Assurance habitation : suis-je couvert en cas d'échange d'appartements ?

La rédaction - publié le 02/09/2019 à 14:30

Échanger une résidence principale pour les vacances, confier votre logement aux bons soins d'un gardien bénévole? Ces pratiques de plus en plus répandues sont également mieux prises en compte par la plupart des assurances habitation. Une bonne nouvelle en cas d'échange d'appartements !

Échange d'appartements, home-sitting : un phénomène en pleine expansion

À la faveur du développement de nouveaux usages sur Internet, les Français sont de plus en plus nombreux à échanger mutuellement leurs maisons pour passer des vacances chez l’habitant, à un tarif défiant toute concurrence. Le procédé repose sur la confiance et implique souvent de confier les clés à de parfaits inconnus.Idem en ce qui concerne le phénomène du home-sitting : pour plus de sérénité contre les risques de cambriolage, ou pour assurer les soins aux animaux de compagnie, un gardien vient s’installer dans votre résidence principale pendant le temps de votre absence.On pourrait soupçonner les assureurs d’observer ces nouvelles tendances d’un œil plus que sourcilleux. Or les contrats d’assurance habitation, bien au contraire, peuvent intégrer facilement ces nouveaux modes de vie.Comparer tous les tarifs de l’assurance habitation

Assurance prêt appartement : que dit votre contrat ?

Avant de vous engager auprès d’un tiers pour lui céder à titre temporaire la jouissance de votre logement, la plus élémentaire des prudences vous impose d’en parler à votre assureur ! Seul votre conseiller habituel pourra examiner avec vous les clauses actuelles de votre contrat et vous indiquer si ce dernier doit, éventuellement, recevoir un avenant au titre d’une assurance prêt appartement.Dans les faits, la majorité des contrats d’assurance habitation vous accordent déjà la faculté d’accueillir à titre temporaire des invités au sein de votre logement, et couvrent les risques liés (si par exemple l’un d’eux se blesse à cause d’une marche d’escalier mal solidarisée).Si vous envisagez plutôt de louer régulièrement votre résidence principale – contre paiement d’un loyer – pendant vos vacances, votre assureur pourra vous orienter vers des avenants adaptés et notamment vers une clause dite « d’abandon de recours ». Cette dernière, en substance, dispense votre locataire saisonnier de la corvée de souscrire une assurance et le couvre pendant tout son séjour.

Responsabilité civile villégiature : une protection indispensable

Pour se prémunir de tout problème lors d’un échange d’appartements ou de maisons, la méthode la plus simple consiste à ce que chacune des deux parties dispose d’une clause de villégiature au sein de sa garantie responsabilité civile. Cette garantie implique que :

  • Tous les dégâts que vous pourriez causer au logement de votre hôte seront pris en charge de façon intégrale par votre assureur, et remboursés à l’occupant des lieux.
  • Par symétrie, si l’autre partie dégrade votre propre logement, c’est alors son assureur qui entrera en action et vous dédommagera de l’intégralité de votre préjudice.

Cas particulier : le prêt de voitureCertains adeptes de l’échange de logements poussent l’amabilité jusqu’à céder temporairement l’usage de leur véhicule personnel. Attention cependant ! Vous devrez d’abord vérifier que votre assurance auto ne contient pas une clause de conduite exclusive. Si c’est le cas, vous pourriez ne pas être indemnisé pour les dégâts subis par votre véhicule, et vous engageriez même votre responsabilité si le conducteur était blessé.

Assurance échange appartement : quels risques couverts ?

Les risques couverts lors de votre séjour dans le logement de l’autre partie dépendent de la générosité de votre multirisque habitation, et vice-versa. Rassurez-vous toutefois : a minima, vous serez intégralement dédommagé si votre propre logement subit l’un des risques classiques, c’est-à-dire un incendie, un dégât des eaux, une tempête, une catastrophe naturelle ou technologique, un acte de terrorisme...Un contentieux n’étant jamais à exclure totalement dans ce type de situation, il est préférable que votre multirisque comprenne par ailleurs une assistance juridique, à la fois en défense et en recours.Échange de logement et home-sitting sont des formules de voyage innovantes et sympathiques, qui ne doivent pas faire perdre le sens des réalités : ne partez pas sans avoir d’abord fait le point sur votre assurance multirisque habitation !Comparer tous les tarifs de l’assurance habitation

Réduisez vos factures grâce à nos conseils assurances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.