Assurance-vie : les points clés pour choisir les bons contrats

La rédaction - publié le 03/09/2019 à 14:30

Vous souhaitez investir dans une assurance-vie mais vous hésitez entre plusieurs contrats ? Certaines caractéristiques peuvent faire pencher la balance. A vous d'éplucher les contrats d'assurance-vie pour ne sélectionner que les meilleurs !

Les caractéristiques de l'assurance-vie

Très populaire, l’assurance-vie est le placement d’épargne numéro 2 dans le cœur des français, après les classiques placements règlementés. Une étude de l’INSEE publiée en 2010 révélait d’ailleurs que 41% des ménages français détenaient un contrat.Via l’assurance-vie, le souscripteur confie son argent à un assureur afin de le faire fructifier pour une durée limitée ou pour toute la vie. Aujourd’hui, il existe une multitude de contrats très variés aussi bien en terme de supports (euros, unités de compte ou multi-supports) que de type de gestion (gestion directe, profilée, automatisée ou sous mandat). De plus, selon les contrats, la clôture de l’assurance-vie peut prévoir le versement ou d’une rente viagère.Les contrats d’assurance-vie offrent une telle diversité qu’il peut être très difficile de choisir. En étant attentif à certains critères, vous pourrez toutefois sélectionner les contrats les plus performants.En cas de différend, n’attendez pas rencontrez un avocat compétent dans votre département

Le montant des frais d’entrée

En règle générale, les souscripteurs ont tendance à être freinés par ces frais, car ils retardent le moment où l’argent va commencer à fructifier. Mais en réalité, ces frais ne sont pas aussi gênants qu’il n’y paraît, car contrairement aux frais de gestion, ils ne sont prélevés qu’une fois. Dans l’idéal, le montant des frais d’entrée ne doit toutefois pas dépasser les 2%.

Les frais de gestion et d'arbitrage

Les frais de gestion, parfois oubliés lors de la souscription, peuvent s’avérer lourds car ils sont prélevés chaque année sur un capital qui ne cesse normalement d’augmenter. Idéalement le montant des frais de gestion ne doit pas être supérieur à 0,7%.A ces frais de gestion s’ajoutent, dans certains cas, des frais d’arbitrage. Ils sont requis lors du transfert de l’épargne d’un support à l’autre dans l’objectif d’optimiser le rendement global de l’assurance-vie. Ces frais tournent en général aux alentours de 0,5 à 1% du montant arbitré. Certains assureurs proposent la gratuité de ces frais en deçà d’un nombre donné d’arbitrage et certains assureurs en ligne ne prélèvent jamais ces frais.A noter : n’oubliez pas que vous avez toujours la possibilité de négocier le montant des frais de gestion et d’arbitrage.

La souplesse des contrats

En général, les contrats d’assurance-vie sont plutôt souples car vous pouvez à tout moment :- Désigner le nombre de personnes bénéficiaires et éventuellement modifier leurs noms ;- Opter pour des versements en une fois, ou réguliers (chaque mois, chaque trimestre...) et modifier ce choix au gré de vos souhaits ;- Effectuer un rachat partiel ou total.A noter : attention, bien que l’assurance-vie ne soit pas bloquée, certains contrats imposent un montant minimal de retrait. Soyez attentif à ce point avant de signer.

Un taux attractif... qui ne fait pas tout !

Certains assureurs affichent des rendements particulièrement attractifs, avec notamment des taux garantis l’année suivante. Mais ce chiffre indique une garantie à court terme, qui n’a pas forcément de rapport avec le rendement réel. Aussi, il vaut mieux choisir un placement performant sur le long terme et offrant une bonne régularité, ce qui témoigne d’une bonne gestion de la part de l’assureur.

Les options de diversification

Actuellement, les rendements des fonds euros ont tendance à la baisse. C’est pourquoi de nombreux souscripteurs recherchant une performance plus élevée choisissent de diversifier leur épargne via des supports en unités de compte. Or ces supports sont directement liés aux marchés financiers et sont... sans garantie.Si vous optez pour la diversification, l’idéal est de pouvoir s’appuyer sur une dizaine de supports représentant les principaux marchés mondiaux, de préférence, ouverts à la multi-gestion. Ces supports doivent être sélectionnés auprès de différentes maisons pour ne retenir que les plus performants.Montant des frais de gestion et d’arbitrage ou encore diversification sont autant de points à étudier avant de sélectionner l’assurance-vie où vous placerez votre épargne. Attention également aux contrats qui imposent un montant de retrait minimum, moins souples que les autres !En cas de différend, n’attendez pas rencontrez un avocat compétent dans votre département

Tous les guides epargne
Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.