Comment bloquer un prélèvement automatique ?

Florian Billaud - publié le 03/09/2019 à 14:30

Aujourd’hui, nous avons toutes et tous plusieurs prélèvements automatiques chaque mois sur notre compte bancaire. Ces prélèvements peuvent être bloqués ou arrêtés. Pour ce faire, il faut respecter les procédures en vigueur et s’adresser aux bonnes structures. Voici tout ce que vous devez savoir pour bloquer un prélèvement automatique.

Bloquer un prélèvement automatique : comment procéder ?

Pour bloquer un prélèvement, la marche à suivre est simple. Vous pouvez simplement contacter votre banque et demander le blocage d’un prélèvement. Vous pouvez même bloquer le prélèvement de votre choix à partir de votre espace personnel. Mais attention, cette démarche ne suffit pas. Pour faire cesser les prélèvements, il faut aussi se rapprocher du fournisseur ou de l’entreprise qui est à l’origine de ces retraits.Le saviez-vous : bloquer un prélèvement ne stoppe pas nécessairement les paiementsAttention ! Si vous avez mis en place un prélèvement automatique pour une assurance ou un forfait, vous devrez peut-être continuer à payer les mensualités jusqu’à la date d’anniversaire du contrat. Bloquer les prélèvements ne veut pas dire stopper les paiements.

Quelles sont les informations à fournir pour bloquer un prélèvement ?

Si vous souhaitez bloquer un prélèvement automatique, il vous faudra donner certaines informations pour identifier le prélèvement. Parmi les informations que vous pouvez fournir, il y a le numéro de compte, le nom de fournisseur et la référence du mandat. Il faut savoir que si vous souhaitez relancer les prélèvements, le fournisseur vous donnera un nouveau mandat pour les exécuter.

Que faut-il savoir sur le prélèvement SEPA ?

Bloquer un prélèvement automatique et l’arrêter sont deux choses très différentes, surtout depuis que le SEPA existe. Grâce à lui, la réglementation a changé. Un prélèvement ne peut être annulé que si vous vous adressez au fournisseur. Depuis 2014, la banque ne peut plus intervenir sur ce type de procédure.Les établissements bancaires peuvent bloquer un prélèvement, mais le fournisseur est toujours en droit de vous demander la somme due, notamment grâce au mandat. Une relance est envoyée, puis une mise en demeure. Des frais supplémentaires sont applicables et peuvent être élevés. Pour stopper cette procédure, il faut juste annuler le prélèvement en respectant les conditions du contrat.

Quelles sont les démarches à faire pour bloquer un prélèvement SEPA ?

L’idéal est de commencer par annuler un prélèvement automatique auprès d’un fournisseur. Une fois cette démarche effectuée, il peut être judicieux de bloquer le prélèvement auprès de la banque. En effet, les délais de traitement des demandes peuvent être longs et un prélèvement peut tout de même se présenter.Dans tous les cas, respectez bien les démarches à effectuer car en cas d’erreur, si vous êtes prélevé, vous aurez beaucoup de difficultés à vous faire rembourser.Bloquer un prélèvement et l’annuler sont deux démarches différentes et pourtant complémentaires. Assurez-vous de vous adresser au bon interlocuteur et respectez la marche à suivre. Ainsi, votre prélèvement prendra fin plus rapidement et sans impairs.Pour trouver les meileurs prix et conditions bancaires, pensez à comparer les offres quand vous choisissez votre banque.

Tous les guides banque
Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.