Comment mieux vivre avec une allergie ?

La rédaction - publié le 07/10/2019 à 14:30

Ah, quel plaisir de retrouver le printemps ! Malheureusement, sitôt les premiers bonheurs de la belle saison arrivés, le pollen et son rhume des foins viennent gâcher votre quotidien. Voici quelques astuces pour mieux vivre avec une allergie.

Ayez la puce à l'oreille

L’erreur la plus fréquente quand on souffre de rhinite allergique (aussi connue sous le nom de rhume des foins), c’est de croire que l’on est atteint d’un rhume classique. Résultat, le nez qui coule, les éternuements et les démangeaisons s’installent, faute de traitement adéquat. Alors si vous observez ces symptômes, pensez au rhume des foins. Grâce à une bonne prise en charge, vous pourrez profiter pleinement du printemps !

Consultez un médecin

Une rhinite allergique ne passera pas grâce à un fond de sirop et un spray nasal qui trainent au fond de l’armoire à pharmacie ! Dès les premiers symptômes, allez consulter votre médecin qui vous prescrira des antihistaminiques pour soigner votre allergie. Parfois, malgré le traitement, le rhume des foins persiste : les nuits sont de plus en plus chaotiques, la fatigue s’installe et une toux récurrente peut s’installer. N’hésitez alors pas à consulter un allergologue, car la rhinite allergique peut dégénérer en asthme. Alors, si votre traitement ne semble pas faire l’affaire, consultez un spécialiste !

Rassurez vos proches

Malade tout l’hiver, vous n’avez quasiment pas fait la bise à vos proches de peur de leur transmettre vos microbes et vos virus. Rassurez-les, votre rhume des foins n’est en rien contagieux ! Alors ne vous privez plus des soirées en famille à papouiller le petit dernier !

Renseignez-vous

Grâce à des sites comme pollens.fr, vous pouvez suivre en direct l’apparition des différents pollens dans votre région et être ainsi prêt à dégainer vos antihistaminiques dès que votre nez commencera à vous chatouiller.

Anticipez !

Si votre allergie est avérée, pensez à la désensibilisation. Après un bilan avec votre allergologue, un protocole adapté sera mis en place. Il faut commencer le traitement environ 4 mois avant la saison des pollens. Donc, si vous êtes allergique aux pollens d’arbres, il vous faudra débuter aux alentours d’octobre. Si ce sont les pollens de graminées qui vous mènent la vie dure, ce sera entre décembre et janvier. Il est courant de ressentir une amélioration dès la première année de désensibilisation, mais il vous faudra toutefois compter 3 ans pour oublier votre allergie.

Ayez les bons réflexes

Bien que vous preniez un traitement, moins vous serez exposé aux pollens, mieux vous vivrez avec votre allergie. Pour limiter les risques, vous pouvez :

  • Nettoyer votre nez et vos yeux 1 à 2 fois par jour avec du sérum physiologique. Vous pouvez également utiliser un spray à l’eau de mer pour votre nez ;
  • Aérer votre domicile tôt le matin ou tard le soir. C’est en effet à ces moments de la journée que la charge pollinique de l’air est moindre ;
  • Continuer à pratiquer votre activité sportive à condition d’éviter tout exercice en pleine journée ;
  • Laver vos cheveux tous les soirs pour éviter de dormir le nez dans le pollen ;
  • Oublier pendant un certain temps les situations à risques : les pique-niques à la campagne, les balades dans les champs ou tondre la pelouse, ce sera pour plus tard.

Vous voyez, malgré vos allergies, vous pouvez vous aussi profiter de la vie !

Tous les guides santé - mutuelle
Réduisez vos factures grâce à nos conseils assurances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.