Pollution sonore : et si les feux de circulation ne passaient pas au vert ?

Nicolas Boutin - publié le 21/05/2020 à 13:00

Les klaxons plongent les grandes villes dans une cacophonie assourdissante. Pour en limiter l’usage, les autorités de la métropole indienne, Bombay, ont trouvé une solution pour le moins insolite.

Feux rouges
À Bombay, les feux ne passent plus au vert si des klaxons dépassent les 85 décibels.

Des feux piégés

Plus vous klaxonnez moins vous pourrez avancer. Alors avis aux impatients qui se rendent en Inde, Bombay développe une nouvelle stratégie pour limiter la pollution sonore. Dans la métropole indienne dorénavant, les automobilistes qui klaxonnent ne verront jamais le feu passer au vert.

Une technique développée par la police et appelée le feu rouge répressif. Les autorités ont développé un système de feux « piégés », aux carrefours les plus fréquentés, qui passent au rouge à chaque fois que les klaxons dépassent la barre de 85 décibels.

Des essais peu fructueux

Les premiers essais ont eu lieu en novembre dernier. Les premiers retours sont pour le moins mitigés. La confusion aurait pris le pas sur les carrefours, les automobilistes descendant de leur véhicule pour ordonner à leurs comparses l’arrêt des klaxons. Le tout sous le regard amusé des policiers et des piétons qui n’ont pas encore retrouvé la paix.

Mais selon The Guardian, ce système aurait convaincu la police qui voudrait l’étendre plus largement dans la métropole. Ce nouveau dispositif pourrait également intéresser d’autres villes du pays comme Bengalore, considérée comme la ville la plus congestionnée au monde.

À lire aussi Stop à la pollution de notre intérieur !

Réduisez vos factures grâce à nos conseils assurances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.