Comment obtenir le meilleur taux pour votre prêt travaux ?

Alexis Guiot - publié le 14/05/2020 à 18:00

Réaliser des travaux de rénovation, d’amélioration ou bien d’agrandissement de votre maison représente un budget conséquent. Pour vous aider à financer ces projets, sachez qu’il existe aujourd’hui plusieurs possibilités pour emprunter la somme dont vous avez besoin pour réaliser facilement tous vos travaux. Entre crédits affectés ou prêts personnels, il est nécessaire de choisir la solution de financement la plus adaptée afin d’optimiser au maximum le budget dont vous disposez pour réaliser vos travaux. Sachez également que certains dispositifs d’aides ont été mis en place par l’Etat afin de réduire le coût de la facture pour des travaux d’amélioration énergétique notamment. 
 

Le prêt travaux : qu’est-ce que c’est ?

Appartenant à la catégorie des crédits à la consommation, le prêt travaux permet d’obtenir un financement pour réaliser différents types de travaux pour son logement. Selon les projets envisagés, le budget peut être plus ou moins important et nécessite ainsi une aide pour pouvoir les réaliser. En fonction de votre situation et de votre projet, vous pourrez opter pour différents types de crédits. 

A noter : la somme que vous pouvez emprunter pour vos travaux ne peut dépasser 75 000 € (au-delà cela devient un crédit immobilier). 
 

Les différents crédits pour vos travaux

Le crédit travaux 

A l’instar du crédit auto, le crédit travaux est un prêt dédié, c’est-à-dire qu’il doit obligatoirement être utilisé pour la réalisation de travaux pour votre logement. Pour s’assurer de l’utilisation des fonds empruntés, l’établissement de prêt demandera à l'emprunteur des documents justifiant l’utilisation du crédit. La liste des travaux pouvant faire l’objet de l’obtention d’un prêt travaux est particulièrement large et on y retrouve notamment : 

  • Agrandissement de la maison
  • Aménagement des combles
  • Installation d’une cuisine intégrée
  • Rénovation d’un logement ancien
  • Amélioration de l’isolation
  • Aménagement d’une terrasse
  • Création d’un garage

Il faut savoir que ce type de prêt peut être accordé pour une résidence principale comme pour une résidence secondaire ou même un bien locatif.

Le prêt personnel 

Pour financer vos travaux, vous avez également la possibilité de souscrire à un prêt personnel non affecté. Cette option vous permet d’obtenir un emprunt sans avoir à justifier de l’utilisation des fonds. Le prêt personnel non affecté est donc particulièrement flexible et vous permet d’utiliser tout ou simplement une partie de la somme empruntée pour réaliser votre projet de travaux.

Le crédit renouvelable 

Une autre possibilité pour financer vos travaux est d’utiliser le crédit renouvelable. Avec ce type d’emprunt, vous disposez d’une réserve financière permanente qui se reconstitue au fur et à mesure de votre remboursement. Cette solution de financement offre donc une vraie flexibilité et une marge de manoeuvre pour anticiper les éventuels frais supplémentaires à engager.

Quel type de prêt choisir pour financer vos travaux ?

Le choix du type de prêt représente un point important puisque les taux peuvent fortement varier selon les crédits. En effet, si le prêt personnel ou le crédit renouvelable offrent une véritable flexibilité dans leur utilisation et l’absence de justification d’utilisation des fonds, ils peuvent appliquer des taux d’intérêts plus importants. Le recours à ce type de crédits sera plus intéressant dans le cas où vous réalisez vous même les travaux. 

A l’inverse, si vous faites appel à des professionnels, le crédit travaux affecté sera plus intéressant. En effet, vous obligeant d’utiliser les fonds empruntés pour réaliser uniquement des travaux, ce type de prêt dispose de garanties pour vous couvrir en cas de litiges avec les prestataires. De plus, en optant pour un crédit affecté, vous pourrez bénéficier d’un taux plus avantageux pour un prêt personnel ou un crédit renouvelable. 
 

Simulateur de travaux : une optimisation de votre budget

En fonction des fonds dont vous disposez et des différents travaux que vous souhaitez réaliser, il est nécessaire de trouver l’offre la plus intéressante. Pour cela, il convient de réaliser une simulation de votre projet pour comparer les différentes offres de prêt proposées sur le marché. Il convient de savoir que, d’un établissement de prêt à l’autre, les conditions et les coûts de votre prêt peuvent fortement varier. Dans un premier temps, vous pouvez vous tourner vers votre banquier pour avoir une première estimation du coût total de votre projet. A partir de cette première évaluation, vous pourrez comparer avec les autres offres disponibles afin de trouver l’offre la plus intéressante. 

