Mode d’emploi pour calculer votre capacité d’épargne

Florian Billaud - publié le 03/09/2019 à 14:30

Épargner, mettre de l’argent de côté, toutes ces bonnes résolutions ne doivent pas rester des paroles en l’air. Oui, mais comment procéder ? Ce n’est pas si simple. En effet, il est indispensable de savoir combien on peut épargner chaque mois afin de s’organiser, de prévoir et de maintenir un pouvoir d’achat adapté à ses besoins. Explications.

Pourquoi calculer sa capacité d’épargne ?

Calculer sa capacité d’épargne est très important, car cette démarche va vous permettre de mieux vous projeter dans l’avenir. En effet, il est possible d’épargner pour se mettre à l’abri des imprévus, pour avoir une meilleure retraite, pour acheter une maison, pour financer les études des enfants ou pour mener à bien un projet professionnel. Parfois, nous devons épargner pour faire face aux factures de gaz ou d’électricité plus élevées en hiver, pour réparer une voiture ou faire des travaux dans sa maison. Dans tous les cas, il faut savoir combien mettre de côté.

Calculer ses charges mensuelles

La première étape consiste donc à calculer le montant total de ses charges. Cela inclut le loyer ou les mensualités pour son logement, les prêts, les forfaits téléphoniques, Internet, l’électricité, le gaz, les assurances, etc.Bon à savoir : se mensualiserIl est plus facile de faire face à ses dépenses quand nous sommes mensualisés. Ce procédé permet de lisser les frais sur une année et ainsi de mieux gérer son budget. Attention tout de même aux rappels qui peuvent être très élevés si la mensualisation n’était pas adaptée, ou si votre situation a changé.Il existe des solutions pour diminuer vos charges. Connaissez-vous le rachat de crédit, qui vous permet de diminuer vos mensualités ?

Faire le point sur ses dépenses courantes

Calculer le montant de ses dépenses est une tâche délicate, mais pourtant indispensable. Pour la réaliser, vous devez impérativement noter sur un cahier ou un tableur tous vos frais pendant plusieurs semaines afin de faire une moyenne. Il faut prendre en compte les dépenses alimentaires, l’essence mise dans la voiture, les frais liés à la cantine, à la garderie, aux vêtements...On parle ici de reste à vivre. Ce budget vous permet de vous nourrir, de vous déplacer et de faire face aux frais du quotidien. Les banques sont très attentives à cela, notamment pour accorder des crédits.

Bien choisir son type d'épargne

Une fois que vous avez fait le point sur vos dépenses, vous savez donc ce que vous pouvez mettre de côté. Plusieurs produits d’épargne sont à votre disposition. Vous pouvez prendre une assurance vie, ouvrir un Livret A ou encore un Livret de Développement Durable (LDD). Vous pouvez également créer un compte pour vos enfants !Il existe plusieurs types d’épargne. Il y a l’épargne forcée qui vous permettra de payer vos factures ou vos impôts, et la classique qui consiste à mettre de l’argent de côté pour financer un projet.

Calculer sa capacité d’épargne en se laissant une marge

La capacité d’épargne est la somme qu’il vous reste une fois que toutes vos charges et vos dépenses sont prélevées. Il est important de calculer ce montant sur l’année afin de mettre chaque mois une partie de vos revenus de côté.Il est important aussi de ne pas tout épargner sur un même produit. Une partie des sommes économisées peut être mise sur un compte bloqué, et le reste sur un placement accessible afin de pouvoir l’utiliser en cas de besoin.Même si vous avez des revenus modiques, il est important d’épargner selon ses possibilités afin de faire face aux imprévus, mais aussi de faire des projets !On n’y pense pas assez, mais cumulés en fin d’année vos frais bancaires pèsent lourd dans votre budget.

Tous les guides epargne
Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.