Assurance logement : le B.A.-BA.

La rédaction - publié le 02/09/2019 à 14:30

Comment s'assurer d'être un locataire bien assuré ?

Obligatoire ?

Impossible d’y couper, l’assurance habitation est obligatoire pour les locataires. Lors de la remise des clés (et éventuellement chaque année) vous êtes tenu de remettre à votre bailleur une attestation d’assurance habitation. Si ce n’est pas le cas, cela peut entrainer la résiliation du bail.Comparer tous les tarifs de l’assurance habitation

Comment se compose-t-elle ?

L’assurance est censée prendre en charge les éventuelles dégradations ou destructions du logement si celles-ci vous sont imputables. Appelée assurance multirisque habitation, elle comprend des garanties de base et des garanties complémentaires.Les garanties de base :

  • La garantie responsabilité civile de base permet d’indemniser les tiers en cas de négligence (un coccyx cassé en glissant sur le trottoir devant chez vous, faute de salage), de faute involontaire (le fameux pot de fleur qui glisse du balcon pour atterrir sur la tête d’un piéton 3 étages plus bas) ou par inadvertance.
  • La garantie de dommages aux biens : dégâts des eaux, incendie, explosion, chute de la foudre, tempête et autres évènements climatiques, catastrophes naturelles et actes de terrorisme sur les biens mobiliers et immobiliers.

Les garanties complémentaires : vol, bris de glace, responsabilité spécifique pour un animal de compagnie notamment, aménagements extérieurs et dépendances ou encore protection juridique. On peut tout assurer ou presque ! Mais bien sûr, plus vous choisissez d’options plus le prix des cotisations va grimper !

Lire les petits caractères !

C’est toujours lorsqu’on a un problème que l’on se dit « si seulement je m’étais assuré pour.... ! » Même en cumulant les options pour protéger tous ses biens, il est indispensable de lire son contrat dans le détail. Armez-vous de patience mais aussi d’une bonne paire de lunettes. Vous y découvrirez de nombreuses informations :

  • Les conditions générales : les règles de fonctionnement mais aussi l’application des garanties y sont indiquées;
  • Les conditions spéciales : elles listent les garanties choisies, leur étendue mais aussi les limites. Les exclusions et les mesures à mettre en œuvre pour ne pas compromettre l’indemnisation en cas de dommages sont à observer particulièrement : oublier de ramoner sa cheminée ou remettre la taille des arbres à plus tard peut entrainer un refus de l’assureur de vous rembourser;
  • La franchise restant à votre charge en cas de sinistre;
  • Le capital immobilier : la valeur de tous les biens du logement. Alors pour le faire valoir, n’hésitez pas à prendre des photos, à conserver les factures et à actualiser ce dossier régulièrement. L’indemnisation en sera facilitée.

Comparer tous les tarifs de l’assurance habitation

Réduisez vos factures grâce à nos conseils assurances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.