Le choix des pompes funèbres

La rédaction - publié le 03/09/2019 à 14:30

Organiser des funérailles n'est pas un exercice auquel on se prête régulièrement. Aussi, peu de gens se posent la question de la sélection d'une entreprise de pompes funèbres avant d'être confrontés à la nécessité de le faire.

Les termes du contrat d'assurance obsèques

Dans certains cas, le défunt aura pris soin de souscrire à un contrat d’assurance obsèques avant sa mort, dont le bénéficiaire est une entreprise de pompes funèbres. Il est donc important de se renseigner sur l’existence d’un tel contrat, avant de contacter un autre magasin funéraire. Cette solution évite à la famille de supporter les frais des obsèques, qui sont entièrement couverts par la compagnie d’assurance, selon les modalités prévues dans le contrat.D’autres contrats désignent un proche comme bénéficiaire ; dans ce cas, c’est cette personne qui devra, avec l’argent qui lui est versé par la compagnie d’assurance, s’occuper de sélectionner et de payer l’entreprise de pompes funèbres.

Sélectionner une entreprise de pompes funèbres

Si aucune société n’est désignée par contrat d’assurance, il faut en choisir une pour s’occuper des funérailles. Il est préférable de se concentrer sur les pompes funèbres situées à proximité du lieu de résidence de la personne qui s’occupe des démarches. Afin de se faire une première idée, le mieux est d’appeler quelques sociétés, afin d’établir un contact et d’avoir un ordre de grandeur des tarifs pratiqués.Une fois deux ou trois entreprises pré-sélectionnées, il est nécessaire de leur demander un devis détaillé, en fonction des critères choisis pour la cérémonie : s’agit-il d’une crémation ou d’une inhumation ? Y aura-t-il une cérémonie religieuse, et si oui à quel endroit ? Quel cercueil choisir ?Contrairement à ce qu’on pourrait croire, une crémation ne coûte pas moins cher qu’une inhumation. En moyenne, il faut compter entre 3 000 et 4 000 € pour l’une ou l’autre cérémonie, sachant que le cercueil en lui-même représente généralement un quart de la somme.Dans le cas d’un enterrement, il faut cependant garder à l’esprit que la concession représente un coût supplémentaire, à moins qu’elle ne soit déjà réglée au préalable.

Les éléments du devis

Le devis étant le seul document qui permet d’opérer un choix décisif, il est important qu’il soit rédigé dans les règles. Le devis type d’une entreprise de pompes funèbres est d’ailleurs encadré par l’arrêté du 23 août 2010.Il doit ainsi obligatoirement contenir explicitement les mentions légales correspondant à l’entreprise de pompes funèbres, et se terminer par la signature de son représentant légal. La durée de validité du devis doit être spécifiée, en toute lettre et ne peut pas être inférieure à un mois.Il comportera les informations spécifiques aux funérailles qui font l’objet du devis : la commune du lieu du décès, celle de la mise en bière, celle du service funéraire, et celle de la crémation ou de l’inhumation. Il peut évidemment s’agir d’une seule et même commune, mais cela doit être précisé.Les prestations qui sont listées dans le devis doivent être indiquées comme obligatoires ou non. Par exemple, un astérisque signalera les prestations obligatoires, qui incluent la fourniture d’un cercueil, d’un véhicule funéraire et des porteurs. En revanche, d’autres services comme les soins de conservation ont un caractère facultatif.La totalité des prestations et des frais doivent apparaitre dans le devis : c’est à dire les honoraires de l’entreprise, les salaires des agents, les vacations de police, la TVA. Les prestations obligatoires, optionnelles et effectuées pour comptes de tiers doivent être clairement distinguées.Ce devis doit être écrit et gratuit, il s’agit d’une obligation légale des entreprises de pompes funèbres. En revanche, rien n’oblige à accepter ce devis, quoi que l’agence puisse en dire.

Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.