Tester des produits médicaux : risqué mais bien payé !

La rédaction - publié le 02/03/2020 à 09:15

Devenir testeur pour la médecine est une solution simple pour renflouer rapidement son compte en banque. Mais attention, il faut savoir où l'on met les pieds avant de se lancer !

Tester des traitements : en quoi ça consiste ?

Entre la préparation, la découverte d’un traitement et la mise sur le marché, il peut s’écouler 10 ans. Les cliniques anticipent pour faire avancer les choses et recherchent des personnes pour venir pratiquer des essais pharmaceutiques. Les cliniques pratiquant ces essais sont de plus en plus encadrées mais ces pratiques restent un sujet encore tabou pour beaucoup. Vous mettez votre corps à la disposition de la science pour faire un traitement expérimental et ça peut durer de quelques heures à plusieurs semaines. Un chiffre : 54 % des Français ne sont pas prêts à participer à un test de médicaments.

Dans quoi je m'engage ?

Pour que les médicaments soient mis sur le marché, ils doivent être testés. Mal connus du grand public, les essais cliniques inspirent la méfiance mais restent essentiels pour le développement de nouveaux médicaments. Le risque est toujours présent d’où les sommes avantageuses pour les expérimentateurs. A savoir : la loi Huriet-Sérusclat définit précisément toutes les modalités pour vous protéger et elle impose le consentement libre et éclairé de toutepersonne avant d’entreprendre des tests. Le Comité Consultatif pour la Protection des Personnes qui se prête à des Recherches Biomédicales (CCPPRB) donne son approbation aux différents projets de recherche et vérifiez si toutes les conditions de protection sont respectées pour le testeur .

Combien ça rapporte ?

La rémunération varie selon la durée des tests, mais le gain peut vite se chiffrer en milliers d’euros. Pour éviter les abus et la mise en danger des testeurs, la somme totale est limitée à 4 500 € par an et est non imposable pour des essais cliniques. Vous pouvez participer à trois études maximum par an.

Comment on fait ?

L’industrie pharmaceutique rencontre souvent des difficultés à trouver des personnes volontaires pour tester les futurs médicaments, les sélections sont également très strictes selon les expérimentations menées. Les laboratoires exigent des critères précis : non fumeur, sans d’antécédents médicaux, pas d’allergies, etc. Lors de votre inscription auprès des laboratoires, vous remplissez un questionnaire très précis pour être sélectionné et savoir si vous correspondez aux critères requis pour l’étude.

Où se renseigner ?

Beaucoup de laboratoires pharmaceutiques, fabricants de produits de beauté recherchent des personnes pour tester des médicaments, des traitements ou parfois des nouveaux produits.

Tous les guides santé - mutuelle
Réduisez vos factures grâce à nos conseils assurances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.