Comment assurer son auto avec un malus ?

Cécile Ducommun - publié le 30/09/2019 à 23:23

Le bonus-malus, aussi appelé CRM (Coefficient de Réduction-Majoration), est un système de réduction ou majoration de votre prime d’assurance auto, dont le but est de récompenser les bons conducteurs, mais également sanctionner ceux qui causent de trop nombreux sinistres responsables. Conduite sous l’emprise de stupéfiants ou en état d’ivresse, multiplication d’accidents dans lesquels la responsabilité du conducteur est avérée ; les raisons entraînant un malus de l’assurance auto sont nombreuses et ses conséquences ne sont pas à prendre à la légère. Dans ce guide, Radins.com vous explique comment assurer son auto avec un malus. 

Le calcul du malus auto

L’idée du bonus-malus étant de pondérer le risque qu’un conducteur représente sur les routes à la réalité de son comportement derrière le volant, son calcul tient avant tout compte de la sinistralité d’un conducteur sur les 13 dernières années. Trois cas de figure sont alors possibles : 

  • Aucun sinistre n’a été déclaré : le conducteur obtient un bonus qui lui permet de bénéficier d’une baisse de 5 % de sa cotisation annuelle ;
  • Le conducteur a causé un ou plusieurs accidents dont il est responsable : un malus est appliqué, lequel entraîne une hausse de la prime d’assurance auto de 25 % par sinistre ;
  • Un ou plusieurs sinistres partiellement responsables ont été rapportés : la prime d’assurance auto est majorée de 12,5 %. 

A savoir que le système de bonus-malus s’applique à la prime de référence fixée lors de la signature du contrat d’assurance. 

Les conséquences d'un malus sur votre assurance auto

Vous l’aurez compris, plus vous occasionnez de sinistres responsables, plus vous représentez aux yeux de votre assureur un profil de conducteur risqué à assurer. C’est pourquoi les conducteurs malussés doivent toujours s’acquitter d’une surprime importante, quand ils ne doivent pas tout simplement trouver un autre assurance pour cause de résiliation de leur contrat précédent. En effet, en cas de sur-sinistralité, les compagnies d’assurance auto se réservent le droit de résilier purement et simplement le contrat d’assurance en cause. 

L’ajout d’un malus sur une assurance auto n’est donc pas sans conséquences, les conducteurs ayant causé de trop nombreux sinistres responsables pouvant se retrouver sans assurance. 

Trouver une assurance auto avec un malus

Lorsqu’il appartient à l’assureur de calculer le tarif d’une assurance auto, le système de bonus-malus joue alors un rôle considérable. En effet, les conducteurs malussés sont contraints de s’acquitter d’une prime annuelle dont le montant peut être considérable. Il est alors très difficile pour ces conducteurs de retrouver une assurance auto avec un malus, leur passif en tant que conducteur malussé ne jouant pas en leur faveur. 

Pourtant, la loi demeure la même pour tous les conducteurs, même malussés : l’assurance auto est obligatoire pour tous les propriétaires d’un véhicule à moteur. Conduire sur les routes sans assurance peut coûter très cher à un conducteur, mais également exposer à de graves sanctions. D’ailleurs, depuis le 1er janvier 2019, le gouvernement a décidé de renforcer la lutte contre la conduite sans assurance auto. Les forces de l’ordre ont désormais accès au Fichier des Véhicules Assurés (FVA) et peuvent ainsi, lors d’un contrôle, s’assurer que le véhicule est bien assuré. 

Des assurances spéciales pour les conducteurs malussés

Les conducteurs malussés ne peuvent donc faire l’économie d’une assurance, même si cette dernière a de fortes chances de leur coûter plus chère que celle proposée à un conducteur au profil classique. Face au nombre croissant de conducteurs malussés, les assureurs proposent tout de même des formules d’assurance auto spécialement destinées à ce profil de conducteur à fort risque de sinistres. 

Ainsi, trouver une assurance auto avec un malus demeure possible, étant donné que tous les conducteurs malussés ne font pas l’objet du même niveau de risques. Sachant que le coefficient initial d’une prime d’assurance est égal à 1, le coefficient malus s’échelonne pour sa part de 1,25 à 3,50. Bien entendu, plus ce coefficient est élevé, plus la surprime appliquée est onéreuse.

Les conducteurs malussés ont donc tout intérêt à passer en revue les différentes offres des assureurs concernant les contrats d’assurance auto avec malus. Ces offres, qui peuvent bien souvent être adaptées selon le profil de l’assuré, permettent à ce type de conducteurs de bénéficier tout de même de prix abordables, si tant est qu’ils n’optent pas pour des garanties trop élevées et qu’ils font l’objet de faibles malus. 

Se tourner vers le  le Bureau Central de Tarification (BCT)

Si malgré tout, vous avez occasionné de trop nombreux sinistres pour qu’une assurance consente encore à vous proposer un contrat d’assurance avec malus, sachez que vous pouvez saisir le Bureau Central de Tarification (BCT). La législation française obligeant tout propriétaire à souscrire une assurance incluant au minimum une garantie Responsabilité Civile, le rôle du Bureau Central de Tarification peut intervenir en votre faveur auprès des assureurs afin de vous aider à trouver une assurance auto avec malus. 

Le BCT peut ainsi être saisi par chaque conducteur malussé (ou non) ayant essuyé plus de deux refus, dans un délai de 15 jours après la réception des réponses négatives. Le Bureau Central de Tarification se charge alors de plaider votre cas auprès de l’assureur afin que ce dernier accepte votre demande. Toutefois, c’est au BTC qu’il reviendra alors de calculer le coût de la prime d'assurance appliquée et l’assureur en question restera en droit de ne vous proposer qu’un contrat d’assurance au tiers, c’est à dire n’incluant que la Responsabilité Civile. Ce contrat d’assurance auto au tiers durera alors un an, au terme duquel l’assureur pourra tout à fait résilier votre assurance s’il le souhaite. 

Tous les guides auto & moto
Réduisez vos factures grâce à nos conseils assurances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.