Les cartes caritatives : une bonne action au quotidien !

Cécile Ducommun - publié le 21/11/2019 à 15:22

Désormais, à chaque retrait ou transaction, votre carte bancaire vous permet également de réaliser une bonne action. Ce système, qui peine à être connu en France, ne se révèle malheureusement pas réellement lucratif pour les associations. Il représente toutefois pour ces dernières un bon moyen de communiquer autour de leurs actions. 

La carte caritative : qu'est-ce que c'est ?

Les cartes caritatives permettent de réaliser un don à une œuvre caritative de votre choix. Pour tout retrait ou achat réalisé avec votre carte bancaire, la banque verse directement une somme d'argent (montant fixe ou pourcentage) à votre association de prédilection. Pour certaines banques, le don s'effectue au moment de l'achat de la carte.

La première carte bancaire caritative a été lancée en janvier 2002 par le Crédit coopératif. A chaque ouverture d’une carte bancaire caritative Visa Agir, la banque reversait la somme de 3 euros à l’association choisie, puis 0,06 euros lors de chaque retrait. Cette opération s’est révélée bénéfique pour les clients, qui obtenaient une carte bancaire alors gratuite, mais les associations françaises ne récoltaient que quelques milliers d’euros, une goutte d’eau…
Depuis, six autres banques proposent ce système de carte bancaire caritative, même cette fois-ci payantes : LCL, la Société Générale, le CIC, la Banque Postale, BPE et BNP Paribas. 

Les cartes caritatives : combien ça coûte ?

La générosité demande parfois de mettre la main au porte-monnaie. En fonction de la carte caritative que vous aurez contractée et de votre banque, le don ainsi que les cotisations ne seront pas les mêmes. Ainsi, pour savoir combien cela vous coûtera, renseignez-vous auprès de votre banque et n'hésitez pas à comparer les prix avec les offres des autres banques.

Attention : les prix sont à titre indicatif, si vous changez, par exemple, de carte bancaire, ils peuvent augmenter. De plus, si vous participez à un don via le prix de votre carte, il faut y ajouter la cotisation annuelle de celle-ci au tarif habituel.
 

La carte caritative : bonne ou mauvaise idée ?

Combien de fois avons-nous songé à envoyer de l'argent à une association caritative sans jamais l'avoir fait ? Pas de chéquier à ce moment-là, pas le temps de chercher une association fiable à qui renverser des fonds… et par conséquent, entre nos sages paroles et nos actes, de l'eau a coulé sous les ponts. Grâce à ce système de cartes caritatives, vous participez un peu plus chaque jour, par le biais de micro-dons, à la vie d'une association.

Mais le jeu en vaut-il la chandelle ? Les montants étant variables et se réalisant en fonction de la somme du retrait, le bénéfice n'est pas forcément toujours au rendez-vous. L'estimation d'un don pour une personne par an peut varier de 2 à 180 euros.
Alors carte caritative ou pas ? Tout dépend du montant versé et de la formule choisie.
Pour ce qui est des associations concernées par les dons, bien que ces derniers ne soient pas réellement lucratifs, les cartes bancaires caritatives demeurent un bon moyen de se faire connaître sans aucun frais. En effet, ce sont les banques qui prennent en charge l’intégralité des frais liés à l’émission de la carte bancaire.

Pour les associations, la carte bancaire caritative est alors l’occasion de profiter des gigantesques réseaux bancaires afin de promouvoir leurs actions et faire parler d’elles. Une publicité gratuite, en quelque sorte. 

En conclusion, la carte caritative est un bon moyen de réaliser des dons réguliers à l’association de votre choix, même minimes. En l’absence d’une banque en ligne assez innovante pour lancer sa propre carte bancaire caritative gratuite, si cet acte solidaire vous tient à coeur, n’hésitez pas ! De plus, vos dons feront baisser vos impôts en conséquence. 
 

Ma carte caritative fait baisser mes impôts !

Les dons effectués avec une carte caritative sont en effet déductibles des impôts. Ces réductions peuvent atteindre 66 à 75% selon l'association choisie.

Bon à savoir : chaque fin d'année, vous recevrez, de la part de votre association caritative, une attestation fiscale.
 

Tous les guides compte courant
Réduisez vos factures grâce à nos conseils banque
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.