Propriétaires, quelles alternatives pour assurer votre logement ?

La rédaction - publié le 02/09/2019 à 14:30

Que vous occupiez ou non le logement dont vous êtes le propriétaire, il faut toujours veiller à l’assurer. Une démarche qui, certes, n’est pas toujours obligatoire, mais qui reste impérative pour que les conséquences d’un sinistre tel qu’un incendie, un dégât des eaux ou un vol soient pris en charge... Voici quelques éléments pour vous aider à bien assurer votre bien immobilier.

Quelles assurances si vous êtes propriétaire d'un logement que vous occupez ?

Lorsque le logement fait partie d’une copropriété, il doit au minimum être assuré pour couvrir la responsabilité civile. Mais, hormis dans ce cas précis, souscrire une assurance habitation n’est pas une obligation légale pour les propriétaires occupants. Toutefois, cela reste une démarche fortement recommandée ! Car à défaut, vous devrez prendre en charge l’indemnisation de tous les préjudices que vous ou votre bien pourraient causer... Seule une assurance multirisque habitation pourra vous couvrir des sinistres sur vos biens immobiliers et mobiliers (meubles, objets de valeur...). Au titre de la responsabilité civile, les réparations des dommages corporels ou matériels causés par le propriétaire ou ses proches ou les animaux dont il a la garde seront également prises en charge.Bon à savoir :Si vous êtes propriétaire au sein d’une copropriété, pensez à vous rapprocher du syndic afin de vérifier l’étendue des risques couverts par les contrats d’assurances souscrits pour l’immeuble. Vérifiez ici que certaines garanties ne font pas doublon avec votre assurance habitation. Le cas échéant, n’hésitez pas à en parler à votre assureur pour qu’il adapte votre contrat, en conséquence.Comparer tous les tarifs de l’assurance habitation

Propriétaire d'un logement que vous louez : quelle assurance ?

Si votre logement est en location, vous pouvez vous contenter, si vous le souhaitez, d’une assurance responsabilité civile. Mais sachez qu’une assurance de recours des locataires ou de recours des voisins et des tiers peut être aussi très utile. Car elle-ci vous couvrira suite à un dommage causé par un vice de construction ou un défaut d’entretien, par exemple.Vous louez un logement meublé ? Dans ce cas particulier, différentes options sont possibles. Vous pouvez choisir de laisser l’assurance du logement totalement à la charge du locataire. Il suffira, pour cela, que le locataire donne simplement son accord. Autre alternative, assurer au sein d’un seul contrat le contenu du logement et ses responsabilités, via une assurance dite « pour le compte de qui il appartiendra ». Un terme qui signifie que cette assurance vaut aussi bien pour le propriétaire, le locataire ou ses bénéficiaires connus. Le principal avantage est qu’il n’est pas nécessaire de modifier les contrats d’assurances à chaque changement de locataire. Troisième solution, choisir l’option de l’abandon de recours contre le locataire, en cas d’incendie ou de dégât des eaux par exemple. Ces deux dernières alternatives sont très courantes dans les locations de courtes durées, comme les résidences de tourisme. Pour amortir leur coût, le propriétaire peut inclure sa cotisation dans le prix du loyer.Attention, toutefois, ces différentes assurances ne couvrent pas tout. Le locataire reste responsable vis-à-vis des voisins et tiers et ses biens ne sont pas couverts en cas d’incendie, de vol ou de dégât des eaux. Pensez à mentionner les modalités de votre assurance dans le contrat de bail pour que le locataire en soit informé et qu’il opte à son tour, pour une assurance adaptée, le cas échéant.Bon à savoir :Aujourd’hui, des assurances peuvent couvrir les loyers impayés, notamment via la garantie universelle des risques locatifs (GRL), qui peut aussi rembourser tout ou partie des frais de réparations suite à des dégradations dans le logement. Une assurance qui peut être intéressante mais qui ne doit pas être choisie à la légère. À vous notamment de vérifier qu’elle n’entre pas en vigueur seulement après plusieurs mois de franchise !Propriétaire occupant ou non, assurer votre logement vous préviendra de tout dommage ou sinistre. Aujourd’hui, il existe des contrats adaptés à chaque situation. N’hésitez pas à comparer les offres pour trouver les meilleurs rapports couverture/prix avant de vous engager !Comparer tous les tarifs de l’assurance habitation

Réduisez vos factures grâce à nos conseils assurances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.