Comment bien gérer un petit budget ?

Florian Billaud - publié le 03/09/2019 à 14:30

Chaque mois, vous devez composer avec des recettes et des dépenses quasiment équivalentes ? Vivre avec un petit budget n'est pas toujours facile, et cela implique une attention de tous les instants. Voici quelques précieux conseils pour vous aider à (re)trouver un certain équilibre financier.

Ayez une organisation militaire

Un budget bien tenu passe immanquablement par une parfaite organisation. Si vous êtes fâché avec les comptes, vous n’avez guère d’autre choix que de vous y mettre manu militari.Pour ce faire, chaque jour ou chaque semaine, listez sur un cahier ou un tableur toutes vos dépenses (même les plus insignifiantes) en vous appuyant sur vos tickets de caisse et factures précieusement conservés. N’oubliez pas d’ajouter les chèques et les retraits effectués au distributeur. De la sorte, vous connaîtrez très exactement et en temps réel votre solde.Bon à savoir : autre alternative à la tenue de compteLe cahier de compte n’est décidément pas votre fort ? Dans ce cas, effectuez un maximum de paiements en espèces, vous aurez plus de facilités à vous y retrouver. Mais il vous faudra tout de même noter scrupuleusement et bien prendre en compte, le cas échéant, les paiements effectués par d’autres moyens, si vous faites des achats en ligne, notamment.

Identifiez bien vos dépenses et vos recettes

Pour ne pas vous retrouver à découvert en fin de mois, vos recettes doivent bien entendu être supérieures à vos dépenses. Pour y voir plus clair, commencez par répertorier vos dépenses fixes (loyer, gaz, électricité, assurance, mutuelle, abonnements divers...), puis déduisez-les de vos recettes.À noter : les bonnes raisons de se faire mensualiserBien qu’un peu plus onéreuse que le paiement à l’année, la mensualisation est idéale pour les petits budgets, car elle permet de mieux économiser et de voir venir. Impôts, mutuelle, assurance, électricité... ce mode de paiement concerne un bon nombre de charges.La somme obtenue est celle qui vous permettra d’assurer deux autres postes de dépenses :Les dépenses courantes (alimentation, frais de cantine, essence, etc.).Les dépenses exceptionnelles, qui regroupent les cadeaux, l’électroménager, l’ameublement, etc., ainsi que les événements inattendus (panne de voiture, par exemple).À partir de là, étudiez vos besoins réels pour jauger les dépenses qui peuvent être réduites. Par exemple, évitez les produits de marque, réservez les produits de luxe comme le foie gras ou le saumon aux jours de fête et préférez vous abonner aux activités ou services auxquels vous avez recours régulièrement (sport, loisirs, transports en commun...). Reportez également les dépenses qui peuvent l’être.Le capital — même maigre — dégagé vous permettra non seulement d’avancer dans un éventuel projet ou d’éponger progressivement une dette, mais aussi de faire face aux imprévus.

Activez certains leviers pour optimiser votre budget

Même avec la meilleure volonté du monde, il est vrai qu’il reste difficile, de nos jours, de jongler avec un budget serré. Il arrive forcément un moment où réduire ses dépenses n’est plus possible. Et parfois, on a aussi envie de se faire plaisir ! Pour booster vos revenus ou faire davantage d’économies, voici quelques pistes à explorer :Exercer une activité complémentaire (bricolage, repassage, jardinage, rédaction de courriers ou de rapports, mise sous pli...).Penser économie collaborative (covoiturage, mise en location de votre logement quand vous partez en week-end, etc.).Renégocier ses contrats (assurance, mutuelle...), et à défaut, chercher moins cher.Diminuer sa consommation d’énergie.Viser le DIY plutôt que d’acheter uniquement du neuf.Vous voilà bien informé sur le sujet, et prêt à repartir sur de bonnes bases ! Nous vous conseillons enfin d’établir, en plus du budget mensuel, un budget prévisionnel en fin ou en tout début d’année, puis de le réajuster si vos besoins et ressources évoluent en cours d’année. Vous pourrez ainsi d’autant mieux planifier vos dépenses.

Tous les guides compte courant
Réduisez vos factures grâce à nos conseils banque
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.