Animaux : comment éviter que mon chien fugue ?

La rédaction - publié le 02/09/2019 à 14:30

La fugue est l’une des principales sources d’inquiétude des propriétaires de chiens. Il peut s’agir d’un événement isolé pour certains chiens, tandis que d’autres reproduisent cette situation régulièrement. Alors comment éviter que votre compagnon ne s’enfuie ?

Éduquer son chien

La première chose à faire est de se renseigner avant même d’adopter un chien. En effet, certaines races de chiens ont tendance à se sauver plus facilement que d’autres, comme les chiens nordiques ou les chiens de chasse, qui ont besoin d’un grand terrain et de beaucoup d’exercice pour s’épanouir. Vous devez apprendre à votre chien à rester près de vous, y compris pendant les phases d’exercice et de jeu en liberté. Les chiens ayant tendance à se sauver ne doivent pas être enfermés en permanence dans une maison ou un appartement, car ils ont au contraire besoin d’explorer et de se dépenser. Si vous avez peur de faire de l’exercice, prenez un chien calme, et non une race dynamique !Attention car les petits chiens ne sont pas forcément faits pour rester en appartement, au contraire ! Certaines races sont petites, mais ont besoin de beaucoup se dépenser. Si malgré vos efforts, et le temps que vous passez dehors avec votre chien, celui-ci continue à s’enfuir, vous devez commencer à chercher des causes plus spécifiques.

Pourquoi mon chien a fugué ?

Certains chiens commencent à fuguer en cas de grand changement dans la famille (arrivée d’un nouvel animal ou d’un enfant, jalousie à l’égard d’un membre de la famille, maltraitance de la part d’un enfant quand vous avez le dos tourné). D’autres s’enfuient quand ils ont peur de quelque chose (orage, bruit d’un bus ou d’un camion), tandis que certains ne supportent pas un déménagement, par exemple. Les causes sont donc nombreuses et doivent être identifiées. Il se peut également que votre chien fuie par fin, car il ne mange pas assez, ou qu’il parte en période de chaleurs. La stérilisation peut être conseillée, qu’elle soit temporaire ou définitive.Si vous n’arrivez pas à savoir pourquoi votre chien s’enfuit, vous pouvez consulter un vétérinaire ou un éducateur canin, qui vous aideront à définir les causes de ces fugues, et à y apporter une solution.

Les clôtures et colliers anti-fugue

Si votre chien est en liberté dans un grand jardin, il se peut qu’il se sauve simplement parce qu’il est curieux et aime se promener, ou parce qu’il a rencontré des congénères dans le quartier – d’où l’importance de la stérilisation. Vous pouvez mettre en place une clôture « retour », qui est haute et légèrement recourbée vers l’intérieur du jardin. Cela évite à votre chien de s’enfuir. Il est aussi possible de mettre du grillage sur le sol, pour que votre chien ne creuse pas un tunnel par lequel passer sous la grille.La clôture « anti-fugue » est plus perfectionnée (et plus chère) mais peut se révéler utile pour les fugueurs invétérés. Elle provoque un son très désagréable pour votre chien dès qu’il s’approche de la clôture (elle peut être connectée à son collier, par exemple). Cette méthode doit tout de même être utilisée en ultime recours.Il en va de même pour le collier anti-fugue (qui fonctionne aussi bien pour les chats que pour les chiens) : lorsque votre compagnon sort de la zone « autorisée », le collier émet un son désagréable ou une impulsion électrique. Ainsi, il recommence rarement deux fois la même erreur. Quitte à choisir, préférez tout de même le collier sonore, car l’impulsion électrique est douloureuse pour votre compagnon, et certains systèmes peuvent être défectueux voir dangereux pour lui.

S'assurer du retour de son animal domestique

Dernier point pour vous assurer que votre compagnon rentre sain et sauf : pucez-le absolument ! Votre chien doit pouvoir être identifié s’il est retrouvé par un particulier ou un organisme. Certains propriétaires font également tatouer leur adresse, leur mail ou leur numéro de téléphone dans l’oreille de l’animal. D’autres préfères lui mettre un collier avec leurs coordonnées sur une plaque.Si votre chien s’est enfuit sur un coup de tête (peur de quelque chose, par exemple), faites des tours dans le quartier. Vous pouvez laisser un vêtement avec votre odeur là où il s’est échappé, et laisser votre grillage ou votre porte de garage entrouverte, s’il retrouve le chemin de la maison. Laissez également une gamelle d’eau, mais évitez la nourriture, qui pourrait attirer des visiteurs indésirables. Retrouvez nos conseils sur les bons gestes à faire si vous avez perdu votre animal !

Tous les guides animaux
Réduisez vos factures grâce à nos conseils assurances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.