public, elle atteint 75 % du salaire de référence (calculé sur les 6 derniers mois).

Si vous n’avez pas cotisé assez de trimestres ou si vous partez à la retraite de manière anticipée, vous subirez une décote. Chaque trimestre manquant engendre une décote de 1,25 %. Ainsi, dans le privé, s’il vous manque 4 trimestres, le taux servant au calcul de votre retraite sera de 47,50 %. La décote ne peut excéder 25 %.

2 - Une retraite à taux plein selon l’âge et les trimestres cotisés

C’est votre année de naissance qui va déterminer le nombre de trimestres de cotisation nécessaires.
Toutes les personnes nées avant 1953 peuvent prétendre à une retraite à taux plein.

Voici un tableau qui vous explique combien de temps vous devrez cotiser.
 

Année de naissance

Nombre de trimestres validés au minimum

1953, 1954

165

1955, 1956, 1957

166

1958, 1959, 1960

167

1961, 1962, 1963

168

1964, 1965, 1966

169

1967, 1968, 1969

170

1970, 1971, 1972

171

À partir de 1973

172


Le nombre de trimestres figurant dans ce tableau tient compte du cumul de tous les régimes de retraite auxquels vous avez cotisé durant votre carrière. Car, pour mémoire, il existe différents types de régimes (régime général, fonction publique, régime pour les professions libérales, etc.).

3 - Pas assez de trimestres ? Les dérogations pour une retraite à taux plein

Vous vous apercevez, en lisant ce tableau, que vous n’avez pas assez de trimestres ? Pas d’inquiétude. De fait, il existe quelques dispositions dérogatoires qui permettent d’obtenir tout de même une retraite à taux plein.


Une dérogation selon votre âge pour une retraite à taux plein

Si vous n’avez pas cotisé durant assez de trimestres, sachez qu’il existe un âge pour la retraite à taux plein, quoi qu’il arrive. Ainsi, si vous êtes né en 1953 et que vous avez 66 ans et 2 mois au moment de prendre votre retraite, vous n’avez pas de décote. Ce sera également le cas si vous êtes nés en 1954 et que vous partez en retraite à 66 ans et 7 mois. Pour toutes les personnes nées à partir de 1955, l’âge de la retraite à taux plein est de 67 ans.


Vous êtes handicapé ou avez un proche handicapé

L’âge de retraite à taux plein minimum va dépendre, dans ce cas, de certaines conditions. Voici un tableau récapitulatif.

Conditions

Âge

Votre incapacité permanente est au minimum de 50 %

61 ans et 7 mois

Vous êtes inapte au travail et votre taux d’incapacité de travail est de 50 %

61 ans et 7 mois

Vous avez pris un congé de 30 mois consécutifs minimum pour devenir proche aidant d’un membre de votre famille

65 ans

Vous avez un enfant handicapé et bénéficiez d’un trimestre de majoration de durée d’assurance

65 ans

Votre enfant bénéficie d’une prestation de compensation du handicap et vous l’avez aidé durant au moins 30 mois

65 ans

 

Vous êtes à la tête d’une famille nombreuse

Si vous avez eu au moins trois enfants, vous pouvez obtenir une retraite à taux plein de manière plus précoce. Vous pouvez partir à 65 ans si :
- vous avez eu ou élevé au moins 3 enfants ;
- vous avez pris un congé parental pour élever au moins l’un d’entre eux ou avez réduit votre activité ;
- vous avez travaillé durant 8 trimestres avant d’interrompre votre carrière ou de réduire votre activité.

Vous pouvez partir à 60 ans et 9 mois si :
- vous êtes une femme et avez élevé au moins 3 enfants de moins de 16 ans ;
- vous avez été salarié pendant au moins 30 ans ;
- vous avez exercé un métier manuel au cours des 15 années avant votre retraite, et ce, durant au moins 5 ans.

Vous êtes ancien combattant ou prisonnier de guerre

Cette fois, dès l’âge de 61 ans et 7 mois vous pouvez obtenir une retraite à taux plein, même si vous n’avez pas cumulé assez de trimestres.
 

4 - Quid de la retraite anticipée ?

Pour les personnes qui sont nées à partir de 1955, il existe une autre manière de bénéficier d’une retraite à taux plein, même si vous n’avez pas l’âge requis pour partir à la retraite. Ainsi, la retraite anticipée s’adresse aux personnes ayant eu une carrière longue, souffrant d’un handicap ou ayant exercé un métier figurant dans la liste des professions pénibles.

Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.