Paiement sur smartphone : les Français à la traîne

Jean-Baptiste Giraud - publié le 07/04/2021 à 14:00

Si le paiement sans contact par carte bancaire a connu un véritable boum en 2020, devenant un geste barrière parmi d'autres, grâce notamment au plafond porté à 50 euros, il n'en est pas de même pour le paiement mobile. Les Français sont à la traîne comparés à la plupart de leurs voisins européens.

Le paiement sur mobile à ne pas confondre avec le sans contact, est à la traîne.
Le paiement sur mobile à ne pas confondre avec le sans contact, est à la traîne.

Envoyer de l’argent par SMS est encore exceptionnel

Envoyer de l'argent à des proches par SMS, régler à la caisse avec son téléphone plutôt qu'avec sa carte bancaire, ou effectuer un paiement en ligne grâce aux outils dédiés intégrés aux smartphones n'est pas encore entré dans les mœurs, du moins en France. 

D'après une étude réalisée par Statista sur les données de paiement de l'été 2020 en Europe, les Français sont à la traîne. Ils sont 9% à avoir effectué à cette date un paiement avec leur téléphone mobile, contre plus de 30% pour les Allemands, et 20% pour les Espagnols et les Néerlandais. 

ApplePay en tête des outils de paiement mobiles en France

On ne parle évidemment pas ici d'un achat réalisé sur un site marchand en entrant son numéro de carte bancaire, comme on le ferait sur un site marchand, depuis son ordinateur. L'étude porte bien sur le smartphone, moyen de paiement en tant que tel. Les technologies Apple Pay ou Google Pay en sont des exemples, permettant de s'affranchir de la carte bancaire. Même chose pour les solutions de type Paylib ou Lydia, qui permettent de transférer de l'argent grâce à un simple numéro de téléphone mobile.

Dans le lot, c'est la solution d'Apple, Apple Pay, qui était largement en tête selon une autre étude, en 2019 : À cette date, 41% des paiements mobiles ont été opérés grâce à cette solution, désormais acceptée chez la quasi totalité des commerçants. Elle permet de payer sans contact avec son iPhone ou son Apple Watch, mais aussi, sans plafond ! Google Pay, dont le service est proche mais réservé à certains smartphones Android compatibles, a été utilisé par 35% de ceux qui l'ont activé.

Derrière, Paylib, la solution de transfert d'argent gratuit par SMS mise en avant et opérée par les banques françaises a été utilisé par un adepte du paiement mobile sur trois. Enfin le petit nouveau Lydia, par un sur dix.

Tout cela reste en tout cas très confidentiel. En 2019 toujours, le paiement mobile représentait à pleine plus de 1% du total de transactions réalisées par carte bancaire, soit 794 millions sur... 600 milliards d'euros. 

À lire aussi 4 nouveaux moyens de paiement high-tech

Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.