Dans quels cas est-il plus rentable de souscrire une assurance auto au kilomètre ?

Cécile Ducommun - publié le 30/09/2019 à 23:23

Lorsqu’il s’agit de faire assurer son véhicule, il n’est pas toujours aisé d’opter pour la bonne formule. Entre l’assurance auto au tiers, l’assurance auto intermédiaire, l’assurance auto tous risques ou encore l’assurance auto au kilomètre, le choix peut paraître hasardeux. En effet, choisir une assurance en fonction de ses besoins réels et de son budget ne s’improvise pas. Radins.com vous guide dans votre choix en vous détaillant les tenants et aboutissants de chaque formule et en vous expliquant dans quels cas précis il serait préférable que vous optiez pour une assurance auto au kilomètre.
 

Les différentes formules d’assurance auto

Rappelons tout d’abord les différentes assurances auto que proposent les assureurs. La plupart des compagnies d’assurance permettent à leurs clients de souscrire une assurance auto au tiers, une assurance auto intermédiaire, une assurance auto tous risques ou encore une assurance auto au kilomètre.

Pour ce qui est de l’assurance auto au tiers, elle s’adresse aux conducteurs souhaitant faire assurer le minimum légal en la matière, c’est-à-dire la Responsabilité Civile. Ce type d’assurance auto, la moins onéreuse, va couvrir les dégâts causés à autrui et non pas ceux qui concernent le conducteur, en cas de sinistre responsable. Cette assurance est bien souvent choisie par les jeunes conducteurs qui se voient imposer une surprime en raison de leur peu d’expérience de conduite. Elle est aussi choisie par les conducteurs de véhicules peu puissants dont la cote est faible et qui ne nécessitent donc pas d’être assurés contre tous les types de dommages.

Vient ensuite l’assurance intermédiaire, qui en termes de garantie se situe entre l’assurance au tiers (le minimum) et l’assurance tous risques (le maximum). Elle couvre ainsi le bris de glace, le vol ou l’incendie de votre véhicule ainsi que les dommages entraînés par une catastrophe naturelle. Cette solution est idéale pour les conducteurs souhaitant assurer leur voiture convenablement, mais ne possédant pas le budget nécessaire pour une assurance tous risques. 

En ce qui concerne l’assurance auto tous risques, elle affiche un haut niveau de garantie permettant d’assurer une réelle tranquillité d’esprit aux conducteurs. Cette assurance auto, la plus chère, protège efficacement les véhicules de valeur en leur faisant bénéficier des meilleures garanties lors d’accidents responsables ou non, avec tiers identifié ou non. En cas de sinistre, les conducteurs assurés tous risques sont également indemnisés plus rapidement, même si le litige n’est pas encore réglé avec l’assureur adverse. 

Ces trois types d’assurances auto ont tout de même un coût et si vous n’êtes pas amené à rouler souvent avec votre véhicule, une autre solution s’offre à vous : l’assurance auto au kilomètre. 

L’assurance auto au kilomètre : une formule intéressante pour les “petits rouleurs”

L’assurance auto au kilomètre : définition

L’assurance auto au kilomètre est une formule d’assurance se basant sur un constat simple : plus les distances parcourues sont faibles, plus les risques d’accidents et l’usure d’un véhicule sont amoindris. Il est donc légitime que les conducteurs qui parcourent peu de kilomètres par an se voient proposer une formule d’assurance auto plus économique que celles réservées aux conducteurs de longues distances. 

L’assurance auto au kilomètre est donc un bon moyen de payer son assurance moins chère, en partant du postulat que vous n’utilisez pas beaucoup votre véhicule. 

Le fonctionnement de l’assurance auto au kilomètre

Le principe de l’assurance auto au kilomètre est relativement simple : pour calculer le montant de votre assurance auto, votre assureur va se baser sur le nombre de kilomètres parcourus chaque année, une information transmise par un boîtier électronique installé dans votre véhicule. Ce petit boîtier va se charger de communiquer à l’assureur, à intervalle régulier, le kilométrage accompli. 

Sachez qu’il existe deux sortes d’assurances auto au kilomètre :

L’assurance auto au kilomètre près : l’assureur paie chaque mois sa prime d’assurance auto, en fonction du nombre de kilomètres réellement parcourus. Cette formule, qui permet de faire de réelles économies, n’est avantageuse que si le conducteur est particulièrement vigilant quant à l’usage réel qu’il fait de son véhicule.

L’assurance auto au forfait kilométrique : cette formule, la plus répandue chez les souscripteurs de l’assurance auto au kilomètre, se base sur un forfait kilométrique compris entre 4 000 et 20 000 kilomètres. Un barème que les assurés s’engagent à ne pas dépasser pour bénéficier de la réduction de leur prime d’assurance auto. 

Attention, si votre compteur kilométrique dépasse le forfait kilométrique convenu avec votre assureur, alors ce dernier peut augmenter votre prime à l’échéance de votre contrat, mais également vos franchises. En cas de sinistre, il peut même refuser de vous indemniser, car vous n’avez pas respecté les termes de votre contrat. 

A qui s’adresse l’assurance auto au kilomètre ?

Vous l’aurez compris, cette formule spéciale d’assurance auto à laquelle peuvent souscrire tous les automobilistes, conviendra davantage aux petits rouleurs comme les retraités ou jeunes conducteurs, par exemple. L’assurance auto au kilomètre s’adresse donc aux conducteurs qui sont amenés à se servir de leur véhicule de temps en temps et non pas quotidiennement, ou bien sur de courtes distances. 

En ce qui concerne les jeunes conducteurs, l’assurance auto au kilomètre est particulièrement avantageuse, puisque ces derniers se voient systématiquement facturer une surprime par les assureurs. Avec ce type d’assurance, les conducteurs novices bénéficient d’une couverture complète pour leur véhicule, tout en réalisant des économies considérables sur leur budget assurance auto. 

Les garanties de l’assurance auto au kilomètre

L’assurance auto au kilomètre vous permet de choisir entre différents niveaux de garanties qui sont les mêmes que pour les formules classiques, à savoir : au tiers, intermédiaire ou au tiers amélioré et tous risques. Vous pouvez donc, selon vos attentes en termes de garanties, choisir entre une assurance auto au kilomètre au tiers, une assurance auto au kilomètre intermédiaire et enfin, une assurance auto au kilomètre tous risques.

Comme expliquée plus haut dans notre guide, l’assurance auto au kilomètre au tiers vous permettra de bénéficier du minimum en termes de garanties, à savoir uniquement la Responsabilité Civile en cas de sinistre. 

L’assurance auto au kilomètre au tiers + ou intermédiaire vous permet de vous protéger contre les bris de glace, le vol ou l’incendie de votre véhicule, ainsi que les dégâts causés par une catastrophe naturelle. 

Quant à l’assurance auto au kilomètre tous risques, elle vous offre le plus haut niveau de garanties. Vous êtes ainsi assuré contre les dommages matériels et corporels en cas de sinistre non-responsable, la disparition ou la destruction de votre véhicule et les dégâts engendrés par une catastrophe naturelle. Elle vous permet en outre, grâce à la garantie personnelle du conducteur souvent incluse dans ce type de formule tous risques, d’être indemnisé pour vos éventuels frais médicaux et d’hospitalisation, mais aussi en cas d’arrêt de travail. 

La seule différence entre les assurances auto classique et l’assurance auto au kilomètre étant qu’au moment de calculer le montant de votre prime d’assurance auto, l’assureur se base sur le kilométrage de votre véhicule. 

Tous les guides auto & moto
Réduisez vos factures grâce à nos conseils assurances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.