Comment lutter contre le stress de votre chat ?

Fabienne Cornillon - publié le 30/04/2020 à 16:16

Le chat est un animal particulièrement craintif et stressé, même lorsqu’il se trouve dans un environnement favorable. Toujours sur le qui-vive, il a bien du mal à se détendre. Si votre chat est très stressé, voici quelques solutions.

Pourquoi le chat est-il stressé ?

Le chat ne supporte aucune contrariété. Et il ne supporte surtout pas le changement. Mettez-le dans une voiture pour aller chez le vétérinaire alors qu’il n’est pas habitué à sortir de chez vous, vous allez vous apercevoir que votre chat n’est pas rassuré. Il est susceptible de miauler durant tout le trajet pour montrer son stress.

Un chat peut être angoissé en cas de déménagement. Si vous avez un chat et que vous avez déjà déménagé avec lui, vous avez pu vous apercevoir que le simple fait de faire des cartons est inquiétant pour lui. Il se demande ce qu’il se passe et s’inquiète d’un éventuel abandon. Idem si vous partez en vacances. Combien de chats se mettent dans la valise de leur maître pour leur faire comprendre qu’ils ne souhaitent pas être abandonnés ?

D’autre part, le chat est un être territorial. Il n’aime vraiment pas partager son territoire avec d’autres matous. Si vous avez plusieurs chats, le stress peut les toucher, surtout les plus faibles qui se font attaquer par les dominants.

Enfin, le stress du chat peut être dû à des réprimandes trop fréquentes. Essayez de faire respecter les règles tout en conservant un peu de souplesse avec votre chat. 

Comment le stress se matérialise-t-il chez le chat ?

Chez le chat, le stress se matérialise de différentes manières. Tout d’abord, il peut développer une cystite et ainsi se mettre à uriner un peu partout. Exit la litière, il ne respectera plus les règles d’hygiène habituelles.

Il peut également changer de comportement. Un chat joueur va devenir apathique. Un chat gourmand va cesser de s’alimenter. A contrario, votre chat peut se mettre à manger plus et à prendre du poids. De plus, votre chat peut développer un comportement beaucoup plus agressif. Il va mordre, griffer, alors que cela ne correspond pas à sa manière d’être habituelle.

Vous pourrez également constater que votre animal est stressé s’il devient plus craintif qu’à l’accoutumée. S’il baisse les oreilles, s’il fuit en permanence, s’il se cache sous un meuble, c’est peut-être parce qu’il est angoissé.

Autre symptôme du stress chez le chat : le léchage compulsif. Certes, le chat est par nature un animal très propre. Toutefois, si vous le voyez se lécher massivement, régulièrement et insister sur certaines parties de son corps, cela peut signifier qu’il est stressé.

Angoissé, le chat peut aussi se mettre à miauler plus fréquemment, notamment de manière plus aigüe pour exprimer son stress. Il peut aussi feuler plus souvent.

Enfin, vous remarquerez que votre chat est plus à l’affût que d’habitude dès qu’il entend un bruit.

Comment agir avec un chat stressé ?

Le stress chez le chat peut avoir des conséquences importantes. Nous avons évoqué les problèmes de cystite et d’appétit. Le stress agit sur la vessie du chat, c’est pourquoi il peut développer ce que l’on nomme la cystite interstitielle chronique. D’autre part, le stress va développer chez lui une production continue de cortisol. Or, cela peut engendrer une diminution des défenses immunitaires et le rendre plus sensible aux infections.

Dès lors que votre chat vous semble stressé, il est important de trouver des solutions pour l’apaiser. Dans la mesure du possible, la première chose à faire est de lui offrir de la stabilité. Ne pas déménager tous les ans, ne pas vous absenter longtemps trop régulièrement, le chat est un animal d’habitudes.

Naturellement, il est plus que conseillé de trouver des solutions pour le rassurer. Tentez de vous en approcher en douceur et de lui faire des câlins pour l’apaiser. Ne le forcez en revanche pas à faire des câlins s’il n’en a pas envie, cela ne ferait qu’augmenter sa contrariété et donc son stress. Prenez le temps de jouer avec lui afin de l’occuper et de lui faire oublier son stress.

Si vous ne trouvez pas de solution efficace, emmenez-le chez le vétérinaire. Celui-ci pourra en premier lieu détecter si ce stress n’est pas dû à un problème physique (une douleur, une maladie, etc.). S’il aucun problème physique n’apparaît, certaines solutions peuvent être envisagées. Il existe aujourd’hui des croquettes anti-stress, pourquoi ne pas tenter d’en donner à votre chat ? Le vétérinaire pourra également vous conseiller des produits anti-stress que l’on vaporise dans l’air ou que l’on branche sur une prise électrique. L’efficacité de ce type de produits reste discutable, les avis sont très mitigés à leur sujet.

Si votre chat est en appartement ou en fermé dans une maison, proposez-lui des jeux. Un arbre à chat par exemple pourrait l’occuper, lui permettre de grimper, de se dépenser, et donc de réduire son stress.

Si vous aviez rationné votre chat en lui proposant un ou deux repas par jour, tentez de mettre des croquettes à disposition à volonté. Le manque de nourriture peut stresser le chat. Cet animal est censé se réguler, il ne videra pas sa gamelle comme le ferait un chien. Le chat préfère manger régulièrement de petites quantités plutôt que de manger de manière plus importante deux fois par jour.

Enfin, si vous êtes un adepte des huiles essentielles, vous pouvez mettre 3 ou 4 gouttes de fleurs de Bach dans la gamelle d’eau de votre chat, cela pourrait l’apaiser.


Contre le stress du chat, il n’existe pas de méthode miracle. Toutefois, il est important de veiller à sa stabilité et d’éviter trop de concurrence dans la maison.

Tous les guides animaux
Réduisez vos factures grâce à nos conseils assurances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.