Risquez-vous de devenir chauve ?

Florian Billaud - publié le 18/09/2019 à 14:30

Nous n’avons pas tous les mêmes atouts, et Mère Nature peut se montrer injuste. Alors que certains ont des cheveux blancs dès 25 ans, d’autres grisonnent la soixantaine passée. Tandis que certains ont une chevelure bien fournie, d’autres déplorent une calvitie précoce. Et vous, risquez-vous de devenir chauve ? Essayons de répondre à cette question.

Devenir chauve : une question d’hérédité  ?

La perte de cheveux est le plus souvent expliquée par l’hérédité. Si plusieurs membres de votre famille sont chauves, alors il y a de grandes chances que vous le soyez aussi. Dans ce cas, il n’y a malheureusement que très peu de solutions qui s’offrent à vous pour éviter la chute des cheveux. Cette perte de cheveux peut être expliquée, car elle est causée par un trouble hormonal. La testostérone est produite en trop grande quantité, ce qui entraine une accélération de production de cheveux et de poils. Le follicule est épuisé et cesse prématurément de produire des cheveux  ! Comme l’organisme des hommes produit plus de testostérone, la gent masculine est plus concernée par la perte de cheveux  !Qui est concerné  ?Les hommes comme les femmes sont concernés par la calvitie. Cependant, après 40 ans, la chute de cheveux touche un homme sur deux contre une femme sur cinq.

Les maladies et les médicaments, eux aussi responsables

Plusieurs maladies peuvent provoquer la chute des cheveux. L’une d’elles est une maladie auto-immune appelée pelade. La chute des cheveux peut aussi être causée par des troubles de la thyroïde ou par un cancer. Bien sûr, certains médicaments sont également incriminés. Les premiers sont les chimiothérapies qui peuvent entrainer une chute de cheveux provisoire, et dans 5 % des cas, une perte définitive. Les traitements de la thyroïde et les anticoagulants sont également mis en cause en cas de perte de cheveux.

Quotidien et chute de cheveux

Parfois, c’est la vie qui nous fait devenir chauve. Un événement tragique ou une période de stress peut entrainer une chute importante de cheveux. Il faut savoir que tout au long de notre vie, notre corps change et ces changements peuvent entrainer une chute des cheveux. Par exemple, quand une femme est enceinte, elle ne perd plus ses cheveux. Elle a une belle chevelure, bien dense. Après la naissance, elle perd beaucoup de cheveux, et ce pendant plusieurs mois. De même, au moment de la ménopause, la chevelure diminue. Les cheveux sont plus fragiles et plus fins. Les colorations et les permanentes peuvent aussi expliquer la perte des cheveux.

L’alimentation en cause

Un changement important d’alimentation peut entrainer une chute de cheveux plus importante. Le corps est fragilisé, il perd ses repères. Souvent, un régime très strict entraine une perte importante des cheveux. Il est à noter que l’intoxication aux cucurbitacées est une cause reconnue. Elle est rare, mais peut entrainer une chute exceptionnelle des cheveux.Si vous perdez vos cheveux en quantité, il est recommandé de prendre rendez-vous avec votre médecin traitant. Celui-ci pourra vous prescrire des analyses de sang et vous recommander à un dermatologue qui pourra vous proposer un traitement adapté. Un moyen efficace pour éloigner la phobie de devenir chauve  !

Tous les guides santé - mutuelle
Réduisez vos factures grâce à nos conseils assurances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.