Couple : gérer son budget pour éviter les prises de bec

Marie Caillet - publié le 29/12/2020 à 10:00

La paix des ménages passe aussi par la clarté des finances. Mais, entre les cigales et les fourmis, les comptables et les phobiques administratifs, les salariés classiques et les indépendants... l'argent peut vite devenir un sujet de tensions. Avec ces quelques pratiques à appliquer, les bons comptes feront les bons amants !

Ouvrir un compte commun

C'est LE premier réflexe à avoir lorsqu'on vit ensemble. Avoir un compte uniquement dédié aux dépenses du couple permet à chacun d'y verser la somme dévolue aux frais communs. On y voit plus clair et on peut plus facilement gérer son propre reste à vivre.

Astuce Radins
Pour vous épargner des frais bancaires, la meilleure solution est d'ouvrir un compte commun sur une banque en ligne : beaucoup sont gratuites, carte bancaire comprise, moyennant une certaine somme d'encours à mettre sur le compte.

Privilégier l'équité et non l'équilibre

50-50 semble l'idéal sur le papier... mais en réalité, il faudrait que les deux conjoints gagnent autant pour que cette répartition soit juste. Or, ce n'est pas toujours le cas. Un conjoint peut être en recherche d'emploi, ou en profession libérale, avec des revenus inégaux d'un mois sur l'autre. Le plus équitable : diviser les sommes du couple au prorata des revenus de chacun.

Bien répartir les charges

Factures, équipement, courses alimentaires.... Les dépenses se suivent et ne se ressemblent pas. Pour éviter les prises de bec, répartissez les charges fixes de façon à ne léser aucun des deux :

  • Achat de mobilier : pensez toujours à l'éventualité d'une séparation. Celui qui a une préférence pour garder le meuble sur le long terme peut donc assumer la totalité de l'achat. En cas d'indécision, le mieux est de faire du 50-50.
  • Dépenses fixes : s'il y a une grosse différence entre vos deux revenus, celui qui a les revenus les moins élevés ou les plus fluctuants peut s'occuper par exemple des petites factures. Pour les courses alimentaires, qui varient d'un mois à l'autre, plusieurs stratégies existent : la prise en charge totale par l'un des deux, avec division par deux à la fin du mois, la cagnotte...

Déterminer un plafond pour les dépenses plaisir

Les sorties et les loisirs sont précieuses pour l'équilibre d'un couple, mais tout le monde n'a pas le même profil de consommateur. Certains dépenseront sans compter, d'autres auront une limite psychologique. Le plus facile pour éviter les prises de bec : déterminer soit un nombre de sorties, soit un budget maximum pour les loisirs mensuels communs. Ainsi, personne ne sera frustré et le budget de chacun sera plus facile à tenir.

Faciliter le suivi des dépenses

Il est fréquent que l'un des deux conjoints ait plus d'appétence pour la tenue du budget conjugal. Prenez toutefois le pli de vous investir tous les deux afin que chacun ait une vision claire des dépenses :

  • Utilisez une application de budget reliée au compte commun pour voir si le budget est respecté
  • Gérez les paiements importants ensemble, comme par exemple les impôts ou la taxe d'habitation

Remettre les choses à plat régulièrement

La communication en couple, ça paie aussi côté finances ! La tenue d'un budget n'est pas un long fleuve tranquille. Augmentation, réorientation, perte d'emploi, agrandissement de la famille, tous ces changements impactent forcément votre train de vie.

L'idéal est de faire un point au minimum 2 fois par an : regardez ensemble qui dépense quoi, et s'il est nécessaire de réajuster la contribution de chacun au prorata de ses revenus.

Penser à l'épargne personnelle

Ne vous reposez pas totalement sur votre conjoint ! Même si votre couple est solide, vous n'êtes jamais à l'abri d'imprévus. Si vous travaillez tous les deux, il est crucial de vous constituer chacun, mois après mois, une épargne personnelle.

L'idéal est d'avoir d'une part un fonds de sécurité sur Livret A pour pallier aux dépenses imprévues (voiture ou électroménager en panne, accident...), et d'autre part un fonds dédié à vos projets de long terme, à stocker sur une assurance-vie.

Tous les guides banque
Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.