Cryptomonnaies : BNP Paribas avertit ses clients

Anton Kunin - publié le 04/03/2021 à 11:20

La banque BNP Paribas rappelle à ses clients que les plateformes d’achat de cryptomonnaies acceptent les virements en euros. Inutile donc d’acheter des dollars, livres sterling ou francs suisses au préalable.

BNP Paribas
BNP Paribas incite ses clients à alimenter leurs comptes sur les plateformes d'achat de cryptomonnaies en euros.

Cryptomonnaies : BNP Paribas incite ses clients à faire des virements en euros

Si vous êtes client de BNP Paribas et que vous avez récemment émis un virement, vous avez sans doute aperçu sur l’écran de saisie le message suivant : « Si vous faites des virements vers Binance, SwissBorg, Kraken, Coinify, ces bénéficiaires demandent qu’ils soient émis en euros ». De quoi s’agit-il ?

Les sociétés citées dans ce message sont des plateformes d’achat de cryptomonnaies : Bitcoin, Ethereum, Litecoin, Stellar Lumens, Nano, Quantum, Tether, Ripple… Pour en acheter, il faut déjà avoir un compte sur l’une de ces plateformes, puis la prévenir de l’émission prochaine d’un virement en saisissant son montant. La plateforme vous donne alors un code unique composé d’une série de chiffres, que vous devez mentionner dans le champ « Référence du virement » lorsque vous émettez un virement depuis l’interface en ligne de votre banque.

Un virement en euros, un avantage pour un consommateur français

Le message de BNP Paribas, correspond-il à la réalité ? Pas vraiment. Les plateformes d’achat de cryptomonnaies donnent au consommateur le choix de la devise dans laquelle transférer les fonds, elle ne demande pas de transférer les fonds dans telle ou telle devise en particulier. Mais pour un consommateur français, pouvoir déposer des fonds en euros présente bien sûr un avantage.

En choisissant le virement en euros, le client évite d’avoir à acheter des dollars (ou autre devise étrangère) au cours de change de sa banque (plus élevé par rapport au cours du marché). Certaines banques facturent aussi des frais pour l’échange de devises, et la plupart en facturent pour des virements en devises étrangères. En plus, les plateformes d’achat de cryptomonnaies peuvent facturer des frais à réception : dans les cas de Kraken, par exemple, un virement SEPA est accepté sans frais, ce qui n’est pas le cas d’un virement en dollars, livres sterling ou francs suisses.

À lire aussi Qu’est-ce que le Bitcoin ?

Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.