Comment ouvrir un Livret de Développement Durable (LDD) ?

Cécile Ducommun - publié le 31/10/2019 à 23:23

Le Livret de Développement Durable (LDD), qui a remplacé le Codevi en 2007, est devenu Livret de Développement Durable et Solidaire (LDDS) en 2017. Le fonctionnement de ce produit d’épargne rémunéré se rapproche de celui du livret A. Radins.com vous explique les principes de cette épargne solidaire et comment ouvrir un LDDS.

Livret de Développement Durable et Solidaire : définition

Le Livret de Développement Durable et Solidaire (LDDS) est un produit d’épargne défiscalisé et totalement sûr, souvent ouvert en complément d’un Livret A. 

Ce compte épargne est destiné à collecter des fonds pour financer des travaux de rénovation dans les bâtiments anciens, mais également à financer les projets des petites et moyennes entreprises (PME). Cette ressource sert également à financer, à hauteur de 10 %, les aménagements entrepris par les collectivités au bénéfice des PME. 

L’avantage du LDDS est qu’il est entièrement défiscalisé, c’est-à-dire net d’impots et de prélèvements sociaux. 

Depuis le 9 décembre 2016, les banques doivent impérativement proposer à leurs clients, chaque année, d’affecter une partie des sommes du LDDS à la réalisation d’un don au bénéfice des entreprises de l’économie sociale et solidaire. 

Comment sont calculés les intérêts du LDDS ?

Si vous hésitez entre ouvrir un livret A ou bien un Livret de Développement Durable et Solidaire, sachez que le taux de ces deux livrets, pour l’instant fixé à 0,75 % net/an, est gelé jusqu’en février 2020. 

Pour ce qui relève de la rémunération, la règle de calcul qui s’applique est la même que pour le livret A : la méthode des quinzaines. Cette méthode très ancienne, qui date du temps où les intérêts des produits d’épargne étaient calculés à la main, génère des intérêts tous les 1er et 16 de chaque mois. En clair, si vous déposez de l’argent avant le 15 du mois en cours, les intérêts vous seront versés le 16 du même mois. Par contre, si vous déposez de l’argent sur votre livret d’épargne à partir du 16, les intérêts vous seront versés le premier jour du mois suivant. Chaque 31 décembre, les intérêts ainsi cumulés viennent s’ajouter au capital. 

Les titulaires d’un LDDS, tout comme ceux d’un livret A, ont donc tout intérêt à maximiser la rémunération de leur livret en planifiant les dates de dépôts et de retraits. Sachez qu’il faut laisser au moins une quinzaine de jours les montants déposés si vous souhaitez qu’ils génèrent des intérêts. 

Concernant le calcul du taux du LDDS, ce dernier est indexé sur celui du Livret A. Son taux, tout comme celui du Livret A, est révisable deux fois par an, le 1er février et le 1er août. Des dates qui sont aussi celles des modifications des tarifs réglementés de l’électricité et du gaz. 

Actuellement, le taux du Livret A et du LDDS est gelé. Il devrait être revu à partir de février 2020, date à laquelle une réforme du calcul du taux entrera en vigueur. Désormais, le taux du LDDS et du Livret A devrait être fixé avec un seuil à 0,5 % et arrondi au 10e de point le plus proche, tout comme les taux interbancaires à court terme.

Comment ouvrir un Livret de Développement Durable et Solidaire (LDDS) ?

Toute personne majeure peut prétendre à l’ouverture d’un Livret de Développement Durable et Solidaire. Une démarche totalement gratuite qui peut être effectuée auprès de n’importe quelle banque. En revanche, chaque personne ne peut détenir qu’un seul LDDS et chaque foyer fiscal ne peut en ouvrir que deux. 

A savoir que les mineurs peuvent également demander l’ouverture d’un LDDS uniquement s'ils disposent de revenus personnels et qu’ils ne sont plus rattachés au foyer fiscal de leur parent. 

Concernant le montant minimum à l’ouverture, la loi n’en prévoit pas, a contrario du Livret A et du Livret Jeune. Toutefois, la majorité des banques exigent un premier versement de l’ordre de 15 euros. 

Pour ouvrir un Livret de Développement Durable et Solidaire, rendez-vous en agence, ou bien prenez rendez-vous avec votre conseiller bancaire. Vous pouvez également effectuer cette démarche en ligne sur le site internet de votre banque, depuis votre interface personnalisée. 

LDDS : retraits et virements

Les bénéficiaires du LDDS peuvent effectuer librement des virements et des retraits. Ils peuvent également définir des virements programmés afin de faire coïncider les dates avec celles de valeur, de manière à optimiser les intérêts ainsi générés. 

Pour effectuer des retraits, plusieurs manières de faire se présentent : 

  • En espèces ou par chèque au guichet ;
  • Par carte en se servant de la carte de retrait adossée au livret (carte qui n’est valable qu’auprès des distributeurs automatiques du réseau bancaire auprès duquel le livret a été ouvert) ;
  • Par virement, en transférant la somme souhaitée sur son compte courant. 

Le plafond du LDDS

Le plafond du Livret de Développement Durable et Solidaire est fixé à 12 000 euros, en dehors des intérêts capitalisés. Cela signifie que le montant maximum du LDDS peut toutefois dépasser ce plafond de dépôt lorsque les intérêts générés viennent s’ajouter au capital. 
 

Tous les guides compte courant
Réduisez vos factures grâce à nos conseils banque
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.