Sur la route des vacances : comment carburer sans trop consommer ?

La rédaction - publié le 04/10/2019 à 14:30

Alors que les premiers vacanciers sont déjà en route, comment rejoindre son lieu de villégiature sans plomber son budget ?

La voiture, je la charge sans excès !

J-3 avant le départ : l’excitation des vacances commence à se faire ressentir. Comme chaque année, la valise se remplit de choses utiles et moins inutiles, sait-on jamais, ça peut toujours servir. Mais à force de vouloir jouer les prévoyants et d’appliquer à la lettre l’expression « mieux vaut trop que pas assez », on en oublie une dure réalité : plus votre voiture sera chargée (coffre, toit et tout le tralala), plus vous consommerez d’essence. Alors cette année, inutile de partir avec 12 sacs pleins à craquer, le mot d’ordre est « voyager léger » pour limiter les dépenses excessives de carburant.Assurance Auto : Meilleurs tarifs 2016, jusqu’à 250 euros d’économies

La climatisation : à utiliser avec modération

C’est parti, tous en voiture ! Mauvaise nouvelle, celle-ci est restée en plein soleil toute la matinée et il fait plus de 50 °C à l’intérieur. Réflexe : fenêtres ouvertes, on tourne le bouton de la clim’ à fond. Grosse erreur ! En agissant ainsi, vous pouvez augmenter de 20 % votre consommation d’essence, autant dire que ce n’est pas rien. La solution ? Utilisez la climatisation intelligemment et surtout à bon escient.5 minutes avant le départ, pensez d’abord à ouvrir les fenêtres/portes afin de rafraîchir l’habitacle. Ensuite, fermez-les et mettez en route la clim’. Attention, la différence de température avec l’air extérieur ne doit pas être excessive : 4 à 5 °C de moins suffisent à ressentir une sensation de fraîcheur, vous éviterez ainsi la surconsommation d’essence mais aussi les chocs thermiques !Assurance Auto : Meilleurs tarifs 2016, jusqu’à 250 euros d’économies

Embouteillages : dois-je éteindre mon moteur ?

Redoutés par les automobilistes, les embouteillages sont la hantise des départs en vacances. Ça bouchonne, ça klaxonne, les nerfs sont à vifs mais pas seulement. À force de stagner le moteur allumé, il chauffe et la pollution tout comme la consommation de carburant augmentent. Si au bout de 2/3 minutes votre voiture n’a toujours pas bougé d’un poil, inutile d’insister. Coupez votre moteur, vous ferez un geste pour la planète tout en réduisant vos dépenses de carburant.Assurance Auto : Meilleurs tarifs 2016, jusqu’à 250 euros d’économies

Le covoiturage, la solution économique et bien pratique

L’avantage de partir en voiture avec vos amis est que vous pouvez diviser le prix du plein. Mais si l’un d’entre eux vous fait faux bond ou s’il reste des places libres dans la voiture, comment les rentabiliser ? En faisant du covoiturage !Sur le site Blablacar, vous pouvez passer gratuitement une annonce en proposant votre trajet à d’autres voyageurs désireux de faire un bout de chemin à moindre frais. Voilà, un bon moyen de réaliser des économies et pourquoi pas de se faire de nouveaux amis.Assurance Auto : Meilleurs tarifs 2016, jusqu’à 250 euros d’économies

Le plein sur l'autoroute : je le bannis sans détour

Ça y est, on est dans le rouge ! Mais inutile de vous affoler parce que le voyant s’est allumé et sauter sur la première station essence venue. Il faut savoir que sur l’autoroute, les prix grimpent en flèche et le carburant peut vous coûter très cher (près de 10 % plus cher pour le gazole). Alors dès que l’occasion se présente, pensez à en sortir pour remettre de l’essence. Un petit conseil ? Évitez d’attendre la dernière minute et faites un bon plein avant de prendre la route.L’astuce : pour connaître tous les prix des stations essence de France, connectez-vous au site du ministère de l’économie ou bien téléchargez l’application Essence Eco sur votre mobile. Ainsi, vous serez toujours informé de la station la moins chère à proximité.Assurance Auto : Meilleurs tarifs 2016, jusqu’à 250 euros d’économies

Et si on prenait le train, l'avion ou le bus ?

On pense bien trop souvent à tort que prendre la voiture pour faire de longs trajets est le moyen le plus économique. Et bien, ce n’est pas toujours vrai ! Mis bout à bout péages + essence, un aller Lille / Marseille vous revient facilement à plus 165 € contre 120 € le billet de train, une cinquantaine d’euros avec une compagnie aérienne low-cost voire 30 € en bus. Et même si vous divisez le prix de l’essence par le nombre de passagers, vous n’êtes pas à l’abri des bouchons et du stress de la conduite. Alors avant de prendre la voiture, réfléchissez-y à deux fois. Il est parfois plus judicieux de regarder de plus près les tarifs proposés par les transports collectifs pour débuter ses vacances sereinement et économiquement !Assurance Auto : Meilleurs tarifs 2016, jusqu’à 250 euros d’économies

Tous les guides auto & moto
Réduisez vos factures grâce à nos conseils assurances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.