Faut-il investir dans une place de parking ?

Florian Billaud - publié le 03/09/2019 à 14:30

Une place de parking, au même titre d'ailleurs qu'un box ou un garage, peut être un investissement intéressant. Mais pour s'assurer de faire le bon choix, plusieurs paramètres sont à étudier. Afin d'éviter toute désillusion, suivez sur notre guide pratique !

Choisir le bon emplacement

Certaines places de stationnement sont plus propices à la location que d’autres. Il est évident que la proximité avec une grande agglomération concentrant une part importante de population augmente les chances de trouver preneur. Bien sûr, les secteurs manquant cruellement d’emplacements où stationner sont eux aussi courus.Ensuite, nous vous conseillons d’opter pour un endroit bien entretenu et sûr. Ne négligez pas non plus la situation de l’emplacement par rapport aux escaliers ou à l’ascenseur. Plus il s’en rapproche, mieux c’est !Autre point important : la surface au sol, mais aussi la hauteur. Nous pensons notamment ici aux 4X4, qui ont besoin d’espace et sont toujours plus nombreux en zone urbaine.

Attention aux frais de notaire

Les frais de notaire reviennent à l’acheteur et tournent en moyenne autour de 20 % du prix d’achat. Une part conséquente, donc ! Du coup, avant d’investir, mieux vaut faire ses comptes et s’assurer que l’on dispose des fonds nécessaires... en attendant de rentabiliser son achat.Bon à savoir : quel est le prix moyen d’une place de parking ?Il faut compter entre 5 000 et 25 000 € en province, autour de 15 000 € en région parisienne, et entre 25 000 et 60 000 € à Paris selon le quartier.

La taxe d'habitation

Cette fameuse taxe est due par le propriétaire, excepté si l’emplacement se situe à moins d’un kilomètre à vol d’oiseau du lieu de résidence du locataire. Dans ce cas, c’est ce dernier qui doit s’en acquitter.

Les frais d'assurance

À tous ces frais s’ajoutent ceux de l’assurance. Car effectivement, une place de parking privée est assimilée à une voie ouverte à la circulation. Elle est, de plus, considérée comme une dépendance. Au même titre que votre maison ou votre garage, elle doit donc être assurée. En cas d’incident émanant de la place de parking (véhicule qui prend feu, par exemple), vous serez couvert si des dommages sont causés à des tiers. Rapprochez-vous de votre assureur.

Les potentiels projets de parking alentour

Enfin, il est grandement préférable de prendre contact avec la mairie dans laquelle vous désirez investir. Objectif ? Obtenir un plan local d’urbanisme (PLU). Ce document vous permettra de vous assurer qu’il n’y a aucun projet de construction de parking public dans les environs.Finalement, de nombreux points sont à observer avant d’acquérir une place de parking. Vous avez toutes les cartes en main pour prendre votre décision ! Surtout, ne vous précipitez pas et prenez le temps de la réflexion : pour faire une bonne affaire, il faut parfois savoir se montrer patient !

Réduisez vos factures grâce à nos conseils banque
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.