Comment trouver un placement rentable pour épargner ?

Cécile Ducommun - publié le 30/09/2019 à 23:23

Savoir où placer son argent pour obtenir un placement rentable est une question que beaucoup de ménages français se posent. Placements à court terme ou placements à long terme, Livret A, Plan Epargne Retraite… Radins.com vous explique comment trouver un placement rentable pour votre épargne. 

Épargner en fonction de son âge et de ses objectifs

Chaque période de la vie correspond à des projets bien particuliers, des objectifs de vie pour lesquels il convient d’épargner de manière différente. Etudes, premier achat immobilier, protection de la famille, retraite, succession… Un placement rentable lorsque l’on a 20 ans ne le sera plus forcément à 40 ans, ainsi, savoir où placer son argent dépend avant tout de son âge et de sa situation.
 

Quels placements rentables entre 20 et 40 ans ?

Entre 20 et 40 ans, il faut avant tout faire face aux éventuels imprévus comme une dépense soudaine liée à une réparation de voiture, une année d’étude supplémentaire, etc. Il faut également penser à l’acquisition de sa résidence principale en ayant recours à l’emprunt.

Afin de pouvoir faire face aux divers imprévus de la vie de jeune actif, se constituer une épargne de sécurité est fortement recommandé. Dans ce cas précis, Radins.com vous conseille d’épargner votre argent via l’un des livrets d’épargne réglementé, comme le Livret A, l’une des épargnes préférées des Français. Ce placement rentable est avantageux puisqu’il échappe aux prélèvements sociaux et à l’impôt. 

C’est également le moment de penser à acquérir sa résidence principale en ayant recours à l’emprunt. Une acquisition qui peut alors être préparée en amont en ouvrant un PEL, Plan d’Epargne Logement, dont le montant pourra ainsi servir d’apport initial. (Depuis le 1er août 2016, le taux de rémunération du PEL est de 1 %). 

Autre placement rentable pour les épargnants à forte capacité d’épargne : le PEA, Plan d’Epargne en Actions, qui permet d’investir en bourse en diversifiant ses placements. Conservé au moins 5 ans, un PEA permet de placer jusqu’à 150 000 euros en échappant à l’impôt sur le revenu, mais pas aux prélèvements sociaux. 

Entre 40 et 50 ans : où placer son argent ?

Entre 40 et 50 ans, les actifs perçoivent généralement un plus haut salaire, ce qui leur permet d’investir leur argent dans des dispositifs défiscalisant tels que le système Pinel, par exemple. Cette loi permet de faire l’acquisition d’un logement pour le mettre à la location, en obtenant d’importantes réductions d’impôt. C’est donc un placement tout à fait rentable pour les épargnants ayant déjà fait l’acquisition d’une résidence principale, qui souhaitent désormais placer leur argent dans un investissement immobilier leur permettant d’obtenir une importante défiscalisation. 

C’est également le moment de penser à ouvrir un contrat d’assurance vie, placement rentable qui nécessite toutefois d’attendre 8 ans d’épargne avant de pouvoir profiter pleinement des avantages fiscaux qu’il propose. Ce placement judicieux permet, tout en protégeant ses proches, de faire fructifier son argent selon le degré de risque que chaque épargnant est prêt à endosser. Il est alors possible d’épargner en accordant une importance plus ou moins grande aux unités de comptes en actions, plus risquées mais plus lucratives, ou bien aux fonds en euros, moins risqués. 

Obtenir un placement rentable entre 50 et 62 ans ?

Lorsqu’arrive la retraite, il convient avant toute chose de se montrer prudent dans ses placements financiers et de solder petit à petit ses dettes en cours (crédits immobiliers et autres emprunts). 

Dans le cadre d’un PEA ou bien d’une assurance vie, il conviendra également de diminuer progressivement les placements en actions au profit de fonds en euros, moins rentables certes, mais moins risqués. 

Entre 50 et 62 ans, souscrire à un produit comme le PERP, Plan d’Epargne Retraite Populaire, permet de se constituer un complément de revenus permettant de mieux profiter de sa retraite. Le PERP est un placement rentable, puisqu’il permet également de réduire l’imposition d’un foyer fiscal, dans certaines limites. Lorsque l’épargnant prendra sa retraite, alors l’épargne sera versée en rentes régulières, ou bien en sortie de capital à hauteur de 20 %. 

Où placer son argent après 62 ans ?

Après 62 ans, il convient avant tout de songer à la transmission de son patrimoine, notamment grâce à l’assurance vie, ou bien avec d’autres placements rentables et auxquels on ne pense pas forcément, tels que le placement forestier qui offre des avantages successoraux indéniables. 

Une fois à la retraite, il est également primordial de compenser la chute de ses revenus pour être en mesure de maintenir son niveau de vie. Les Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI) font ainsi office de placements rentables permettant d’acquérir et de gérer un patrimoine immobilier locatif. Attention toutefois, la valeur d’une SCPI évoluant avant tout en fonction du marché immobilier, ni le capital investi ni le rendement ne sont garantis. Mais en ayant recours à des biens de qualité, correctement situés, alors l’achat d’un bien immobilier locatif demeure un placement rentable permettant de se dégager un complément de retraite non négligeable. 

En conclusion, savoir où placer son argent pour le faire fructifier grâce à un placement rentable, est une question à laquelle il convient de répondre au regard de son âge et de sa situation : jeune actif, salarié à forte capacité d’épargne, retraité… Ainsi, à chaque moment de la vie correspond un besoin d’épargne bien particulier qu’il convient de prendre en compte pour faire fructifier son argent intelligemment. 

Réduisez vos factures grâce à nos conseils banque
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.