Pour comparer efficacement les offres, il convient de s’intéresser au TAEG de chacune des offres de prêt. En effet, ce taux prend en compte le coût de l’emprunt et des différents frais liés. A partir de cet indicateur, vous pourrez ainsi voir quel établissement sera à même de vous proposer l’offre la plus intéressante au niveau du prix. Si la recherche du meilleur taux est point essentiel pour optimiser votre budget, ne négligez pas les conditions incluses dans le contrat pour éviter les éventuelles mauvaises surprises.
 

Réduisez le coût de vos travaux avec les aides de l’Etat

Comme pour l’acquisition d’un logement, il faut savoir que des dispositifs d’aides sont proposés par l’Etat. Ces dispositifs d’aides ont été mis en place notamment pour inciter les propriétaires à remettre aux normes environnementales les logements. Pour améliorer la performance énergétique de votre logement, plusieurs dispositifs sont donc proposés. 

Le Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique

Le CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique) est un dispositif d’aide mis en place pour inciter les propriétaires à faire des travaux d’amélioration énergétique de leur logement. Accordé sous condition de ressources et uniquement pour certain travaux, il permet d’obtenir une aide maximum de 8 000 € (16 000 € pour les couples). Pour l’obtenir, il est nécessaire de faire appel à un prestataire labellisé RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). 

L’éco-prêt à taux zéro 

L’éco-PTZ (éco-prêt à taux zéro) est l’un des dispositifs les plus connus et les plus accessibles. En effet, n’imposant aucune condition de ressources, l’éco-PTZ permet d’alléger considérablement la facture pour vos travaux : montant pouvant aller de 10 000 € à 30 000 € selon les travaux. Les travaux envisagés doivent avoir pour objectif d’améliorer l’isolation thermique du logement ou bien d’installer un système d’énergie renouvelables. Là encore, les prestataires auxquels vous faites appel doivent être labellisés RGE. 

TVA à taux réduit

Une baisse de la TVA jusqu’à 5,5% peut être appliquée dans le cas où vous souhaitez réaliser des travaux de rénovation énergétique. L’une des conditions pour en bénéficier est que le logement doit avoir été construit depuis au moins 2 ans. 

Les aides de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH)

Pour tous les projets d’éco-rénovation, il est possible d’obtenir des aides de l’ANAH. Pour en profiter, il est cependant nécessaire de respecter certaines conditions de ressources. Ces subventions permettent de réduire la facture de vos travaux à hauteur de 50% au maximum.
 

Où souscrire votre prêt travaux ?

Pour trouver un prêt travaux, vous avez le choix entre de nombreux établissements. En effet, aujourd’hui les banques mais également les établissements spécialisés dans le crédit proposent des offres de prêt travaux. Dans certaines grandes surfaces de bricolage (type Leroy Merlin), vous pourrez également profiter de solutions de financement. Afin de choisir l’offre la plus avantageuse pour votre projet, il convient de faire jouer la concurrence et notamment d’utiliser un comparateur afin de faciliter votre recherche.
 

Comment obtenir le meilleur taux ?

Que vous souhaitiez rénover, agrandir ou bien améliorer votre logement, il sera sans doute nécessaire de rechercher une solution de financement. Pour vous aider à réaliser votre projet, différents types de prêts sont donc à votre disposition. Afin d’obtenir l’offre avec le meilleur taux qui soit, il est essentiel de comparer en détail les différentes offres présentes sur le marché. Pour cela, portez votre attention sur le TAEG qui permet d’évaluer précisément le coût total de votre emprunt. 

Dans les éléments à prendre en compte, intéressez-vous également à l’éventuelle assurance de prêt. Non obligatoire, elle peut être particulièrement intéressante notamment dans le cas où la somme empruntée est importante. Lorsque vous souscrivez à un emprunt, garantir son bon remboursement est un point extrêmement important que vous ne devez pas négliger. Dans votre choix d’offre de prêt travaux, cet élément peut donc avoir son importance. 

Pour vous aider à obtenir la meilleure offre et ainsi à optimiser votre budget pour vos travaux, vous pouvez faire appel à un courtier spécialisé. Ce professionnel saura négocier l’offre la plus adaptée en fonction de votre dossier. Recourir à un courtier à un coût mais qui pourra être amorti grâce au fait que vous obtiendrez le meilleur taux du marché pour réaliser votre projet. 

Dans le cas où vos travaux concernent une amélioration de la performance énergétique de votre logement, n’oubliez pas de vous intéresser aux différents dispositifs d’aides au financement mis en place par l’Etat. Ces aides peuvent vous permettre de réduire considérablement la facture. En réalisant ce type de travaux, vous ferez ainsi un geste pour la planète tout en améliorant également la valeur de votre logement.
 

Tous les guides crédit
Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.