Faites votre kakebo, le journal japonais pour gérer son budget

Gala K - publié le 04/06/2020 à 15:31

Décidément, l’art de vivre à la japonaise ne cessera de nous étonner et de nous inspirer. Après les méthodes de rangement et d’organisation, place aux économies ! Découvrez la méthode Kakebo pour organiser vos finances et vous aider à épargner plus facilement.

La méthode Kakeibo

Kakeibo (ou Kakebo) signifie “livre de compte ménager” en japonais. Il s’agit d’une méthode centenaire de gestion du budget qui privilégie l’épargne aux dépenses et qui s'organise sous la forme d’un cahier-agenda. L’idée derrière cette démarche est que des finances saines seraient un élément essentiel pour le bonheur et la stabilité d’un ménage.

Dans son carnet, on sépare ses revenus entre épargnes, factures (ou dépenses “fixes”) et dépenses. Au cours du mois, on trie au fur et à mesure ses dépenses en 4 catégories :

  • Dépenses générales : courses alimentaires, entretien, transports, pharmacie
  • Dépenses plaisir : sorties (restaurant, bar), shopping, voyage
  • Dépenses culture et loisirs : livres, musique, cinéma, expos, spectacles
  • Dépenses extras : réparations, événements exceptionnels

Le Kakeibo serait donc un outil particulièrement efficace pour faire ses comptes et économiser. En effet, en planifiant combien on va dépenser à l’avance, cela permet de réfléchir après coup à comment améliorer son comportement financier, plutôt que de tout noter à l’aveugle et sans réel plan. Attendez-vous à une véritable prise de conscience quant à votre mode de vie.

Comment faire son Kakebo ?

Pour un Kakebo efficace, vous aurez simplement besoin d’un carnet et d’un stylo. Chaque mois devrait correspondre à 2 doubles pages de votre carnet.

1. En haut de la première page, notez tous vos revenus (salaire, aides, etc.)
2. Sur la même page, sous vos revenus, listez toutes vos dépenses fixes (loyer, prêt, électricité, téléphone, internet, assurances, etc.).
3. Sur la page d’en face, inscrivez le montant que vous souhaitez économiser. Pour commencer, nous vous recommandons 15% de vos revenus net.
4. Ensuite, faites la soustraction suivante : revenus - dépenses fixes - économies = argent disponible pour le mois.
5. Sous ce montant et dans les pages qui suivent, vous pourrez noter toutes vos dépenses qui appartiennent à l’une des 4 catégories citées plus haut (dépenses générales, dépenses plaisir, dépenses culture, extras).
6. À la fin du mois, faites le bilan et posez-vous les questions suivantes : pourriez-vous économiser plus ? Quelles sont les dépenses que vous pouvez réduire ? Combien d’argent vous reste t-il ? Vous pouvez ainsi vous fixer des objectifs pour les mois suivants, comme par exemple économiser pour un événement ou arrêter certaines dépenses qui vous sauterons aux yeux comme inutiles.

Comme vous pouvez le constater, faire son Kakebo prend très peu de temps à réaliser. Au début du mois, vous prendrez un quart d'heure pour noter vos revenus et vos dépenses fixes. Ensuite, vous n’aurez besoin que de quelques minutes au quotidien pour noter vos différentes dépenses du jour dans chaque catégorie. En fin de mois, si votre kakebo est bien ordonné et clair, vous devriez pouvoir réaliser votre analyse en quelques minutes.

Autres fonctions d’un Kakebo

En plus des finances au quotidien, certains adeptes de la méthode préconisent d’insérer un plan de dépenses et d’épargne à l’année sous la forme d'un calendrier. Cela vous permettra de mettre en place une stratégie d’épargne au moyen terme et de vous fixer des objectifs en début d’année.

Il peut également être intéressant de créer des tableaux de suivi pour certains postes de dépenses récurrents comme les crédits, assurances ou échéances d’impôts. Certains utilisateurs conseillent également de tenir un suivi des remboursements médicaux afin de n’oublier aucun remboursement.

Aujourd’hui on trouve des modèles de Kakebo et des carnets tout prêts qui recensent bien plus que les finances ! À l’image du Bullet Journal, certains kakebos sont organisés comme des agendas journaliers dans lesquels vous pouvez noter vos rendez-vous. Dans certains Kakebo vous aurez également des carnets d’adresses, des encarts pour garder des informations importantes (numéros de sécurité sociale, mots de passe, etc.) et des sections mémos que vous pouvez remplir avec des listes de livres à lire ou de films à voir par exemple. 

En bref, votre Kakebo peut carrément devenir votre assistant de vie !
 

Sélection de carnets Kakebo

Si l’on peut très bien utiliser n’importe quel carnet de note, il est également possible de trouver dans le commerce des kakebos pré-remplis pour se faciliter la tâche. Voici une sélection de nos préférés.

Kakebo : mon budget au quotidien et dans la bonne humeur - Mitsuaki Yokoyama : conçu par un conseiller financier, ce Kakebo vous apprend pas à pas comment gérer votre budget. Il vous permet de faire un point sur votre situation personnelle et de prendre les mesures qui s’imposent pour vous permettre de dépenser sainement tout en mettant de l’argent de côté. Chaque situation a sa solution et vous saurez bientôt calculer précisément votre budget, le stress en moins !

Mon kakebo : Agenda de comptes pour tenir son budget sereinement - Dominique Loreau : si vous n’avez ni le temps, ni la créativité pour créer vous-même votre Kakebo, ce livret propose des tableaux très faciles d’utilisation et rapides à prendre en main. En plus de ces sections annuelles, mensuelles et quotidiennes, l’auteure vous livre de précieux conseils pour apprendre à économiser.

Kakebo des comptes personnels - Collectif : vous avez de grandes ambitions ? Alors ce Kakebo, qui promet de vous faire économiser 30% de vos revenus, devrait vous plaire ! Avec une méthode simple qui permet de mieux connaître ses habitudes financières, le but de ce carnet est de vous donner la possibilité de vivre enfin vos rêves en les prévoyant et les finançant vous-même. Vous allez apprendre l’autodiscipline et la gestion des comptes sans stress !

Tous les guides epargne
Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.