Comment faire pour assurer son cheval ?

Alexis Guiot - publié le 30/09/2019 à 18:00

En France, l’équitation est le 3ème sport qui compte le plus de licenciés. Un chiffre particulièrement éloquent qui prouve l’importance de l’assurance cheval. En effet, en tant que propriétaire d’un animal, il convient de souscrire à une assurance adaptée pour se protéger face aux éventuels risques d’accident. Pour les chevaux, l’assurance est très importante puisqu’elle implique une couverture face aux éventuels dégâts causés par l’animal. Afin de bénéficier d’une protection optimale, vous pouvez opter pour une assurance tous risques afin de garantir également le remboursement des frais de vétérinaire qui représentent un certain budget pour ce type d’animal.
 

Qu’est-ce que l’assurance cheval ?

La Responsabilité civile (RC)

L’assurance Responsabilité civile est l’une des garanties essentielles pour couvrir les dommages causés par votre animal. En effet, en tant que propriétaire d’un animal, vous êtes responsable des actes de votre animal. Pour les chevaux, il convient donc de souscrire à une responsabilité civile de façon à assurer une indemnisation des dégâts causés à un tiers. Avant de choisir la garantie Responsabilité civile à laquelle vous souhaitez souscrire, sachez qu’il en existe deux types : 

  • Responsabilité Civile de Propriétaire d'Équidé (RCPE) : responsabilité qui couvre le propriétaire lorsque le cheval n’est pas monté. 
  • Responsabilité civile en action : couverture du couple cavalier-cheval même si le cheval n’est pas monté.

 

Le choix de votre RC va donc dépendre de votre pratique, du type de cheval et du fait qu’il soit monté ou non. Avant de choisir votre garantie RC, pensez à vérifier votre contrat d’assurance habitation. En effet, ce type de contrat comprend généralement une couverture pour les animaux. Cependant, selon les assureurs, les animaux couverts par la RC de ce contrat ne seront pas les mêmes et certaines exclusions peuvent être appliqués. Pour s’assurer de souscrire une couverture adéquate à votre situation, il convient donc de s’intéresser en détail aux conditions de votre assurance habitation.

Assurance par la Fédération Française d’Equitation (FFE)

Afin de vous couvrir et pouvoir monter votre cheval en toute sécurité, il peut être intéressant de se tourner vers la FFE. En effet, en prenant une licence sportive auprès de la FFE, vous pourrez passer les galops, participer aux compétitions, et ce, tout en profitant d’une protection RC complémentaire. 

Assurance cheval “tous risques”

Dans le cas où vous souhaitez souscrire à une couverture plus étendue, vous avez la possibilité de vous tourner vers des assureurs proposant des contrats spécifiques pour ce type d’animaux. Les risques de dégâts, de dommages et de santé liés aux chevaux sont potentiellement plus importants que pour des animaux de compagnie classique. Afin d’être parfaitement protégé, vous pouvez donc choisir de vous tourner vers un assureur proposant une couverture spécialement conçue pour les propriétaires de ce type d’animaux. En choisissant une assurance cheval “tous risques”, vous pourrez ainsi souscrire à différentes garanties complémentaires : 

  • Décès : versement d’une indemnité en cas de décès de l’animal
  • Vol : le cheval doit être pucé pour que cette garantie soit effective
  • Frais de vétérinaire : soins nécessaires à la survie de l’animal (colique, fracture…), frais chirurgicaux, frais pharmaceutiques
  • Invalidité : perte d’usage déclarée du cheval
  • Equarrissage : couverture des frais
  • Rapatriement : assistance pour rapatrier l’animal
  • Protection juridique : couverture en cas de dommages
     

Pourquoi souscrire une assurance cheval ?

Comme pour les autres contrats d’assurance pour animaux, l’assurance cheval n’est pas une obligation légale. Néanmoins, en tant que propriétaire, vous êtes responsable des actes de votre cheval et donc des éventuels dommages matériels ou corporels qu’il pourrait causer. De ce fait, il est plus que conseillé de souscrire au minimum à une Responsabilité civile. Pour une protection optimale et notamment une couverture des frais de santé pouvant représenter un budget important, il est essentiel de choisir un contrat d'assurance cheval adapté. Sachez que si vous possédez plusieurs chevaux, des contrats groupe sur mesure avantageux sont proposés par les assureurs spécialisés.
 

Une protection totale avec des assurances supplémentaires

Afin de compléter votre protection, des assurances supplémentaires peuvent être souscrites. Elles vont concerner tout ce qu’il y a autour la pratique de l’équitation et les dangers pour la bonne santé du couple cavalier-cheval. Parmi les assurances supplémentaires auxquelles il est possible de souscrire, on retrouve : 

  • Assurance cavalier : dommages corporels sur le cavalier subis lors d’un acte d’équitation
  • Assurance équipement : couverture des équipements pouvant être particulièrement chers (exemple : selle)
  • Cheval transporté : couverture en cas d’accident lors du transport de l’animal
  • Produit à naître : protection au cours de la gestation et remboursement des soins
  • Chirurgie programmée : assurance dédiée aux actes chirurgicaux
     

Comment choisir son assurance cheval ?

Si la souscription à une garantie Responsabilité civile est plus que conseillée, l’obtention d’une véritable couverture pour le couple cavalier-cheval est particulièrement importante. Afin de choisir au mieux votre protection, il est essentiel de comparer les différents contrats proposés sur le marché. Selon les assureurs, les conditions pour souscrire à une assurance cheval peuvent varier. Parmi les points qui vont influer sur les conditions de votre contrat, on retrouve : 

  • L’âge du cheval
  • Valeur du cheval
  • Certificat vétérinaire
  • Délai de carence
  • Activités couvertes (loisirs, sport, compétition)

 

En fonction de ces différents points, les conditions et tarifs des contrats d’assurance cheval vont donc pouvoir varier. Selon votre situation et votre pratique, les besoins en couverture peuvent fortement varier et nécessitent donc de bien sélectionner le contrat le plus adapté. Avant de souscrire à votre assurance cheval, intéressez-vous à différents éléments du contrat : 

  • Prix
  • Garanties couvertes
  • Plafonds d’indemnisation
  • Franchises
  • Exclusions
     

L’importance d’assurer son cheval

Pour bénéficier d’une bonne protection et éviter les mauvaises surprises, il convient donc de prendre le temps de comparer les différentes offres du marché. Selon vos besoins en protection, vous pourrez donc vous tourner vers différents organismes pour vous assurer : assureur habitation, FFE, assureur spécialisé. Le choix de son contrat d’assurance cheval et l’organisme qui vous couvrira va donc dépendre de différents éléments. Même si ces protections ne sont pas obligatoires légalement, elles sont essentielles pour être pleinement serein au quotidien et éviter des frais de remboursement importants en cas de dommages causés par votre cheval. Pour choisir la protection la plus adaptée, n’hésitez pas à utiliser un comparateur sur internet et mettez en concurrence les différents devis proposés. 
 

Tous les guides animaux
Réduisez vos factures grâce à nos conseils assurances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.