Cure thermale : quels remboursements ?

Alexis Guiot - publié le 02/01/2020 à 18:00

Les vertus de la cure thermale sont nombreuses. Dans certains cas, la cure thermale peut être prescrite par un professionnel de santé afin de soigner diverses pathologies. Si vous réalisez une cure thermale prescrite par votre médecin et que vous respectez différentes conditions, vous pourrez bénéficier d’une prise en charge des frais liés par l’Assurance Maladie. Pour connaître les modalités de prise en charge des frais médicaux, de transport et d’hébergement de la cure thermale, nous faisons le point sur les conditions imposées. 
 

Quand profiter des bienfaits d'une cure thermale ?

Les eaux thermales sont composées d'éléments qui leur permettent de soigner certaines maladies et de renforcer le système immunitaire. Les cures thermales mettent en pratique 3 techniques dans le cadre de leurs soins : l'hydrothérapie générale, l'hydrothérapie locale et la cure de boisson. Elles adaptent ces trois techniques en fonction de la pathologie à traiter.

A savoir : Actuellement, la cure thermale est utilisée pour le traitement de nombreuses pathologies, à titre préventif, mais également de remise en forme.
 

Combien coûte une cure thermale ?

La cure thermale est destinée à tout le monde et surtout aux malades. Elle n'est cependant prise en charge par la sécurité sociale que pour les personnes souffrant de certaines affections ou pathologies spécifiques.

Les frais de soins lors d'une cure thermale se divisent en deux : les frais relatifs à la surveillance médicale ainsi que le forfait thermal. Le tarif conventionnel pour le forfait de surveillance du médecin est fixé à :

  • 80 € si c'est un médecin conventionné
  • 6,86 € pour les médecins non-conventionnés

Le forfait thermal varie selon la pathologie à traiter. Le tarif forfaitaire de responsabilité gravite autour de 220,56 à 556,56 €.

Le remboursement des cures thermales

Les cures thermales sont remboursées par la sécurité sociale. La caisse d'assurance maladie prend en charge :

  • Le forfait de surveillance médicale à hauteur de 70 % du tarif conventionnel.
  • 70 % du tarif conventionnel pour les pratiques médicales complémentaires effectuées lors de la cure à condition que ces pratiques soient remboursables par la sécurité sociale.
  • 65 % du tarif conventionnel pour le forfait thermal.
  • 65 % des dépenses d'hébergement sont remboursées en se basant sur un forfait de 150,01 €.
  • Les frais de déplacement sont remboursés à hauteur de 65 % en se basant sur le prix d'un billet aller/retour de la SNCF en 2ème classe.

Les frais d'hébergement et de déplacement ne sont pris en charge que pour les personnes dont les ressources sont inférieures ou égales à 14 664,38 € l'année précédant la cure. Ce taux est réajusté à 50 % (soit 7 332,19 €) pour l'époux de la personne et pour chacun des enfants à sa charge.
 

Les conditions du remboursement d'une cure thermale

La prise en charge par la sécurité sociale des cures thermales est subordonnée à quelques conditions :

  • La maladie qui a motivé la cure thermale doit être inscrite dans la « liste des orientations thérapeutiques prise en charge par l'Assurance Maladie » à savoir : « affections des muqueuses bucco-linguales ; affections digestives ; affections psychosomatiques ; affections urinaires ; dermatologie ; gynécologie ; maladies cardio-artérielles ; neurologie ; phlébologie ; rhumatologie ; troubles du développement chez l'enfant ; voies respiratoires ».
  • La station thermale où la cure sera effectuée a été choisie par le médecin traitant du patient. Elle doit également posséder une agrégation et être conventionnée.
  • La prescription d'une cure thermale doit s'inscrire dans le cadre du parcours de soins pour être prise en charge.
  • Le séjour thermal doit durer 18 jours sans interruption sauf en cas de force majeure ou pour des motifs médicaux. Les mini-cures thermales (inférieures à 18 jours) ne sont pas remboursées par la caisse d'assurance. Une seule cure thermale par année civile est prise en charge par l'assurance maladie.

Les cas particuliers de prise en charge

Sachez que les règles et le montant de la prise en charge peuvent varier selon les situations des assurés et le motif de prescription de la cure thermale :

  • Liée à une affection de longue durée (ALD)
  • Liée à un accident de travail ou une maladie professionnelle
  • Avec une hospitalisation
     

Comment obtenir le remboursement ?

Pour obtenir le remboursement d'une cure thermale, vous devez préalablement adresser une demande de prise en charge en complétant le formulaire Cerfa n°11139*02 (comprenant un questionnaire de prise en charge dûment rempli par votre médecin et une déclaration de ressource) à votre caisse d'assurance maladie. Votre caisse d'assurance est ensuite censée vous envoyer un formulaire Cerfa n°11140*04 intitulé « Prise en charge administrative de cure thermale et facturation » en signe d'accord.

A savoir : l’accord de prise en charge est valable pour l’année civile en cours.

La mutuelle santé pour compléter le remboursement

Certains forfaits de complémentaire santé remboursent une partie ou la totalité des frais de cure thermale. Il est effectivement judicieux de faire appel à sa mutuelle santé pour le remboursement des frais de cures thermales. Une grande partie des stations thermales proposent une mini-cure thermale ou cure libre pour les personnes à disponibilité limitée qui ne peuvent se permettre les 18 jours réglementaires. Ces cures ne sont pas couvertes par l'assurance maladie.

Tous les guides santé - mutuelle
Réduisez vos factures grâce à nos conseils assurances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.