Les cigarettes mentholées sont interdites en Europe

Paolo Garoscio - publié le 20/05/2020 à 14:30

Adoptée il y a déjà 6 ans, la directive européenne qui visait à interdire les cigarettes mentholées dans toute l’Europe a un peu été oubliée. Mais pas par les autorités qui, désormais, doivent l’appliquer : les cigarettes mentholées sont interdites en Europe dès mercredi 20 mai 2020.

cigarette fumée menthol arome
Le 20 mai 2020 il ne sera plus possible d'acheter des cigarettes mentholées en Europe.

Une décision de 2014 qui s’applique en 2020

L’Union européenne avait, en 2014, interdit à la vente les cigarettes aromatisées qui, au début des années 2000 tout particulièrement, avaient été créées pour attirer une clientèle jeune. On trouvait alors des cigarettes à la vanille, à la fraise ou encore au chocolat. Les cigarettes au menthol, antérieures en termes de création puisqu’elles sont nées vers la fin des années 70, avaient toutefois bénéficié d’un délai.

C’est donc le 20 mai 2020 que la directive européenne sur les cigarettes aromatisées est devenue effective dans son intégralité. Six ans après son adoption, les cigarettes mentholées font également partie des types de cigarettes interdites dans l’Union européenne. Il en va de même pour le tabac à rouler mentholé, moins consommé, mais toujours commercialisé dans certains pays de l’Union.

Plus nocives que les cigarettes normales

La décision de l’Union européenne vise à continuer la lutte contre le tabagisme et est la victoire définitive de certaines associations qui demandaient l’interdiction de ces cigarettes aromatisées. Ces dernières sont jugées plus nocives que les cigarettes normales, non pas du fait de leur composition sensiblement identique à celle des cigarettes normales, mais à cause du changement qu’elles entraînent dans la consommation.

Les cigarettes mentholées sont en effet plus agréables en bouche et les fumeurs sont donc amenés à en fumer plus et par bouffées plus longues. De quoi augmenter la quantité de fumée et de nicotine aspirées, avec tous les problèmes que cela implique : addiction plus importante, inhalation de gaz toxiques et cancérigènes accrue…

À lire aussi Arrêter de fumer : les aides à petit prix

Réduisez vos factures grâce à nos conseils assurances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.