5 façons d'épargner sans faire de budget

Marie Caillet - publié le 21/12/2020 à 10:45

Le budget, c'est le nerf de la guerre : tous les spécialistes des finances personnelles vous le diront. Cependant, cette méthode n'est pas forcément votre tasse de thé, pour diverses raisons : revenus inégaux, manque de temps, manque d'envie... La bonne nouvelle, c'est qu'il est possible de mettre un peu de côté chaque mois avec quelques bonnes pratiques.

1. Programmer des virements permanents

La paie du mois met toujours beaucoup de temps à arriver et très peu de temps à partir. Loyer, factures de téléphonie, courses, petits plaisirs... Les petites dépenses font parfois les gros agios.

Voilà un truc tout simple pour éviter de vous retrouver le bec dans l'eau et le compte dans le rouge : dès que vous avez votre salaire, virez-en une partie sur un livret d'épargne. Vous pouvez par exemple mettre 50 € de côté si vous avez un petit salaire, ou monter jusqu'à 20 % de vos revenus si votre reste à vivre est confortable.

Programmez un virement automatique pour ne pas avoir à y penser. Et, bien sûr, gardez un œil sur votre solde tout au long du mois. Ce serait dommage d'avoir à re-virer votre épargne mensuelle sur votre compte courant parce que vous vous approchez du 0.

Quelle épargne ?
Vous programmez un virement automatique de 100 € chaque mois. Au bout d'un an, vous obtenez 1200 € d'épargne. Et au bout de 5 ans, 6 000 € !

2. Installer une application d'arrondi automatique

Les courses à 45,60 €, le restaurant à 25,30 €, le plein d'essence à 65,70 €... En vérifiant nos comptes, on regarde surtout les dizaines dépensées. Pourtant, les centimes pèsent aussi dans la balance. C'est le constat qu'ont fait les développeurs de Moka ou encore BirdyCent : en installant ces applis à relier à votre compte bancaire, vous payez automatiquement chaque dépense à l'euro supérieur. Les centimes payés en plus sont stockés sur votre compte Moka ou BirdyCent. Il ne vous restera qu'à transférer la somme obtenue sur un support d'épargne dès que vous le souhaiterez.

À noter que l'application Moka est gratuite les 30 premiers jours, puis payante (2,99 € par mois). Si vous avez un salaire serré (ou déjà de bonnes habitudes d'épargne), privilégiez BirdyCent, gratuit. Moka sera plus adapté pour les épargnants qui souhaitent investir dans des fonds ETF respectant des critères éthiques et environnementaux : c'est un autre volet des fonctionnalités proposées par l'appli.

Quelle épargne ?
D'après les chiffres de Moka relevés auprès de leurs utilisateurs canadiens, la somme épargnée en moyenne sur une année était de 1000 dollars en 2017. Bref, vous pouvez espérer cumuler quelques centaines d'euros... grâce à vos centimes !

3. Ouvrir une assurance-vie

Vous avez une épargne de sécurité confortable (environ 3 mois de salaire) ? Alors, gardez-la sur un livret A pour y accéder facilement, et faites fructifier le reste de votre épargne. C'est ainsi qu'on parle de l'argent qui « fait des petits » : certains supports d'épargne génèrent chaque année des intérêts qui font grossir votre épargne. Il y a plusieurs supports d'épargne, mais le Livret A fait pâle figure avec son 0,5 % d'intérêt annuel, et le Plan Épargne Logement est contraignant (vous devez y verser 540 € par an et vous devez attendre 4 ans pour le clôturer).

Le meilleur compromis, c'est l'assurance-vie. Tout d'abord parce que vous pouvez la moduler à votre image : une épargne prudente, une épargne équilibrée, ou une épargne dynamique si vous êtes prêt à investir dans des actions qui peuvent vous rapporter gros (quand elles fonctionnent bien).

L'idéal est de l'alimenter sans effectuer de retrait pendant 8 ans, ce qui limite le prélèvement forfaitaire libératoire sur les intérêts à 7,5 %. Toutefois, vous pouvez tout à fait y puiser avant (moyennant un prélèvement forfaitaire libératoire de 35 % toutefois).

Enfin, le taux d'intérêt d'une assurance-vie est nettement plus avantageux qu'un livret d'épargne : il peut aller de 1,10 % par an à plus de 6 %.

Quelle épargne ?
Mettons que vous ouvrez une assurance-vie avec un versement initial de 300 € et un virement mensuel de 50 €. Vous optez pour un profil relativement prudent : 70 % de vos investissements en fonds euro et 30 % en fonds unités de compte. Avec un rendement de 2,05 % par an, au bout de 8 ans, vous obtenez 5448 €.

4. Activer le cashback

Le cashback, c'est la solution d'épargne rêvée pour ceux qui dépensent sur Internet. Le principe est simple : vous vous inscrivez sur une plateforme de cashback, type iGraal. Par la suite, dès que vous passez commande sur un site marchand partenaire de la plateforme, vous touchez un pourcentage de réduction proportionnel au prix de l'article acheté : 1,5 %, 6 %, voire plus. Chaque remise est stockée sur votre compte iGraal. Vous pouvez demander à recevoir la somme sur votre compte dès 20 € de cashback.

Quelle épargne ?
La moyenne des membres d'iGraal cumule environ 120 € de cashback par an

5. « Vider la chasse »

C'est par ce terme (pas très glamour) qu'on désigne le processus qui consiste à faire le ménage dès que vous touchez votre salaire : s'il vous reste de l'argent du moins précédent, hop, évacuez-le vers un support d'épargne. Ça n'a l'air de rien, mais c'est une épargne facile qui évite de laisser des dizaines d'euros superflus sur votre compte courant. Vous commencez ainsi un nouveau mois avec votre salaire net, pas plus, pas moins !

Pour épargner sans tenir de budget, il est nécessaire de suivre ses comptes régulièrement pour surveiller les flux d'argent. Et si vous voulez vous simplifier la vie avec un budget sur-mesure, vous n'êtes pas obligé de sortir la calculette : des applications de finances personnelles viennent à votre secours !

Tous les guides epargne
Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.