Voiture : La garantie mécanique permet-elle d'économiser de l'argent ?

La rédaction - publié le 04/10/2019 à 14:30

Lorsque vous achetez une voiture neuve, les réparations sont prises en charge par le constructeur, généralement pour une durée de 2 ans. Au-delà de cette période, toutes les réparations sont à votre charge. Or, la plupart des ennuis mécaniques surviennent généralement après ce délai de 2 ans. En effet, l'usure des pièces, conjuguée aux facteurs externes comme l'influence des intempéries ou l'état de la route peuvent engendrer des pannes dont la fréquence s'accentue à mesure que la voiture prend de l'âge. Dès lors, souscrire à une garantie mécanique peut être un bon moyen de limiter les frais de réparation.

Qu'est-ce que la garantie mécanique ?

La garantie mécanique est une assurance souscrite par un automobiliste afin que l’assureur prenne en charge partiellement ou intégralement le coût des réparations, y compris les pièces et la main d’œuvre. Selon la compagnie à laquelle vous vous adressez, elle peut constituer le prolongement de votre assurance automobile actuelle ou faire l’objet d’un contrat séparé.Outre le fait que la garantie mécanique vous épargne des dépenses souvent importantes pour la réparation de votre voiture, elle a également l’avantage d’être « cessible entre particuliers ». Cela signifie que lorsque vous vendez votre véhicule à un particulier, celui-ci peut continuer de bénéficier de la garantie jusqu’à l’échéance du contrat. Par ailleurs, le fait de mentionner l’existence de cette garantie mécanique rassure l’acheteur en ce qui concerne la qualité de votre véhicule. Vous pouvez même profiter de cet argument pour en tirer un meilleur prix.

Quelles sont les pannes prises en charges ?

La panne incluse dans la garantie mécanique peut être d’origine mécanique, électronique ou autre. Les assureurs exigent cependant qu’elle soit imprévisible, aléatoire et arrive soudainement. Il faut également que la source de la panne survienne après que vous ayez souscrit votre assurance. Enfin, la dernière condition est qu’elle provienne d’un usage « normal » de la voiture. En d’autres mots, si vous avez transporté vos meubles dans votre citadine et que la suspension rend l’âme par la suite, vous risquez de ne recevoir aucune indemnisation.Chaque assureur dispose de sa propre formule en ce qui concerne les risques couverts par la garantie mécanique. En général, les offres basiques et bon marché ne s’appliquent que pour les pannes qui touchent les éléments vitaux de la voiture, à savoir le moteur, la boite de vitesses et le pont moteur.Les formules qualifiées de « complètes » comprennent un plus grand nombre d’éléments mécanique. Il s’agit notamment des suspensions, des circuits d’alimentation, de refroidissement et électriques, de l’embrayage, des collecteurs, des freins (mis à part les plaquettes), et de la transmission.Que ce soit pour l’une ou l’autre démarche, les assurances refusent généralement de prendre en charge le remplacement de certaines pièces et consommables comme le système de freinage et les pièces d’usure de l’embrayage. De même, les différents liquides indispensables au fonctionnement de votre voiture comme le lave-glace ou l’huile resteront toujours à votre charge.

Comment souscrire à une garantie mécanique ?

La garantie mécanique permet de ne pas supporter les coûts de la réparation de la voiture, en contrepartie du versement périodique d’une prime. Celle-ci varie d’une assurance à l’autre. Cependant, les critères utilisés pour déterminer son montant sont sensiblement identiques pour tous les assureurs. Il s’agit notamment de l’âge du véhicule, de sa puissance et de sa valeur. Pour baisser au maximum votre prime, il est conseillé de souscrire cette garantie mécanique dès l’expiration de la garantie constructeur.Pour souscrire à une garantie mécanique la moins chère possible, la meilleure option est de vous adresser à votre assureur habituel. Vous pouvez dès lors négocier une réduction des primes en prenant un pack comprenant la garantie mécanique et l’assurance automobile classique. Il est également possible de faire appel au constructeur ou son représentant qui sont autorisés à proposer ce type d’assurance. Cependant, cela vous obligera à réaliser les révisions et les réparations dans un réseau de la marque, ce qui n’est pas le cas avec les assureurs conventionnels.En bref, la garantie mécanique est utile surtout pour les véhicules récents. Souscrire à une garantie mécanique lorsqu’on a un véhicule assez âgé peut potentiellement vous couter cher, puisque les assureurs vous feront payer plus cher et vous n’êtes pas certain que la prochaine panne sera couverte par la garantie.Si vous avez déjà souscrit à une garantie mécanique, nous vous invitons à partager votre avis et votre expérience en commentaire.

Tous les guides auto & moto
Réduisez vos factures grâce à nos conseils assurances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.