Acheter sur Internet entre particuliers sans prendre de risque

La rédaction - publié le 12/09/2019 à 14:30

Acheter en ligne entre particuliers est devenu une pratique courante. Sur quels sites aller et comment éviter les arnaques ? Voici quelques conseils qui vous permettront d’acheter en ligne entre particuliers sans prendre de risque.

Les sites de vente entre particuliers

Les sites qui proposent des ventes entre particuliers en ligne foisonnent sur le web. Certains comme Leboncoin.fr ou encore Paruvendu.fr se contentent de mettre en relation les internautes qui souhaitent vendre ou acheter des objets. En d’autres termes, ces sites ne sont autres qu’un support où le particulier peut publier son annonce en ligne. Le principal risque de ces sites est que vous n’avez aucune garantie quant à l’honnêteté du vendeur et l’état réel du bien qu’il vend.D’autres sites comme Amazon.fr, Priceminister.com sont de réelles plate-formes de vente. Ainsi, le site ne joue pas uniquement l’hébergeur, il a aussi un rôle de tiers confiance. Toutes les transactions qui passent sur le site ont subi un contrôle pour limiter les risques d’arnaque. Le site sert de même d’intermédiaire lors du paiement des achats, ce qui est plus rassurant.Si vous achetez un objet sur ces plate-formes de vente, le site bloque d’abord le paiement jusqu’à ce que le vendeur vous ait remis l’objet en question. Une fois que vous avez reçu votre commande, vous devez confirmer au site que l’objet est conforme à sa description et qu’il est en bon état de marche. C’est uniquement après avoir reçu cette confirmation en ligne que le site fait parvenir le paiement au vendeur. En cas de litige, le site intervient également pour que vous et le vendeur trouviez une solution à l’amiable.

Comment vérifier la fiabilité du vendeur lors d'un achat entre particuliers

Lors d’une vente entre particuliers en ligne, c’est à l’acheteur de prendre toutes les mesures nécessaires pour éviter les diverses arnaques. En effet, le code de la consommation ne s’applique pas aux transactions entre particuliers. Pour limiter au maximum les déconvenues, il importe de bien regarder le profil du vendeur. Prenez la peine de lire les commentaires que les autres internautes ont laissés à son sujet. Cela vous donnera une idée du sérieux de l’individu. Il convient également de se méfier des vendeurs domiciliés à l’étranger qui exigent des paiements en liquidités, cela laisse supposer une manœuvre frauduleuse.Pour vous tenir au courant des pratiques peu recommandables effectuées par certains vendeurs en ligne, n’hésitez pas à vous rendre sur des forums de discussion où les internautes victimes d’arnaques dénoncent les fraudes pratiquées sur le moment. Pour cela, vous n’avez qu’à entrer dans votre moteur de recherche un mot clé suivi des mots litige ou arnaque.

Achat d'occasion sur internet, comment se protéger ?

La plupart des objets vendus entre particuliers sont de seconde main. Comme la garantie légale de conformité ne s’applique pas à la vente en ligne entre particuliers, vous aurez du mal à vous faire rembourser si le produit commandé n’est pas à la hauteur de vos attentes. Le mieux est de prendre toutes les précautions au départ. Si l’objet vous plait, lisez son descriptif, si des éléments manquent, demandez de plus amples informations au vendeur. S’il est de bonne foi, il se fera une joie de vous renseigner. Si vous ne passez pas par une plateforme de vente, privilégiez les rencontres visuelles pour voir l’objet vendu et ne faites aucun paiement à moins d’avoir reçu l’objet et d’avoir constaté qu’il est conforme à vos attentes.Lors d’un achat d’occasion en ligne, il convient également de se renseigner sur le prix du marché de l’objet en question. Quand les offres paraissent trop alléchantes, il faut se méfier. Ainsi, en cas d’arnaque de vente entre particuliers, le premier réflexe est de chercher une entente à l’amiable avec le vendeur. Si cela n’aboutit pas, vous pouvez saisir le médiateur du net ou déposer plainte pour escroquerie auprès du commissariat ou de la gendarmerie.

Tous les guides compte courant
Réduisez vos factures grâce à nos conseils banque
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.