Que faire en cas d'interdit bancaire ?

Florian Billaud - publié le 03/09/2019 à 14:30

Sans crier gare, l'interdit bancaire peut toucher chacun d'entre nous et nous mettre dans une situation pour le moins inconfortable. En tant que titulaire d'un compte en banque, sans doute avez-vous déjà eu écho de ce cas de figure. Vous en ignorez toutefois les tenants et aboutissants ? Nous vous éclairons sur le sujet !

Qu'est-ce que l'interdit bancaire ?

En dépit de ce que cela peut laisser penser, être interdit bancaire ne signifie pas que votre compte en banque cesse de fonctionner ni que l’ouverture d’un autre compte est proscrite. Il s’agit plus exactement d’une interdiction d’émettre des chèques. Cette décision est prononcée par la banque lorsque vous émettez un ou plusieurs chèques sans provision et ne procédez pas à une régularisation après injonction de l’établissement bancaire.

Quelles sont les causes de l'interdiction bancaire ?

Bien souvent, cette situation résulte d’une mauvaise estimation du budget. Il arrive aussi que le salaire arrive plus tard que prévu sur le compte. Or, si le chèque a été mis à l’encaissement entre-temps, il est trop tard.Conseil : prenez rapidement contact avec votre banquierSi vous êtes dans ce dernier cas, n’hésitez pas à joindre votre chargé de compte. À supposer que vous soyez rigoureux habituellement, il pourra éventuellement vous accorder un délai de recouvrement supplémentaire, le temps que votre salaire soit versé. Mais sachez que cette mesure reste exceptionnelle et dépend du bon vouloir du banquier.

Quelles en sont les conséquences ?

Une interdiction bancaire entraîne :Une inscription au Fichier Central des Chèques (FCC), géré par la Banque de France. Cette dernière envoie l’information à l’ensemble des établissements financiers.Une restitution obligatoire de l’ensemble des chéquiers en votre possession.Une mise en opposition des cartes de paiement et de crédit.Une suspension de l’autorisation de découvert, le cas échéant.Ceci est valable aussi bien dans l’établissement bancaire concerné que dans les autres (actuels et futurs), si le cas se présente.Bon à savoir : la durée de l’interdit bancaireL’interdiction bancaire prend fin à partir du moment où tous les chèques sans provision sont régularisés. Elle ne peut toutefois excéder 5 ans. Passé ce délai, elle est donc automatiquement levée.

Comment gérer une interdiction bancaire ?

L’interdiction bancaire est une situation très délicate dont il est préférable de se sortir au plus vite. Car le risque majeur, c’est l’endettement voire le surendettement.Pour ce faire, nous vous conseillons de ne pas vous isoler, mais au contraire de demander de l’aide à qui pourra vous en apporter. Autour de vous, peut-être y a-t-il une personne susceptible d’éponger votre dette, en attendant que vous-même puissiez la rembourser ?Si tel est le cas, vous aurez 3 possibilités après réapprovisionnement de votre compte :Soit inviter le bénéficiaire à présenter à nouveau le chèque refusé ;Soit le régler par un autre moyen (chèque de banque, espèces...), en échange de la restitution du chèque ;Soit demander à la banque d’affecter automatiquement les fonds au paiement du chèque (ceux-ci seront alors déposés sur une réserve distincte du compte courant).Si malheureusement, vous êtes dans l’impossibilité de procéder à une régularisation, là encore, ne restez pas seul. Une assistance sociale peut vous être de bon conseil et vous soutenir moralement dans ce moment difficile, de même que votre entourage. Enfin, évitez à tout prix les dépenses superflues tant que la situation n’est pas rétablie.Se trouver en situation d’interdit bancaire est loin d’être anodin. Vous l’aurez compris, pour ne pas voir la situation s’aggraver, il est capital de réagir vite et de tout mettre en œuvre dans le but d’en sortir.Pour trouver les meilleurs prix et conditions bancaires, pensez à comparer les offres : JE COMPARE

Tous les guides banque
Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.